You are currently viewing Bientôt un centre de santé à l’université

Bientôt un centre de santé à l’université

L’université et le Crous s’associent pour favoriser l’accès aux soins des étudiants.

La Contribution vie étudiante et de campus · CVEC offre de nouveaux leviers de financement pour l’amélioration de la qualité de vie des étudiants dans un contexte budgétaire tendu de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Outre les aménagements des campus (bancs avec prises, garages à vélo, etc.) et le soutien à des missions préexistantes de l’université (financement des associations étudiantes, accompagnement social, prévention…), la CVEC permet aussi la réalisation de projets structurants, ayant un fort impact sur la qualité de vie des campus, comme la réhabilitation du complexe sportif sur le campus 1.

Vers un centre de santé au cœur du campus

Le prochain chantier d’ampleur pour l’université sur la CVEC concerne le projet de centre de santé universitaire qui sera hébergé au sein de l’ancien Restaurant Universitaire B appartenant au Crous Normandie, sur le campus 1.

L’évolution du Service universitaire de médecine préventive et de promotion de la santé · SUMPPS permettra l’avènement du centre de santé ainsi qu’une meilleure prise en charge des étudiants, la prescription d’ordonnances, et une plus grande visibilité de l’offre de soin qui leur est dédiée. Ce centre pourra accueillir sur le campus 1, en plus des professionnels de santé du SUMPPS, les Bureaux d’aide psychologiques universitaire · BAPU du territoire caennais (ACSEA et Mialaret), ces deux associations étant actuellement hébergées en dehors des campus universitaires.

Il aura également, comme le SUMPPS actuellement, un rôle d’accueil, d’écoute, de conseil et de prévention et offrira des consultations spécialisées entièrement gratuites à l’ensemble des étudiants de l’établissement sur la nutrition, la gestion du stress, l’aide psychologique individuelle, la sophrologie, la contraception (planifiée ou d’urgence), la délivrance de certificat ou encore la vaccination.

Un centre articulé autour d’un parcours en santé mentale

Ce regroupement s’inscrit dans un projet global de structuration d’un parcours de soin en santé mentale à l’université, en lien étroit avec l’ARS Normandie. Ce parcours sera articulé en quatre niveaux de prise en charge :

  • La prévention et l’information, afin de permettre d’opérer un dépistage précoce des vulnérabilités et de délivrer un message de santé publique
  • La prise en charge des troubles, correspondant à une réponse apportée aux signes identifiés (troubles du sommeil, de la nutrition, anxiété ou sentiment de découragement, perte de l’estime de soi, décrochage…), se faisant à la demande de l’étudiant ou à celle d’un professionnel de santé
  • La prise en charge des troubles psychiatriques, s’inscrivant dans un écosystème des acteurs de la santé mentale sur le territoire par une prise en charge externalisée
  • L’accompagnement des troubles psychiatriques, concernant les étudiants porteurs de troubles psychiatriques invalidants, ayant des conséquences prévisibles sur leur cursus universitaire

Création d’un tiers-lieu étudiant

Le centre de santé universitaire accueillera également un tiers-lieu co-construit avec l’Association de la fondation étudiante pour la Ville · AFEV et le Crous Normandie. Soutenu et financé pour deux ans dans le cadre de l’appel à projet « soutien aux associations de lutte contre la pauvreté » de France Relance, ce tiers-lieu se veut être un accélérateur de projets de solidarité ; un relai d’actions de prévention et de promotion de la santé du SUMPPS et autres partenaires territoriaux au sein de la communauté et des quartiers ; et un lieu d’accueil pour l’ensemble des associations de l’université œuvrant dans le cadre de la santé et du bien-être des étudiants.

Un environnement dynamique pour le territoire

L’implantation de ce centre de santé en plein cœur du campus historique, facilement accessible pour l’ensemble des étudiants de l’agglomération, s’inscrit dans une stratégie de dynamique de campus faisant le lien entre le tiers-lieu et la Maison de l’étudiant. Il permettra d’œuvrer à une synergie autour du bien-être étudiant avec l’accueil des BAPU, la proximité du Crous Normandie et de l’épicerie sociale et solidaire Agoraé. La proximité immédiate du centre de santé avec le complexe sportif du campus 1 et le Service universitaire d’activités physiques et sportives · SUAPS renforcera également le lien entre sport et santé.

L’ouverture de ce nouvel espace, qui accroîtra la coopération entre le Crous, l’université et son territoire au service des étudiants, est prévu pour fin 2022.