Projet

RIN Normonde

Le projet « Empires en Seine et les Normands acteur de la mondialisation IX e –XXI e siècles » (NORMONDE) se donne pour objet de mesurer le rôle de l’axe de la Seine et de la circulation transmanche comme facteur de « colonialité » et/ou de mondialisation. Il s'agit de considérer le rôle structurant que jouèrent ces axes du IX e au XXI e siècle dans la construction de l’espace normand que nous connaissons aujourd’hui. Le projet se donne également pour objectif de comprendre la construction de la Normandie et l'affirmation de son identité, en privilégiant des approches selon différents échelles spatiales et temporelles, tout en décloisonnant trois périodes historiques qui ne communiquent quasiment jamais. Le but est avant tout de prendre la mesure et l’impact des effets retours de cette circulation globale sur un millénaire – le cas normand étant unique en termes de continuité dans l’histoire européenne. Ce projet se nourrit des travaux récents de ces deux dernières décennies autour de l’histoire médiévale du monde Normand, de l’Histoire Atlantique mais aussi de l’Histoire des empires coloniaux, de l’Histoire connectée, de la géographie de la globalisation mais, aussi, de la maritimité. Dans un soucis de mutualisation des connaissances, ce projet cherche à mieux comprendre ce nouvel espace géopolitique, la nouvelle Normandie, qui existera à diverses échelles, locales, régionales, nationale, européenne et internationale. Le projet «Empires en Seine et les Normands acteurs de la mondialisation IX e -XXI e siècle » souhaite comprendre le degré d’intégration régionale dans la longue durée de ce qui avait été pensé comme deux espaces régionaux (Haute et Basse-Normandie) historiquement et politiquement différents. Il s’agit d’étudier le degré d’ouverture au monde de cet ensemble territorial à partir de l’angle des relations impériales qui se sont développées autour de l’axe structurant et dynamique de l’espace Seine et de prendre la mesure et l’impact des effets retours de cette circulation globale sur un millénaire.

 

Trois axes ont été privilégiés :

- « Une mondialisation médiévale : les Normands (IXe -XVe siècle) »

- « Les Normands et la mondialisation Atlantique (XVIe -XVIIIe siècle ) »

- « La Seine Normande : de l’empire colonial aux espaces de la mondialisation (XIXe -XXIe siècle) »

 

Au point de vue méthodologique, chaque axe développerait une base de donnée/constitution de corpus, animerait des colloques intermédiaires et un colloque de restitution

 

Chef de file du projet : Université de Havre Normandie – IDEES Le Havre

Responsables : Jean-François KLEIN et Éric SAUNIER

Partenaires :

  • GR His 'EA 3831) Université de Rouen Normandie
  • CRHIA (EA 1163) Université de Nantes
  • CRAHAM (UMR 6273) Université de Caen Normandie
  • Office universitaire d'Etudes Normandes
  • Pôle PEMAR de la MRSH de Caen