You are currently viewing “Faire progresser la dynamique de la science ouverte”

“Faire progresser la dynamique de la science ouverte”

Le CNRS distinguait, en 2021 et 2022, quatre personnels d’appui à la recherche de l’université de Caen Normandie d’un Cristal collectif. Cette distinction salue leur engagement dans des projets remarquables par leur innovation et leur rayonnement. Rencontre avec Édith Cannet, chargée d’ingénierie éditoriale au sein de l’infrastructure de recherche Métopes et lauréate du Cristal CNRS 2022 pour l’Equipex+ COMMONS.

Le cristal collectif 2021 met à l’honneur COMMONS, équipement d’excellence financé par le Programme d’investissements d’avenir. Quels sont les enjeux de ce projet ?  

COMMONS est un consortium réunissant trois infrastructures dans le domaine des sciences humaines et sociales — OpenEdition pour l’hébergement des publications électroniques, Huma-Num pour la constitution, la préservation, la réutilisation des données de la recherche, et Métopes pour la structuration, la constitution, et la diffusion imprimée et en ligne de contenus édités. Objectif de ce consortium : faire progresser radicalement la dynamique de la science ouverte. Grâce à l’expérience de ces trois infrastructures, la communauté scientifique dispose aujourd’hui d’outils et de services favorisant la diffusion sans entrave des publications et des données de la recherche en sciences humaines et sociales. La chaîne de production des connaissances est couverte dans son ensemble, dans une logique qui suit le cycle de vie des documents.

L’université de Caen Normandie est partenaire de l’Equipex+ COMMONS. Comment se caractérise ce partenariat ?

L‘infrastructure Métopes est portée par le CNRS et l’université de Caen Normandie. Pour les composantes caennaises, la mise en œuvre de cet Equipex+ résulte d’un travail mené en collaboration avec le pôle Document numérique de la Maison de la recherche en sciences humaines, avec le soutien du CERTIC. Le Cristal 2022 et le Cristal 2021 ont été remis à Pierre-Yves Buard, Orderic-Vital Pain, Jérôme Chauveau, et moi-même pour, respectivement, les projets MASA et COMMONS : à travers nous, c’est l’expertise de l’université de Caen Normandie dans le domaine des humanités numériques qui est mis à l’honneur — une expertise construite au fil des années, pour proposer aujourd’hui une chaîne d’édition structurée et les services associés permettant la production, la publication, la diffusion et la pérennisation des éditions scientifiques sur de multiples supports.

À quels besoins répond Métopes ?

La science ouverte s’appuie sur les opportunités offertes par le numérique. Les supports numériques sont aujourd’hui multiples (ordinateur, tablette, liseuse, smartphone), avec toutefois des contraintes imposées par les plateformes et les navigateurs internet. Les maisons d’édition se doivent d’adapter leurs processus pour répondre aux enjeux de la science ouverte et satisfaire les habitudes des lecteurs. Métopes s’adresse plus spécifiquement aux éditeurs universitaires en sciences humaines et sociales, dont l’éventail de disciplines, et donc de données couvertes, est très large. Métopes propose des méthodes, des outils et des formations pour rationaliser la chaîne éditoriale : le texte est édité une seule fois dans un langage permettant de le convertir ensuite dans tous les formats nécessaires à sa diffusion sur les supports numériques et imprimés. Notre rôle consiste à développer la chaîne d’édition structurée sur la base de ce langage (le langage XML), de former les maisons d’édition publiques à son utilisation et d’apporter un support technique. Près de 200 structures et plus de 600 utilisateurs en France et à l’étranger ont été formés. L’éditeur dispose ainsi d’un fonds éditorial de fichiers normalisés lui permettant la mise en place de différentes stratégies de diffusion. Un gain de temps et de coûts considérable pour les éditeurs, au service de l’accès libre aux données de la recherche.

illustration présentant les environnements de travail prévus par l'infrastructure de recherche Métopes
Métopes : trois environnements de travail distincts pour éditer, annoter et publier ©Pôle Document numérique · MRSH Caen Normandie

Pour en savoir plus sur le projet COMMONS

COMMONS, pour “Consortium de moyens mutualisés pour des services et données ouvertes en sciences humaines et sociales” est un projet coordonné par le CNRS, reconnu Équipement d’excellence du Programme d’investissements d’avenir.

  • “Un financement pour l’Equipex en sciences humaines et sociales COMMONS” CNRS Info, 9 mars 2021
  • Nicolas Larrousse, Olivier Baude, Dominique Roux, Marie Pellen. A unified path from data to publications: Three French infrastructures in the COMMONS project. DH2022, The University of Tokyo, Japan; Alliance of Digital Humanities Organizations (ADHO), July 2022, Tokyo (Japan), Japan. https://shs.hal.science/halshs-03881307/

Cristal Collectif 2022 · Pierre-Yves Buard, ingénieur de recherche UNICAEN, pôle Document numérique (MRSH) pour l’écosystème numérique MASA (Mémoires des archéologues et des sites archéologiques)

Cristal Collectif 2021 · Édith Cannet, éditrice CNRS, chargée d’ingénierie éditoriale, Métopes (MRSH) pour le projet COMMONS ; Jérôme Chauveau, ingénieur en ingénierie logicielle · CERTIC (Direction du système d’information, UNICAEN) pour le projet COMMONS ; Orderic-Vital Pain, chargé de l’édition de corpus numériques (MRSH, UNICAEN) pour le projet COMMONS