You are currently viewing Avec les projets CVEC, la vie de campus s’améliore

Avec les projets CVEC, la vie de campus s’améliore

  • Post last modified:13 juin 2022
  • Post category:CVEC / Université

Les dernières commissions CVEC · Contribution vie étudiante et vie de campus qui se sont réunies en novembre et décembre ont permis de faire un point d’avancement sur les diverses actions visant à améliorer la qualité de vie et l’accueil sur les campus de l’université. C’est aussi l’occasion d’évaluer de nouveaux projets. On remarque qu’une part importante des projets participe d’un développement plus durable de la société : mobilité propre, lutte contre la précarité, égalité et inclusion… Une tendance de fond encouragée par l’université qui met actuellement à jour son Agenda 2030 pour contribuer plus efficacement aux Objectifs de développement durable de l’ONU.

Lancement d’un budget participatif étudiant

La commission CVEC a acté le principe de l’expérimentation d’un dispositif de budget participatif à destination des étudiants au deuxième semestre de l’année 2021-2022.

Un budget de 30 000€ va être consacré à cette action. Elle a pour objectif de renforcer l’usage de la CVEC par la communauté étudiante en lui permettant de proposer ses projets et de voter pour ceux qu’elle souhaite voir se réaliser. Si l’expérimentation est concluante, elle pourra être reconduite annuellement.

Réflexion sur la précarité menstruelle

Des projets de lutte contre la précarité menstruelle sont régulièrement présentés par des membres de la communauté ou des associations. L’implantation de distributeurs de protections hygiéniques dans des lieux précis sur différents campus revient le plus souvent. Les projets se multipliant, la commission CVEC a acté le lancement dans les prochains mois d’un état des lieux suivi d’une étude de faisabilité pour une installation type de distributeur. L’objectif est d’apporter une réponse harmonisée et généralisée à l’ensemble des différents campus. Cette réponse renforcera le panel d’actions de lutte contre la précarité étudiante mené par l’université (aide financière, prêts de matériel informatique, soutien aux initiatives étudiantes comme l’Agoraé de Caen, etc.). Cela renforcera également l’égalité des chances entre les femmes et les hommes en permettant aux étudiantes de suivre leur cursus universitaire dans les meilleures conditions possibles.

Achat de matériel pour la pratique handisport

Des fauteuils adaptés ont été achetés par l’université afin de développer les pratiques handisports et de santé/forme pour tous. Le but est de promouvoir et mettre en œuvre des pratiques inclusives au SUAPS · Service universitaire des activités physiques et sportives.

Cet investissement doit également permettre d’ouvrir de nouvelles pistes de formations disciplinaires sportives pour les STAPS APAS · Activité physique adaptée et santé et spécialité percussion (sport de contact). Cela offre également de nouvelles perspectives pour l’accueil de publics extérieurs en situation de handicap.

Ce matériel, mutualisé entre l’UFR STAPS et le SUAPS, pourra être utilisé pour les journées de présentation et de promotion des pratiques handisports et des formations APAS. Il permettra de proposer des mises en situation, ainsi que servir pour des compétitions de handiboxe ou encore de handi combat de la FFSU · Fédération française du sport universitaire.

Cette action est financée dans le cadre de l’appel à projet CVEC 2021-2022.

Installation de bornes de réparation de vélo

Près de 10 000€ vont être investis pour l’installation de bornes de réparation de vélo sur différents campus de l’université. Ces 6 bornes, dont les emplacements restent à définir, ont pour objectif de renforcer la pratique des mobilités douces et actives pour se rendre sur les campus UNICAEN.

Ces bornes permettront la réparation et le regonflage des vélos.  Ces structures comprennent une pompe de gonflage à main, des outils (écrous, tournevis, clés, démonte-pneus) et un bras permettant de maintenir le vélo durant la réparation. Elles viennent en complément de l’offre de parking vélo déployée ces dernières années et qui se poursuit.

Cette action est financée dans le cadre de l’appel à projet CVEC 2021-2022.

Un nouveau tiers-lieu au campus 1 ?

L’association étudiante Lex Cadomus a présenté un projet d’implantation de tiers-lieu près de l’amphithéâtre Tocqueville. Le but de ce lieu est de lutter contre l’isolement social et de créer du lien via la mise en place d’un espace d’échange et de convivialité, avec notamment la mise à disposition de jeux de société et la mise en place d’une programmation d’animation. Un espace davantage tourné vers le co-working au sein de cet espace est aussi proposé.

Ce tiers-lieu se veut également être un espace d’écoute, de prévention et de solidarité, avec une zone d’information et de prévention. Une cellule d’écoute sera également tenue sur certains créneaux dédiés par des étudiants bénévoles ayant suivi une formation aux premiers secours en santé mentale et/ou une formation sentinelle.

La commission CVEC a donné son accord pour l’élaboration de ce projet au sein du bâtiment à proximité de l’UFR Droit, sous réserve d’une étude de faisabilité et d’une analyse financière des services compétents de l’établissement.

Cette action est financée dans le cadre de l’appel à projet CVEC 2021-2022.