You are currently viewing Remise solennelle des Mélanges au professeur émérite Annick Batteur

Remise solennelle des Mélanges au professeur émérite Annick Batteur

  • Post last modified:17 novembre 2021
  • Post category:Recherche

41 chercheurs saluent l’excellence de la carrière universitaire d’Annick Batteur dans un ouvrage collectif au terme de plus de 4 ans de travail. Évènement rare à l’université, la dernière remise des Mélanges – ouvrage rassemblant des articles consacrés à une personne et à ses travaux de recherche – avait été adressée à titre posthume au Pr. Jacques Héron en 2009.

Pour la première fois depuis 12 ans, une remise solennelle des Mélanges a été organisée en l’honneur d’un membre de la communauté de l’université de Caen Normandie. Tradition en usage dans les Facultés de droit en France, la remise des Mélanges est l’occasion pour le monde universitaire de saluer les nombreuses contributions de l’un de ses membres à l’enseignement et à la recherche.

Au terme de 4 ans et demi de travail, 41 enseignants-chercheurs ont participés, sous la coordination de Laurence Mauger-Vielpeau et de Gilles Raoul-Corneil (UNICAEN), à la rédaction d’un ouvrage collectif de près de 700 pages reflétant les apports du Pr. émérite Annick Batteur au droit civil et à l’université. Les Mélanges ont été remis à Annick Batteur lors d’une cérémonie solennelle ce 12 novembre en présence de sa famille, de ses collègues caennais, et de contributeurs venus d’autres universités.

Maître de conférences en 1989 après l’obtention de son doctorat, agrégée en droit privé et sciences criminelles en 1993, professeur des universités de 1993 à 2017 puis professeur émérite, Annick Batteur fait l’intégralité de son parcours à l’université de Caen. De 1998 à 2019, elle publie dix ouvrages de droit des personnes et de la famille, plus d’une cinquantaine d’articles scientifiques, et dirige des dossiers de recherche notamment pour le Congrès annuel des notaires de France, les Grandes décisions de droit des personnes et des familles, ainsi qu’une revue mensuelle L’essentiel du droit des personnes et des familles, depuis avril 2009.

Elle a également été Vice-Doyen de la Faculté de droit de 1999 à 2002, puis Doyen jusqu’en 2007. Sa renommée nationale lui a valu d’être consultée par le Parlement, notamment pour la réforme du mariage ouvert au couple de personnes de même sexe. Elle continue également à travailler en étroite collaboration avec des professionnels de santé au sein de l’espace de réflexion éthique de Normandie (EREN).