Chargement Évènements

« Tous les Évènements

Travailleurs portugais et espagnols dans le IIIe Reich (1940-1945)

07 mars 2024 19 avril 2024

L’Holocauste et les horreurs de la Seconde Guerre mondiale sont aujourd’hui des événements majeurs de la mémoire européenne. L’un des aspects les moins connus de ce conflit est la question du travail forcé. Les victimes portugaises et espagnoles ont été négligées en raison de la neutralité de leurs pays et de l’idée généralisée que les deux peuples ont été épargnés par la guerre. Cette exposition leur rend hommage en proposant des histoires de vie de travailleurs portugais et espagnols, immigrés et exilés en France ou recrutés en Espagne. Elle retrace les voies qui ont conduit ces étrangers au travail dans le Reich, les contraintes de leur séjour, le quotidien en pays ennemi, le rapatriement… et témoigne de leur impuissance face à l’arbitraire de Vichy et à la violence du régime nazi.

Dès 1940, l’effort de guerre allemand exige l’emploi d’une main d’œuvre nombreuse. Des millions de personnes sont contraintes à travailler pour l’économie allemande, notamment dans des usines de guerre, dans le Reich ou dans les pays occupés. Le début de l’offensive à l’Est fait augmenter les besoins de main d’œuvre.

En France, le recrutement de travailleurs pour l’Allemagne débute dès l’armistice de juin 1940.

Le gouvernement de Vichy, cédant à la pression allemande, met en place la Relève, puis le Service du Travail Obligatoire (STO), et n’hésite pas à employer la contrainte. Lorsque le nombre de travailleurs est insuffisant, les contingents sont complétés par des rafles dans les groupes de travailleurs étrangers. Parmi ces travailleurs, des Portugais et des Espagnols, immigrés économiques et réfugiés, qui sont pris dans la tourmente de la guerre malgré la neutralité de l’Espagne et du Portugal.

Vernissage de l’exposition le jeudi 14 mars à 18h
Présentation de l’exposition par Helena da Silva, historienne (Institut d’histoire contemporaine de Lisbonne, IHC — NOVA FCSH / IN2PAST)

Visites guidées possibles. Prendre RDV : georges.dacosta@unicaen.fr

Exposition créée dans le cadre du projet Forced (LER, IHC, ISOR, Arolson Archives, APH et Fondation Solidaritat/Eurom) financé par le programme européen Europe for Citizens.

Lieu :

Bibliothèque Tove Janssen · bât. G

Caen, + Google Map