You are currently viewing Faire bouger les campus en s’engageant !

Faire bouger les campus en s’engageant !

Un village gaulois ! Les 21 et 22 septembre dernier, le Village des associations conçu par l’université a permis aux étudiants des campus 1 et 2 de Caen de découvrir le vivier associatif universitaire : associations étudiantes, professionnels de la santé, structures culturelles et développement durable. Pour beaucoup, ces journées ont été l’occasion de s’informer. Synonyme d’épanouissement dans la vie étudiante, l’engagement associatif contribue aussi à la réussite universitaire !

Hélène Bouraïma-Lelong

Hélène Bouraïma-Lelong

Vice-présidente CFVU en charge des secteurs Sciences et Santé et de la Vie étudiante

« Je tire un bilan positif, les associations étaient présentes et à l’écoute. On a pu observer une diversité d’associations même si les associations de filière étaient les plus nombreuses. Ceci leur a permis de toucher leur public mais également d’échanger avec les autres associations présentes. La présence des partenaires culturels ainsi que du SUMPPS et des partenaires en santé (CPAM, addiction France) était également très positif, cela élargit le dispositif aux services d’aide aux étudiants. »

Théo Lesénéchal

Théo Lesénéchal

Vice-président étudiant

« Ces deux jours sont très importants pour nous. C’est la rentrée et le retour à la vie normale. Le village des associations marque le retour des étudiants sur les campus. Il va créer une belle dynamique en mobilisant des étudiants au sein des associations autour de nouveaux projets. Les adhérents des associations peuvent aussi échanger entres eux pour créer des synergies. J’y vois le retour de l’engagement étudiant. »

Enzo et Audrey

Enzo et Audrey

Représentants de la Fédération Campus Basse-Normandie · FCBN

« Nous sommes là pour présenter les actions de notre fédération qui regroupe 17 associations étudiantes réparties sur les campus du Calvados, de la Manche et de l’Orne. Comme nous sommes une fédération, nous pouvons jouer le rôle d’interlocuteur unique pour instances et conseils universitaires, du CROUS, des institutions telles que le rectorat, la mairie, les collectivités locales ou encore de toute autre structure ayant trait à la vie étudiante. Nous leur faisons régulièrement remonter des infos ou des problématiques. Grouper on est plus forts ! Nous luttons aussi contre la pauvreté par le biais de l’épicerie solidaire AGORAE, qui permet aux étudiants, sur critères sociaux, d’acheter des denrées alimentaires à 10% du prix affiché en magasin. Nous allons la faire évoluer vers un lieu de vie en organisant des ateliers et des échanges. Nous accompagnons aussi les étudiants qui gèrent ou qui veulent créer une association et nous formons leurs responsables.

Anne-Murielle, Justin et Mathis

Anne-Murielle, Justin et Mathis

Membres de l’Association du Tutorat Santé de Caen

« Nous présentons l’association à ceux qui entrent en licence avec option “accès santé” (L.AS). Nous répondons à leurs questions concernant les nouveaux parcours d’accès aux études de médecine, de pharmacie, d’odontologie, de maïeutique et de kinésithérapie. En place depuis la rentrée de 2020 (année de Covid…) en remplacement de la PACES, les modalités doivent être expliquées. Nous échangeons également le rôle des tuteurs envers les « tutés » : stage préparatoire, polycopiés, enregistrement des cours, informations diverses… L’association propose aux étudiants des actions « bien-être » afin de leur permettre de bien gérer leur stress à l’entrée dans des études de santé qui demande beaucoup d’investissement et de sacrifices. »

Edgar

Vice-président de la Corpo Science Caen en charge de la communication

« Il est important de montrer aux étudiants que nous sommes là, à leur côté. Après les mois difficiles liés à la pandémie, ils ont besoin de profiter du bon temps, de la vie quoi. Mais l’important est la réussite de leur année. Et pour ça aussi, ils peuvent compter sur l’association. »

Sarah Goulle

Sarah Goulle

Infirmière et addictologue au Service universitaire de médecine préventive et de promotion de la santé · SUMPPS

« Actuellement, nous voyons arriver des jeunes qui ont du mal à revenir en présentiel. C’est donc important d’en tenir compte car le Covid a généré des angoisses du fait de la solitude chez les 15 /25 ans. Ce village est donc l’occasion de présenter les prestations du SUMPPS auxquelles nos étudiants peuvent prétendre en termes de santé, émanant de professionnels (psychologue, nutritionniste, addictologue, psychiatre, par exemple). Les étudiants privilégient leurs études au détriment de leur santé parfois… Ils ont pourtant une nouvelle vie à commencer. »

Camille Vandaele

Attachée à l’accueil et aux relations avec les publics à la Comédie de Caen

« Êtres là permet aux étudiants de nous identifier. Nous leur présentons les programmations du théâtre des cordes et du théâtre d’Hérouville dédiées au théâtre contemporain. C’est l’occasion surtout d’évoquer les actions que nous menons auprès des étudiants depuis 2015 et l’arrivée de l’actuel directeur Marcial Di Fonzo Bo. L’idée est de nous ouvrir au plus grand nombre et de créer l’envie de voir des spectacles chez les étudiants des différents campus de Caen via des ateliers de pratique, des master class, des visites du théâtre, des ateliers d’écriture, des conférences, des rencontres, des répétitions publiques… En plus, chaque année, nous imaginons pour les étudiants en Arts du spectacle, sociologie, droit, langues, écoles d’ingénieurs, IUT, etc. de nouvelles propositions culturelles en relation avec les enseignants de l’université avec en toile de fond notre programmation. Enfin, nous avons des étudiants-relais qui souhaitent s’investir pour informer leurs homologues afin de créer l’envie de voir des spectacles chez les étudiants des différents campus de Caen. Pour terminer, notre tarif étudiant à 8 euros est attractif. »