You are currently viewing UMR 6534 – Laboratoire de Physique Corpusculaire · LPC

UMR 6534 – Laboratoire de Physique Corpusculaire · LPC

Sciences et technologies

Université de Caen Normandie
Campus 2
boulevard du Maréchal Juin

14050 Caen cedex 4

02 31 45 29 00

ban@lpccaen.in2p3.fr

https://www.lpc-caen.in2p3.fr/

Identification RNSR : 199612324T

Tutelle(s) : ENSICAEN - UNICAEN - CNRS

Composante(s) de rattachement :

Organisation

Responsable(s) : Gilles BAN, Directeur

Le LPC · Laboratoire de Physique Corpusculaire est une Unité Mixte de Recherche associant l’École Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Caen, l’université de Caen Normandie et l’Institut National de Physique Nucléaire et de Physique des Particules (IN2P3 – CNRS).
À travers l’ENSICAEN et l’université de Caen Normandie, le laboratoire reçoit les moyens humains et financiers venant de l’enseignement supérieur et participe aux transferts de connaissances et de compétences par l’enseignement et l’encadrement de stages. L’IN2P3, institut du CNRS, fournit des postes de chercheurs et d’ITA ainsi qu’une large part du support financier, et aussi un réseau de laboratoires pour partager les ressources technologiques permettant de s’intégrer dans les grandes collaborations nationales et internationales.

Activités

Le Laboratoire se consacre à la recherche fondamentale en Physique Nucléaire en étudiant la structure des noyaux atomiques et les propriétés des forces mises en jeu dans les réactions nucléaires. Il a aussi une activité de recherche dans le domaine dit des Interactions Fondamentales dans des expériences testant le modèle standard des particules élémentaires.  Il mène des développements théoriques en liaison avec ces thématiques.
En réponse à des demandes sociétales fortes, le laboratoire conduit aussi des recherches à caractère interdisciplinaire et appliqué dans le domaine de l’aval du cycle électronucléaire (transmutation des déchets nucléaires) et dans les applications médicales telle l’hadronthérapie (traitement de cancers à partir de faisceaux d’ions). Enfin, il a une forte implication dans des actions de vulgarisation auprès du grand public (Fête de la Science, lauréat du prix Schlumberger 2010 (Billotron), interventions dans les lycées et collèges, conférences grand public,…

Savoir-faire

  • Développement de dosimètres à usage médical et de dispositifs de contrôle de faisceaux pour la radiobiologie et l’hadronthérapie
  • Équation d’état et transitions de phase de la matière nucléaire
  • Mesures de précision à basse énergie, avec des noyaux atomiques et des neutrons (test du Modèle Standard)
  • Construction de pièges (électrostatique, magnéto-optique) destinés à la manipulation d’ions et d’atomes
  • Simulations numériques (réactions nucléaires, étoile à neutrons, détecteurs, réacteurs nucléaires, etc.)
  • Mesure de faibles concentrations d’isotopes dans des échantillons à l’aide de techniques de spectrométrie ( et X)
  • Bureau d’études, conception de détecteurs, de l’électronique et de la microélectronique associées (expertise en électronique analogique, traitement numérique du signal, acquisition temps réel de données multiparamétriques, développements de logiciels)
  • Méthodes de Monte-carlo quantique, physique statistique

Partenariats

Participation à des programmes nationaux et internationaux

  • FREYA (transmutation des déchets radioactifs, GUINEVERE)
  • FAZIA (détecteur européen)
  • SPIRAL1 et SPIRAL2 (en particulier les installations DESIR, NFS et LIRAT)
  • EURISOL (future installation européenne)
  • nEDM
  • SuperNEMO

Collaborations avec l’industrie

  • Société IBA
  • Société AREVA
  • Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire

Équipements

  • Capteurs divers, chambres à réaction, évaporateur
  • Multidétecteurs de particules chargées et de neutrons
  • Générateurs de rayons X, sources radioactives
  • Refroidisseur RF à gaz tampon
  • Piège magnéto-optique