CURR (Cultures des Révoltes et Révolutions)


Méthodologie :

D’une durée de 42 mois, de janvier 2014 à juin 2017, le programme CURR (Cultures des révoltes et des révolutions) réunit 3 équipes de recherches en histoire et civilisation :

  • Le Centre de Recherche d'Histoire Quantitative (CRHQ, UMR CNRS 6583), Université de Caen Basse-Normandie. Fondé en 1966 par Pierre Chaunu (1923-2009), est porteur de l’héritage de l’histoire sérielle et quantitative, mais il intègre aujourd’hui des questionnements et des approches nouvelles. Au sein même de l’axe « Cultures et politiques », l’activité pluridisciplinaire de ses membres autorise une réflexion multiforme à travers l’angle général de la « Critique : contestation et norme », dont les usages politiques constituent une des interrogations. En 2012-2015, cette orientation sera développée grâce à l’implication de plusieurs chercheurs et de doctorants engagés dans cette thématique. Fort de 22 enseignants-chercheurs, de 2 chercheurs CNRS et d’une soixantaine de doctorants, le CRHQ se caractérise par son équipe de 9 ITA qui lui permet de prendre en charge une activité de valorisation de la recherche dans de bonnes conditions. Le CRHQ a déjà été associé au programme CONFLIPOL soutenu par l’ANR par l’accueil d’une journée d’étude dans ce cadre (« Conflits urbains et construction du politique », 2007) et au cours du colloque Conflits extérieurs et politisation (XIIIe-XIXe siècle, projet ANR CONFLIPOL, Rennes 2 (22-24 novembre 2010).

  • Le Centre de Recherches Historiques de l’Ouest (CERHIO, UMR CNRS 6258), Universités d’Angers, de Bretagne-Sud, du Mans et de Rennes 2. Fondé en 2006 et issu du rapprochement entre 4 équipes, le CERHIO a été labellisé UMR CNRS 6258 rassemble 4 universités du Grand Ouest. Cette unité multisite comprend 2 chercheurs permanents et 77 enseignants chercheurs répartis sur les sites de Rennes, Angers, Le Mans et Lorient. En son sein, 3 axes réunissent les enseignants-chercheurs en histoire de toutes les périodes, parmi lesquels deux rejoignent les perspectives de recherche du programme CURR : « Cultures religieuses et politiques » et « Pouvoirs et régulations sociales ». Les collaborations entre le CERHIO et le CRHQ sont anciennes et régulières

  • l’Équipe de Recherche sur les Littératures, les Imaginaires et les Sociétés (ERLIS, EA 4254, Université de Caen Basse-Normandie) : L’équipe ERLIS a le statut d’équipe d'accueil depuis janvier 2008. Elle regroupe des chercheurs issus des Études germaniques, nordiques, slaves et italiennes. À ces composantes s'ajoutent des chercheurs des Études hispaniques (Espagne et Amérique latine) et lusophones (Portugal et pays lusophones). La construction de problématiques autour des traditions des différentes sociétés, des divergences et des similitudes au sein de l'Europe (liées à une réflexion sur leurs origines historiques et leur évolution), de l'héritage culturel, des différences portant sur les institutions, les identités, le rôle des langues et l’importance des communications soulignent l’enrichissement que le champ disciplinaire « civilisationniste » apporte à la compréhension des sociétés passées

 

A ces trois équipes françaises, s’adjoignent des collaborations extérieures, soit de collègues français émérites, soit de jeunes docteurs qui travaillent en post-doctorat ou dans l’enseignement secondaire pour la plupart.

En outre, d’autres partenaires s’associent aux activités du programme CURR, soit de façon collective avec le programme Early-modern revolts as communicative events / Frühneuzeitliche Revolten als Kommunikationsereignisse, que dirige Malte Griesse à l’université de Constance, soit de façon plus individuelle tout en essayant de recueillir les héritages de programmes antérieurs tel que celui de Tales of the Revolt: memory, oblivion and identity in the Low Countries, 1566-1700, coordonné par Judith Pollmann. http://www.hum.leiden.edu/history/talesoftherevolt/


Ces partenaires possèdent des centres d’intérêts scientifiques communs qui favorisent le travail collectif et engendrent des synergies. Pour les équipes françaises, dans le cadre de leurs laboratoires de recherche, ils travaillent dans des axes qui portent sur « Cultures et politiques » (CRHQ), « Mémoires et Imaginaires collectifs » et « Langues, Littératures et Civilisations européennes et latino-américaines » (ERLIS), « Pouvoirs et engagements politiques et religieux » et « Fonctionnement et représentation des sociétés » (CERHIO). Ainsi, le programme CURR rassemble les axes de chacune des trois équipes pour qu’ils contribuent par des approches variées à un même terrain d’étude, conformément au vœu formulé par l’AERES (Agence d’Evaluation et de Recherches de l’Enseignement Supérieur).
Par ailleurs, beaucoup des collègues investis dans le programme CURR partagent une expérience de travail collectif en commun puisque, depuis deux ans, plusieurs membres du CRHQ et d’ERLIS animent un séminaire pluridisciplinaire conjoint intitulé Le Temps de l’Empire ibérique qui se déroule à la MRSH de Caen, tandis le projet ANR CONFLIPOL porté par le CERHIO avait rassemblé plusieurs chercheurs du CRHQ.
En outre, les liens de chacun des partenaires favorisent les collaborations internationales.

D’un point de vue méthodologique, les trois équipes françaises coordonnent chacune 2 des 6 thèmes de l’analyse des cultures des révoltes et des révolutions selon le schéma ci-dessous :


Axes de recherches et participants
les [] = groupe animé par M. Griesse

Axes

coordinateurs

participants

actions

prévision

Mots et gestes de la révolte
(oralité, gestuelle, rituels, ..)(1)

Hermant - Challet

[M. Griesse]- D. Haraï - Bravo –Hermant - Hamon – Challet – Braddick -

 

Journée : Mars 2017 (couplé avec le dernier séminaire de Curr) : Montpellier

Iconographie

 

P. Dupuy –
A. Hugon

[M. Griesse Monika Barget, David de Boer]
Haffemayer
Rameix - Fraga - Hugon

Exposition : fin 2016/17
Colloque
Recrutement postdoc printemps 2015

[Base de données]

Communication, diffusion, circulation des productions culturelles dans et sur les révoltes

Haffemayer  - Bravo

[M. Griesse]
Haffemayer - Benigno
Fraga - D’Amico – Rameix – Pollmann
Haemers – Bravo – Braddick

 

[base de données cartographique]
journée : sept 2015 (Caen ou Dijon)

Les territoires, lieux  et espaces de la révolte de la révolte

Bravo - d’Amico

[M. Griesse]- J.
Bravo - D’Amico - Hermant
Challet – Aubert ?

 

 

Se dire, déclarer et raconter les révoltes(2)

 

Aubert – Jettot

Aubert - S. Vergnes
Bravo- Hamon - Merle
Jettot – Benigno – Kuijpers – Herrero
Rameix

 

Journée : Juin 2016 (paris ou rennes)

Formes et usages de la mémoire des révoltes

Merle - Guillorel

Haemers – Guillorel Challet – Dupuy 
Benigno - Kuijpers
Fraga – Merle - Jettot

 

- Coll. international
Résilience résonance, oubli 
- oxford : juin 2014


(1) Paysage sonore, feu, cri, canibalisme, carnaval, oralité, inscription, consignation,
(2) les enjeux des révoltes, le contenu des révoltes : discours des révoltes, sur les révoltes : dans l’immédiateté