You are currently viewing Budget participatif étudiant : top départ pour la deuxième édition

Budget participatif étudiant : top départ pour la deuxième édition

Le budget participatif étudiant fait son grand retour ! Cette année, le montant total du budget est doublé. Lors de la première édition, plus de 1 000 étudiants ont sélectionné les projets qu’ils souhaitent voir se réaliser sur nos campus.

Qu’est-ce que le budget participatif étudiant ?

Le budget participatif est une enveloppe financière de 60 000€, prise sur les fonds de la Contribution vie étudiante et de campus (CVEC). Le principe : la communauté étudiante décide de l’utilisation de cette enveloppe de manière directe, en proposant des projets d’amélioration et d’aménagement de la vie de campus puis en votant pour les projets qu’elle préfère. Cette action vise aussi à mieux faire connaître les usages de la CVEC à l’université.

Les étudiants peuvent ainsi s’impliquer davantage dans la vie universitaire et être associés à la prise de décision.

En 2022, trois projets ont été sélectionnés à l’issue de la première édition : la mise en place d’une zone de restauration en libre accès, la production et la distribution de protections hygiéniques durables et la création d’un espace de repos. Ces projets sont actuellement en cours de réalisation par les services de l’université.

Théo Lesénéchal

« Le principe du budget participatif est d’identifier les envies et les besoins des étudiants sur leur campus, et de construire une université plus citoyenne. Les étudiants paient la CVEC, il est donc normal de faire en sorte qu’ils puissent s’exprimer de manière directe sur la manière dont ils souhaitent que cet argent soit utilisé par l’université. Après une première édition qui a trouvé son public, nous avons décidé de doubler le montant total du budget participatif pour répondre encore mieux aux attentes des étudiants. »

Théo Lesénéchal, vice-président étudiant et coordinateur du dispositif.

Le budget participatif étudiant fonctionne en parallèle et en complémentarité de l’appel à projet CVEC.

Comment participer ?

Les propositions de projet puis le vote se font sur la plateforme participative de l’université.

Propositions du 23 janvier au 20 février

Vote du 20 mars au 2 avril

Qui peut déposer des projets ?

Tous les étudiants et étudiantes inscrits régulièrement à l’université sont invités à proposer leurs projets. Les idées peuvent être proposées à titre individuel ou à titre collectif.

Quels types de projets peuvent être déposés ?

Les projets proposés doivent respecter les objectifs CVEC (santé, sport, culture, vie de campus, accueil des étudiants, solidarité, prévention). Ils peuvent également porter sur des aménagements d’espaces intérieurs ou extérieurs, sur des équipements portant sur la qualité de vie de campus ou sur une action ponctuelle

Pour être éligibles, les projets doivent remplir certaines conditions :

  • Pouvoir bénéficier au plus grand nombre
  • Respecter le champ de compétences et les missions de l’université de Caen Normandie
  • Être en conformité avec le droit et règlements en vigueur
  • Respecter les statuts et/ou règlements intérieurs de l’université de Caen Normandie
  • Porter sur une thématique CVEC
  • Pouvoir avoir lieu sur un ou plusieurs campus, et être en capacité d’être reproduits sur d’autres campus par la suite
  • Pouvoir être réalisés idéalement dans un délai d’un an
  • Ne pas dépasser un montant maximal de 15 000€
  • Ne pas entraîner de frais fixes
  • Relever de dépenses d’investissements et/ou de fonctionnement
  • Ne pas s’inscrire dans un cadre de formation

Quelles sont les étapes ?

Une période de dépôt des propositions est ouverte du 23 janvier au 20 février.

La recevabilité des projets est analysée par la commission CVEC au terme de cette période. Les services de l’université étudient ensuite la faisabilité des projets.

Du 20 mars au 2 avril, les propositions éligibles sont mises au vote de la communauté étudiante, qui choisit les projets qu’elle souhaite voir se réaliser.

Les projets ayant rassemblé le plus de suffrages sont ensuite mis en place par l’université, dans la limite du montant global de l’enveloppe de 60 000€.