You are currently viewing Semaine de lutte contre les violences faites aux femmes

Semaine de lutte contre les violences faites aux femmes

La Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes est chaque année l’occasion de sensibiliser et de mobiliser les publics autour des questions de discrimination et de violences sexistes et sexuelles. L’université réaffirme son plein engagement dans ces luttes de chaque jour et propose plusieurs temps de rencontres ouverts à toutes & tous.

Jeudi 24 novembre

15h-17h · Reproductive injustice as violence against women

Maison des Langues & de l’International (salle Li 160)

Séminaire (en français après une introduction en anglais) proposé par Alexandrine Guyard-Nedelec (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) et Amy Wells (ERIBIA · université de Caen Normandie)

16h-20h · Soirée de sensibilisation “Violences sexistes à sexuelles à l’université”

campus 1 · Bât. A · amphi Armand Frémont

Un événement organisé par les référentes Égalité de l’UFR SEGGAT

16h-17h · accueil des étudiants & étudiantes, stands associatifs

17h-18h · Table ronde “Lutter contre les violences sexistes et sexuelles à l’université”

18h-19h · Projection du documentaire “Briser le silence des amphis”

19h-20h · Les violences sexistes et sexuelles : informations juridiques

Entrée libre gratuite

Contacts : Clémence Christin · clemence.christin@unicaen.fr | Margaux Boisgontier ·  21802545@etu.unicaen.fr

20h-23h · Ciné-Débat “Au nom de ta fille” 

campus 1 · amphi Daure

En Tanzanie, la législation interdit les mutilations génitales féminines. Pourtant, selon une tradition séculaire, des parents continuent à faire “couper” leurs filles, ce qui les rend “meilleures à marier”. En 2012, dans le district de Serengeti, la charismatique Rhobi Samwelly a créé la Safe House, où de jeunes adolescentes, soumises au risque de mutilation génitale féminine et de mariage forcé, viennent trouver refuge. Elles y resteront, seront scolarisées et renforcées dans l’apprentissage de leurs droits jusqu’à ce que Rhobi et son équipe négocient avec les familles un retour sûr à domicile.

en anglais et Swahili, sous-titré en français

En présence de Rhobi Pristiana Samwelly, fondatrice de l’association Hope for Girls & Women Tanzania, militante des droits des femmes en Tanzanie et lauréate du prix Initiative Marianne ainsi que de la réalisatrice Giselle Portenier (en visioconférence).

Entrée gratuite sur inscription

Vendredi 25 novembre

12h-13h · Temps d’information & d’échanges

Campus 2 · bâtiment Sciences 3

Temps d’information et d’échanges avec l’association La Main Violette et les référents et référentes Égalité de l’UFR des Sciences

20h · Ciné-débat “JUSTICE !”

campus 1 · amphi Daure

Film documentaire en 5 épisodes de Marie Chartron et Marion Guégan

Le mouvement #metoo a mis en lumière l’ampleur des viols encore laissés dans l’ombre. Les témoignages ont déferlé sur les réseaux sociaux. Et après ? Bien que le viol soit un crime, aujourd’hui encore, moins de 1% des viols sont condamnés aux assises en France. L’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales estime entre 67 000 et 181 000 le nombre de viols par an. En 2018, le ministère de l’Intérieur a enregistré 18 800 dépôts de plaintes. La Justice elle, a condamné 1 269 viols en 2018. Souvent, les victimes de viol sont encouragées à porter plainte, mais connaissent-elles les enjeux et les fonctionnements de la justice ? Que se passe-t-il quand on a 20 ans en 2021, et qu’on porte plainte pour viol ?

En immersion auprès de l’avocate Aline Lebret, et de Farouz Benharkat, une substitute du procureur récemment nommée au Tribunal judiciaire de Caen, JUSTICE ! retrace le parcours des affaires de violences sexuelles, depuis le moment où le mot viol est posé sur des actes, jusqu’au procès. En contrepoint, la série suit les chemins d’Anna, Éliot et Jessica, trois jeunes adultes qui ont subi des violences sexuelles et cherchent à obtenir justice.

Programme : Dès 19h, retrouvez des associations partenaires dans le hall de l’Aula Magna. La projection sera suivie d’un échange avec les réalisatrices Marie Chartron et Marion Guégan, Anna, Éliot et Jessica, témoins dans le documentaire, des juristes et avocats. Rencontre animée par la journaliste Marylène Carre.

Tarifs : Réduit 4,50€ / Plein 5,50€ / 2€ pour les étudiants & étudiantes UNICAEN (l’université offre une partie du billet, à réserver en ligne)

Contact : bchemin@cafedesimages.fr

Un événement proposé par le Café des images, en partenariat avec le Centre Lesbien, Gay, Bisexuel, Trans & Intersexe de Normandie.

Pour signaler des faits de violences

39 19 : Numéro à appeler si vous êtes victime ou témoin de violences envers les femmes. Anonyme et gratuite, la permanence téléphonique répond 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

cellule-ecoute@unicaen.fr : Cellule d’écoute instituée au sein de l’université depuis le 1er septembre 2022