You are currently viewing “J’ai toujours été curieuse de comprendre les comportements humains et animaux”

“J’ai toujours été curieuse de comprendre les comportements humains et animaux”

Découvrez le portrait de Camille, étudiante en master 1 Neurosciences parcours Sciences des comportements (promo 2022-2024). 

Pourquoi as-tu choisi ce master ?  

J’appréciais énormément l’observation des comportements. Au lycée, j’ai découvert l’éthologie équine avec la jument dont je m’occupais, et j’ai appris que c’était également une science, un métier. Après le lycée, j’ai choisi d’étudier la biologie en licence Biologie des organismes et écologie à l’université Paris Saclay. J’ai beaucoup aimé les cours de neurosciences et de comportement, mais j’ai commencé à ressentir qu’il me manquait des cours de psychologie. C’est pourquoi j’ai recherché un master complet qui m’offrirait une liberté en ce qui concerne les projets professionnels, ainsi qu’une grande diversité dans les compétences et connaissances.  

Je suis donc partie de Paris et j’ai intégré le master Neurosciences parcours Sciences des comportements à l’université de Caen Normandie. 

Qu’étudies-tu dans ce master ?  

Le premier semestre du master est très diversifié, avec des cours en commun avec le parcours “Neurosciences moléculaires cellulaires et intégrées”. Nous apprenons les bases en neurosciences comportementales et les structures du cerveau. Au second semestre, nous avons des options qui nous permettent de faire de l’imagerie ou de la neuropsychologie, par exemple.  

Dans une des UE, nos enseignants nous proposent différents sujets et chaque groupe de la classe en sélectionne un. Avec mon groupe, nous avons choisi le sujet sur l’anxiété des écrevisses. Ensuite, nous choisissons une problématique et le protocole scientifique à suivre. L’enseignant responsable du projet est là pour nous aiguiller, ensuite nous présentons l’expérience à nos camarades. C’est très intéressant car les sujets sont très divers, ce qui nous permet d’aborder de nombreuses thématiques.  

Nous avons également une UE qui nous permet de découvrir le monde professionnel et les débouchés en sortie du master, via des présentations, des conseils pour nos CV, des interventions extérieures, etc. Nous avons un stage de 2 mois à effectuer dans la thématique du comportement en M1, ce qui nous permet d’avoir une première expérience de terrain. Le M2, quant à lui, est composé d’un stage de 5 mois. 

C’est quoi la suite ?  

J’aimerais continuer dans le domaine de la médiation animale et du bien-être animal. Ce sont deux thématiques qui m’intéressent énormément et que j’ai découvertes à travers des stages, et avec lesquelles on peut faire de la recherche et se reconvertir dans un métier de terrain.   

Le bien-être animal est pour moi une évidence depuis ma licence. J’ai eu l’occasion de débuter un projet sur les chiens d’assistance judiciaire et je voudrais le poursuivre au-delà du master. C’est un projet personnel qui n’est pas effectué dans le cadre du master, mais la formation m’apporte beaucoup pour l’affiner. Pour le moment, je m’intéresse surtout au bien-être d’un chien lors des auditions de mineurs en collaboration avec une unité médico-judiciaire et sous la supervision du laboratoire EthoS, où travaillent la plupart de nos enseignants et enseignantes. L’assistance judiciaire est relativement récente en France et il est important de s’assurer du bien-être du chien afin qu’il soit dans les meilleures conditions possibles pour ensuite aborder sereinement la relation qui peut s’établir entre l’enfant et le chien, ainsi que bien d’autres points. Il y a tellement de choses à observer et à étudier que j’aimerais poursuivre dans la recherche pendant quelque temps.  

Pourquoi choisir Caen ?  

Je souhaitais quitter la région parisienne dans laquelle je ne me projetais plus. J’ai demandé plusieurs masters et j’ai eu le choix entre les 4 coins de la France. Le master de Caen est très diversifié et complet. J’ai pu discuter avec les responsables du master avant de prendre ma décision et leur gentillesse, leur accompagnement dans mon projet m’ont convaincue. J’ai également eu beaucoup de retours positifs d’étudiants.  

Des conseils pour de futurs étudiants et étudiantes ?  

N’hésitez pas à contacter les responsables de formations pour discuter si vous avez des doutes ou des questions. Cela n’impactera pas vos candidatures, c’est même le contraire parfois ! Utilisez également les réseaux pour contacter les anciens étudiants et étudiantes. Il ne faut pas hésiter à poster des messages pour obtenir des renseignements !