You are currently viewing Cu-Lighting, un projet distingué par la Royal Society of Chemistry

Cu-Lighting, un projet distingué par la Royal Society of Chemistry

  • Post last modified:13 juin 2022
  • Post category:Recherche

La Royal Society of Chemistry a remis le prix Dalton Division Horizon 2022 au projet Cu-Lighting, porté par une équipe de chercheurs européens incluant des chercheurs du Laboratoire de chimie moléculaire et thio-organique · LCMT (UMR 6507 ENSICAEN/UNICAEN/CNRS).

 Le LCMT est un acteur majeur dans le domaine de la chimie moléculaire et macromoléculaire, dont les grands domaines de recherche développés sont orientés vers la chimie pour le développement durable, la chimie pour le vivant, et la chimie pour les matériaux moléculaires.

Ce prix récompense leurs travaux sur le design de complexes de cuivre(I) pour les cellules électrochimiques luminescentes.

Les cellules électrochimiques luminescentes (LECs en anglais) sont des dispositifs qui génèrent de la lumière à partir d’un courant électrique, un phénomène connu sous le nom d’électroluminescence. Une LEC est un type de dispositif d’éclairage qui pourrait réduire le coût des LEDs organiques.

Les premières LECs incorporant des complexes de cuivre ont été élaborées en 2005 et ont rapidement suscité un intérêt car le cuivre est une alternative économiquement intéressante par rapport à l’iridium, métal noble et peu abondant, qui est le plus souvent utilisé pour ces applications. Cependant, jusqu’à présent, les LECs émettant de la lumière bleue et blanche étaient manquantes. L’équipe Cu-Lighting, composée de chercheurs de 5 universités européennes [université technique de Munich (Allemagne), université de Caen Normandie, université de Linköping (Suède) et université de Turin (Italie)], a synthétisé de nouveaux complexes de cuivre(I) qui ont permis de résoudre ce problème, via une approche pluridisciplinaire incluant la chimie, l’ingénierie et les mathématiques.

Ce travail pourrait avoir un fort impact sur l’industrie du design des matériaux (la chimie des métaux de transition et la science des matériaux) ainsi que sur les appareillages à base de films fins (optoélectronique) et devraient tenir le devant de la scène pour des applications en décoration, marquage et médecine.

Pour en savoir plus (en anglais) : https://www.rsc.org/prizes-funding/prizes/2022-winners/cu-lighting/#undefined