Numnie

NUMNIE est un projet CPER 2015-2020, expertisé par trois canaux indépendants : CNRS Comité directeur, DGRI MESR et Alliance ATHENA. Au cours de cette évaluation, NUMNIE a recueilli l’évaluation maximum : A+ par les trois institutions et a été un des trois projets nationaux SHS financés par le CNRS.

Le programme NUMNIE est un dispositif interdisciplinaire transversal SHS/STIC situé sur un des axes prioritaires de l’Université de Caen Normandie et un point fort du dispositif présenté pour l’ISITE par la ComUE en 2015.

Il est porté par la MRSH USR CNRS 3486 en collaboration avec le GREYC UMR CNRS 6072. Espace de convergence pluridisciplinaire remarquable, il concentre des activités de recherche et d’ingénierie dédiées à la numérisation intelligente de contenus SHS. Au sein de la MRSH, il est porté par le pôle Document numérique qui, fort de son expérience dans le domaine Numérique SHS, constitue aujourd’hui un des principaux, sinon le principal, lieu de recherche et d’innovation en la matière en France.


NUMNIE en quelques mots

NUMNIE est un grand programme expérimental autour de la numérisation intelligente de contenus en SHS.

Sur le mode industriel – prototype puis réplication, NUMNIE développe un ensemble de méthodes et d’outils numériques de représentation, d’exploitation ou d’exploration de données en SHS, en vue de leur analyse scientifique et/ou de leur diffusion.

Il évolue au sein des nouvelles formes de développement de l’innovation dans lesquelles l’invention est très vite confrontée à l’usage et confortée par lui. Dans un souci méthodique de capitalisation et d’application immédiate, chaque nouveau projet bénéficie des avancées des précédents et génère un développement qui remonte dans chacun des projets précédents et leur fait faire une nouvelle avancée. Le cercle vertueux de stimulation de l’invention-innovation ainsi constitué est de ce fait chaque fois visé et atteint.

Par ailleurs, la nature numérique des documents produits permet de les diffuser en ligne rapidement et de rendre compte des innovations produites comme autant de résultats disponibles auprès des communautés scientifiques.


Portage du programme

Le pôle Document numérique de la MRSH est un élément-clé de l’EQUIPEX (PIA1) BIBLISSIMA coporté par la MRSH avec des partenaires nationaux de premier rang (Institut propre du CNRS, campus Condorcet, BNF, Archives de France, etc.) pour lequel il assure le développement recherche numérique, le déploiement de collections multisupports ainsi que les formations nationales.

La MRSH a maintenant le statut de centre de ressource national pour l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS (INSHS) dans le domaine de l’édition numérique et depuis décembre 2015, la MRSH assure le coportage avec la Fondation nationale MSH d’une infrastructure nationale de recherche NUMEDIF (NUMérique pour l’ÉDItion et la DIFFusion de la production scientifique).

Par ailleurs, la MRSH est un maillon indispensable du réseau de plateformes SCRIPTO mis en place par le réseau national des MSH.


Des partenariats régionaux et nationaux

  • IMEC
  • Conseil Départemental du Calvados
  • Archives départementale
  • Musée de la Tapisserie de Bayeux
  • Scriptorial d’Avranches
  • CRL
  • BnF
  • Bibliothèque Mazarine
  • Ministère de la Culture
  • Institut français du cheval
  • Institut européen des jardins et paysages

Infrastructures nationales de recherche

  • TGIR HUMANUM
  • RNMSH
  • OPENEDITION

Les financements

Dans le cadre de la promotion de ses axes transversaux, l’Université et le CNRS, y ont affecté des postes d’ingénieurs-clés depuis trois ans. Ce soutien financier vient à l’appui du dispositif CPER et FEDER et vise à conforter un point de force distinctif de l’Université dans le paysage français.

NUMNIE développe les nouvelles formes du document numérique et aide par là les projets de contenus mais ceux-ci ne sont pas directement financés sur NUMNIE.


Les projets

Plus de vingt projets de contenus dont certains constituent des patrimoines intellectuels majeurs de différentes époques bénéficient de ce dispositif expérimental : Bibliothèque virtuelle du Mont Saint-Michel, Corpus Descartes, fonds de l’IMEC, Tapisserie de Bayeux, carte archéologique de la Gaule, Inventaire virtuel des Parcs et Jardins remarquables d’Europe, Dictionnaires de marine, livres italiens anciens, fonds de monnaies romaines, etc.

Pour la recherche de demain, NUMNIE crée et expérimente des environnements numériques du travail dédiés à la consultation de sources et à leur analyse scientifique  (PLAO, Bibliothèque numérique, Numérisation intelligente).

Les projets lancés en 2016 sont les suivants :

  • Reconnaissance de gestes sur tables tactiles (Luc Brun)
  • Développement et déploiement d’outils autour de l’annotation et des mesures d’accord (Yann Mathet, Antoine Widlöcher)
  • Tapisserie de Bayeux
    • Projet SIG (Arnaud Daret, Jérôme Chauveau, Christophe Turbout)
    • Base documentaire (Pascal Buléon, Julia Roger, Pierre-Yves Buard, Marie Bisson)
    • 3DPointcloudApps (A. Elmoataz, J. Fadili, J. Rabin, L. Simon, F. Lozes, M. Fontaine)
    • Outils de panorama et recalage d’images (A. Elmoataz, R, Clouard, K Zidane)
  • TagThunder : preuve de concept expérimentale et technologique (Fabrice Maurel, Jean-Marc Le Carpentier, Stéphane Ferrari, Emmanuel Giguet, Gael Dias, Elena Manishina, Maxence Busson)
  • Big tennis data (François Rioult, Nicolas Benguigui, François Kauffmann)
  • Deep Mining (Frédéric Jurie, Bruno Crémilleux, Sovann En)
  • PLAO (Pascal Buléon, Dominique Roux, Pierre-Yves Buard, Julia Roger, Jérôme Chauveau)
  • Bibliothèque Numérique (Grégor Blot-Julienne, Pierre-Yves Buard, Christophe Turbout, Florence Poncé, Sara Bernard, Anne-Sophie Dequiedt, Cédric Lacherez, Céline Chuiton, Olivia Blum)
  • Atlas Numériques (Frédérique Turbout, Arnaud Daret, Jérôme Chauveau, Christophe Turbout, Emmanuel Giguet, Julia Roger, Pierre-Yves Buard)


De grands axes structurant et des objectifs ambitieux

Dans ce cadre commun, des lignes de programme ont été créées. Ces axes majeurs sont les suivants :

Le comité de pilotage, adossé à plusieurs groupes de travail sectoriels, a défini en 2016 et début 2017 une méthodologie spécifique à chaque expérimentation ou projet de contenus pour nourrir les quatre lignes de programme, s’assurer qu’ils contribuent à une progression de connaissance et en même temps évaluer les passages possibles à l’opérationnel.

Sur ces quatre lignes de programme, les objectifs sont de plusieurs ordres :

  • lever des verrous sur le plan scientifique, surmonter des impossibilités à faire sur le plan pratique pour produire et diffuser de la connaissance en matière de document numérique
  • mener cette démarche dans une logique de va-et-vient entre deux démarches approfondies dans chaque secteur scientifique (STIC et SHS) et aboutir à un résultat interdisciplinaire
  • mettre au point des outils, des procédures, utilisables par les communautés de chercheurs qui travaillent sur des contenus (l’appareillage de la Numérisation intelligente)
  • publier sur les réseaux internet les produits finis avec les projets de contenus incorporés
  • accentuer l’avance nationale sur le document numérique et la numérisation intelligente
  • conforter et renforcer la position de centre de référence national sur le sujet
  • centrer sur Caen des opérations de réflexion, de formation avancée de chercheurs et d’équipes françaises ou internationales
  • déboucher sur la création d’une école universitaire de recherche dans le PIA3


Valorisation

Pour promouvoir les activités développées dans le cadre de NUMNIE, le pôle Document numérique de la MRSH et des chercheurs du CRAHAM ont participé le vendredi 2 décembre 2016 aux premières Rencontres Universitaires Numériques Normandes (RUNN) organisées par Normandie Université, en partenariat avec la Région Normandie, les universités de Caen Normandie, de Rouen Normandie, Le Havre Normandie, l’ENSICAEN, l’INSA Rouen Normandie et l’ENSA Normandie.

Au cours de cet événement, les chercheurs du CRAHAM et les ingénieurs du pôle Document numérique ont présenté au grand public sur un stand commun certaines de leurs productions numériques ainsi que les process et outils issus du dispositif NUMNIE.

http://www.normandie-univ.fr/rencontres-universitaires-numeriques-normandes-runn-38569.kjsp

Des actions de confrontation scientifique, de mise au point dans des communautés et de visibilité nationale et internationale via des workshops nationaux, des journées d’études organisées à Caen ou par la participation à des manifestations nationales et internationales viennent nourrir ces liens à l’enseignement tout en offrant une visibilité du programme à l’échelle nationale et internationale. D’ores et déjà, le programme NUMNIE déploie des utilisations au sein des dispositifs nationaux : consortiums de la TGIR HUMANUM, plateformes du réseau national des MSH, infrastructures nationales NUMEDIF et OPENEDITION, EQUIPEX BIBLISSIMA, école d’été nationale, ouverte à l’international.