You are currently viewing “Le point fort de ma formation : l’alternance”

“Le point fort de ma formation : l’alternance”

Amandine DESMOULIN, étudiante en master Physique parcours Radiation protection (promo 2022 -2023)

« Je suis diplômée d’un bac technologique sciences et technologies de laboratoire (STL), spécialité physique – chimie, puis j’ai poursuivi avec un diplôme de technicien supérieur (DTS) Imagerie médicale et radiologie thérapeutique afin d’apprendre le métier de manipulatrice en électroradiologie médicale. Suite à cette formation de 3 ans, j’ai souhaité continuer mes études dans le domaine de la physique nucléaire, j’ai ainsi intégré le master ingénierie nucléaire à l’université de Clermont-Ferrand.

C’est au cours de cette première année de master que j’ai réalisé un stage de 4 mois en radioprotection au Centre hospitalier universitaire de Lille. Cette expérience a confirmé mon souhait d’approfondir cette spécialité, mais pas uniquement d’un point de vue médical, je voulais également découvrir la mise en application de la radioprotection dans le milieu de l’industrie nucléaire. C’est ainsi que j’ai candidaté dans le master physique parcours radiation protection à l’université de Caen Normandie. Le point fort de cette formation à Caen est de nous proposer une formation en alternance. Du coup, plus de pratique que de théorie, des intervenants professionnels de divers domaines (médicale, industrie, recherche…) et une ouverture vers le monde professionnel.

Ne venant pas d’une licence générale, mais professionnelle avec mon DST, j’ai dû fournir beaucoup plus d’efforts pour atteindre le niveau demandé en master. Je n’étais pas la seule dans ce cas de figure car notre promotion est composée de personnes venant de divers horizons : monde médical et monde de l’industrie. Heureusement pour nous, l’équipe pédagogique propose une semaine de remise à niveau pour revoir les notions de bases sur la physique nucléaire. Outre le fait de nous faire acquérir des bases solides pour débuter la formation, cette semaine nous a donné l’opportunité d’échanger et d’apprendre à nous connaître.

Parmi les projets que j’ai menés au cours de ma formation, le plus important a été celui en entreprise : la construction d’un laboratoire secondaire d’étalonnage. Dans ce projet, j’ai dû gérer les aspects en relation avec la radioprotection tout en collaborant avec les autres services : commercial, recherche et développement … Les projets abordés en cours, au nombre de trois (industrie, médicale et recherche), traitent de cas concrets d’entreprise. Nous sommes ainsi au cœur de la radioprotection d’une entreprise, cela nous permet de faire des recherches et d’enrichir nos connaissances sur le sujet.

Bien que le monde de l’industrie ait été une belle découverte, j’ai pour souhait de revenir à mon secteur d’activité de prédilection, soit le milieu médical. Quand j’ai débuté, j’ai moi-même été exposée aux rayonnements ionisants et je voudrais contribuer à la conception de projets afin de faire évoluer au mieux les pratiques dans les services.

Si je peux donner un conseil aux futurs candidats, c’est celui d’être bien organisé ! Vous allez alterner cours et entreprise, cela se fait assez facilement, mais c’est un rythme à prendre et il ne faut pas perdre le fil. Vous pouvez aussi compter sur le suivi pédagogique, en cas de difficulté, un enseignant vous aidera ! »