You are currently viewing Flavie Renouard, sur la piste de Paris 2024

Flavie Renouard, sur la piste de Paris 2024

  • Post last modified:7 octobre 2022
  • Post category:Sport / Vie étudiante

Après une saison estivale marquée par un nouveau podium aux Jeux Méditerranéens et une première participation aux Championnats européens de Munich, Flavie Renouard a également fait sa rentrée à l’IAE de Caen en master marketing, en alternance. La numéro 2 française du 3 000m steeple a désormais les yeux fixés sur les Jeux Olympiques de Paris 2024.

Une constante progression sportive

En se tournant vers le 3 000m steeple en 2019, une course qu’elle « aime, avec des rebondissements, de l’endurance, de la technique et de la vitesse », Flavie devient rapidement l’une des pointures de la discipline. Dès juin 2021, soit seulement deux ans après s’être lancée dans cette discipline, elle est sacrée championne de France à Angers avec un chronomètre de 9min 46s et devient quelques jours plus tard championne d’Europe espoirs à Talinn, en Estonie en 9min 51s.

Si Flavie n’a pas réussi le doublé en juin dernier, elle a toutefois livré une performance encourageante à l’occasion des championnats sportifs européens 2022 de Munich, en Allemagne, où elle portait les couleurs de l’équipe de France. Avec le 17e temps des séries en 9min 51s, Flavie échoue à seulement « deux secondes et deux places ».

« C’était l’objectif principal d’accéder à cette finale, j’avais envie d’y être. Munich était un apprentissage, je saurai mieux gérer une compétition aussi grande la prochaine fois. »

Flavie Renouard, étudiante en Master marketing à l’IAE de Caen et vice-championne de France du 3 000m steeple

Entraînée par son père, la jeune compétitrice va prochainement continuer son ascension sportive avec les championnats européens de cross à Turin et les championnats du monde à Budapest, en Hongrie, l’été prochain. L’objectif est simple : continuer de progresser et d’engranger de l’expérience pour transformer cette aventure sportive et familiale en parcours olympique, en articulant « les entraînements et les saisons avec cet objectif de Paris 2024. »

Diplôme et Jeux Olympiques, un double projet

Comme beaucoup d’athlètes, Flavie ne peut cependant pas se consacrer uniquement au sport. C’est cependant un choix assumé pour la Normande. « L’objectif principal est de réussir mon master et d’aller aux Jeux de Paris 2024 » nous dit Flavie.

Si cela peut parfois être « compliqué de s’entraîner le matin avant les cours, puis le soir après » et que ce sont souvent « de longues journées », Flavie est très attachée à sa formation. « Il faut juste avoir un équilibre, y compris avec la vie personnelle. Quand on veut atteindre le très haut niveau, il faut savoir bien équilibrer. »

L’équilibre, Flavie a réussi à le trouver. Sa formation en alternance l’aide notamment, lui permettant de dégager du temps afin de mieux ajuster ses entraînements à ses objectifs olympiques.

Si tout se passe bien pour Flavie, elle obtiendra son diplôme de marketing… À l’été 2024, juste avant les Jeux Olympiques. En attendant, nous avons hâte de la voir de nouveau porter le maillot de l’équipe de France en 2023 aux championnats du monde de Budapest.