You are currently viewing MICLE

MICLE

FR | EN

MICro-indicateurs de L’Évolution grammaticale : un modèle multifactoriel de la perte de V2 en italien et en français anciens

Nous suivre

Projet collaboratif entre l’université de Caen Normandie (France) et Goethe Universität Frankfurt am Main (Allemagne).

Le projet MICLE se propose d’accomplir les objectifs principaux suivants :

  • constituer un corpus de textes des mêmes types pour le français de Normandie et la langue vénitienne, des origines au 17e siècle ;
  • d’expliquer le changement syntaxique dans la forme de la phrase dans ces deux variétés romanes pour la  période investiguée ;
  • d’élaborer un modèle reliant le changement grammatical à l’acquisition du  langage, pour faire avancer les pratiques méthodologiques et les perspectives conceptuelles dans le domaine.

Dates

01/06/2021 – 31/05/2024

Financement

Logo ANR

Ayant pour but de développer et de tester un modèle multifactoriel de l’évolution de l’ordre des mots, le projet MICLE élabore un corpus bilingue entre deux variétés romanes ayant subi des développements comparables, le vénitien et le français de Normandie.

Le corpus des textes vise à permettre de se rapprocher de la langue de tous les jours à travers le temps. Allant des plus anciens témoins jusqu’au 17e siècle, ces textes appartiennent aux mêmes deux types non-littéraires, ce qui permet de minimiser les distorsions que créerait l’assemblage de textes divers. Les types retenus sont :

  1. les pièces de procès ;
  2. les correspondances personnelles et d’affaires

parce qu’ils sont susceptibles de contenir des témoignages et des traces de dialogues.  Pourtant, nous ne négligeons pas les spécificités des textes de chaque langue. Le corpus vénitien comprendra notamment des statuts et autres textes juridiques qui éclairent le système du gouvernement dans les différentes régions sous le contrôle vénitien ; le corpus français, pour sa part, donnera de l’importance aux procès en sorcellerie en Normandie, depuis Jeanne d’Arc jusqu’à Madeleine Bavent.

Numérisés et balisés en suivant les préceptes de la TEI (Text Encoding Initiative), lemmatisés et annotés afin d’optimiser la recherche, les textes seront mis à la disposition des chercheurs et du public sur le site du projet, actuellement en cours de construction.

Porteurs du projet

Pierre LARRIVÉE

Pierre LARRIVÉE | CRISCO · université de Caen Normandie · France

Porteur du projet pour l’équipe française, je m’occupe de la cohérence conceptuelle et opérationnelle du projet, en étroite collaboration avec la porteuse du projet de l’équipe allemande.

Mon objectif est de développer et partager les ressources, les approches méthodologiques et les outils conceptuels dans afin d’élargir nos connaissances sur la nature du changement linguistique.

Biographie

Doctorat (Université Laval, 1998), Habilitation (Strasbourg, 2001).

Avant de venir à Caen en 2011, j’ai travaillé à Birmingham (Aston University, 1998-2011). Mes recherches actuelles sont centrées sur l’établissement des déterminants contextuels du changement grammatique.

Plus d’information et liste de publications.

Cécilia POLETTO

Cécilia POLETTO | Institut für Romanische Sprachen und Literaturen · Goethe Universität · Francfort, Allemagne

Porteuse du projet (équipe allemande). Professeure d’université à Goethe Universität de Francfort.

Biographie

Cecilia Poletto a publié de nombreuses études sur différents aspects des anciennes langues romanes, en particulier sur la syntaxe de l’ancien italien, notamment V2 et la structure informatique. Pendant plusieures années, Mme Poletto a dirigé l’Atlas Syntaxique d’Italie (ASIt), dans le cadre duquel elle a mené des recherches sur le terrain ; elle a fait partie des groupes de direction de plusieurs projets de dialectologie (European Dialect Syntax, Scandinavian Dialect Syntax).

Plus d’information et liste de publications.

Post-doctorants du projet

Mathieu GOUX

Mathieu GOUX | CRISCO · université de Caen Normandie · France

Post-doctorant du projet (équipe française), en charge de la numérisation, de la transcription et de la structuration XML-TEI des textes du corpus, ainsi que de leur annotation et leur analyse linguistique.

Biographie

Docteur en langue et littératures françaises, spécialiste de grammaire textuelle diachronique et du français classique, chargé de cours à UniCaen (Normandie, France).

Plus d’information et liste de publications.

Francesco PINZIN

Francesco PINZIN | Institut für Romanische Sprachen und Literaturen · Goethe Universität · Francfort, Allemagne

Post-doctorant du projet (équipe allemande), en charge de la sélection, numérisation, de la transcription et de la structuration XML-TEI des textes vénitiens du corpus, ainsi que de leur annotation et leur analyse linguistique.

Biographie

Je suis titulaire d’un doctorat en linguistique. Mon travail de recherche porte sur les approches formelles à la morphosyntaxe et la description et analyse des phénomènes grammaticaux en latin et langues romanes, en particulier les dialectes italiens, dans une perspective à la fois synchronique et diachronique.

Avant de rejoindre l’équipe MICLE, j’ai été chercheur post-doctoral dans un projet suisso-allemand DiFuPaRo, où j’ai participé à la création d’un corpus annoté.

Plus d’information et liste de publications.

Natalia ROMANOVA

Natalia ROMANOVA | CRISCO · université de Caen Normandie · France

Gestionnaire du projet, je collabore avec les porteurs du projet et les post-doctorants sur tous les aspects de la création du corpus MICLE.

Biographie

Je participe à l’identification et l’édition numérique des manuscrits inédits qui seront publiés sur le site du projet.

Je suis titulaire d’un doctorat de littérature française du Moyen Âge et j’ai un Master en humanités numériques. J’ai participé à des projets d’édition numérique de textes français médiévaux et j’ai travaillé au King’s Digital Lab. Je m’intéresse à la paléographie médiévale, édition numérique et gestion des données scientifiques.

Plus d’information et liste de publications.

Larrivée, P. 2021. An Information Structure scenario for V2 loss in Medieval French. Diachronica 38.2: 189-209

Poletto, C. 2019. More than one way out: on the factors influencing the loss ov V to C movement. Linguistic Variation 19.1 (2019): 47-81

À venir

Séminaire « Linguistics connections » · Jeudi 16 décembre 2021 à 12:30 | Université de Padoue

Mathieu Goux interviendra dans le cadre du séminaire « Linguistics connections » à l’Université de Padoue. La conférence (en anglais), intitulée « Text transcription and artificial intelligence » sera diffusée en ligne.

Cette intervention vise à présenter les enjeux et la méthode de l’outillage (semi)automatisé des textes en linguistique de corpus. Nous présenterons les outils que nous utilisons dans le cadre du projet MICLE, pour numériser, transcrire et formater les données textuelles du manuscrit ou de l’imprimé jusqu’au format XML-TEI, les principes généraux de l’annotation métalinguistique & les outils de visualisation. Nous aborderons la question des enjeux et des difficultés de ces pratiques dans le champ de la linguistique historique.

Passées

Séminaire « Stéréotypes de la langue juridique et dans la langue juridique » · Vendredi 3 décembre 2021 à 14:00 | Université de Nantes

Dans le cadre du séminaire au Centre de Recherche sur les Identités, les Nations et l’Interculturalité (CRINI), Université de Nantes, Pierre Larrivée donne une conférence intitulée « Textes juridique et changement linguistique ».

Cette intervention examinera trois questions de changement syntaxique à l’aide de corpus juridiques. Tout d’abord, nous évoquons le système des cas, et montrons qu’il était une caractéristique de la pratique de l’écriture mais pas de l’usage courant depuis au moins le 13e siècle. Deuxièmement, nous comparons les courbes d’évolution du sujet nul et d’inversion V2 dans le matériel juridique et littéraire, les taux d’utilisation dans le matériel littéraire étant probablement inflationnistes par rapport à l’usage ordinaire. Enfin, nous montrons comment la comparaison de ces phénomènes à travers des sous-types de textes juridiques nous aide à déterminer si les phénomènes grammaticaux ont ou non une valeur de registre. La documentation de la variation et du changement montre que l’idée de textes juridiques comme matériel formulaire peu syntaxiquement révélateur est profondément erronée.

Plus d’information et inscriptions