l m m j v s d
 
 
1
 
2
 
 
4
 
5
 
6
 
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
 
29
 
30
 
 
 
 

Message d'état

On recense 12 ouvrages enregistrés dans la base au cours des 14 dernières semaines.

Derniers ouvrages parus

Identité et discours. Approche méthodologique de l'ethos discursif

Cliquez pour agrandir l'image De plus en plus, les entreprises et les institutions demandent aux individus qu'elles encadrent de savoir décrire leurs activités, leurs métiers, leurs projets professionnels. Cette exigence est devenue explicite dans les situations de recrutement, d'évaluation, de formation, ou encore dans le cadre des démarches qualité, et dans toutes les procédures de contrôle et de rationalisation du travail. Les chercheurs en sciences humaines et sociales prennent aujourd'hui la mesure de ces phénomènes discursifs et sont de plus en plus sensibles au fait que s'emparer du discours des acteurs, c'est en grande partie se confronter à des productions de soi, à du travail identitaire. Dans de nombreuses disciplines des sciences humaines et sociales, les travaux portent en effet sur la manière dont les individus se produisent comme personnes sociales dans leurs environnements socioprofessionnels, sur la manière dont ils construisent leur image, pour eux-mêmes et pour autrui, et sur la façon dont ils rendent compte de leurs activités et de leurs compétences professionnelles. Le but de cet ouvrage est donc de proposer des outils, théoriques et méthodologiques, simples à mobiliser et modulables, pour rendre compte de cette épaisseur du discours. Son originalité et son intérêt résident dans la manière de définir et d'étudier le travail de production de soi et de réflexion sur les activités socioprofessionnelles des personnes. À partir de la notion d'ethos discursif, l'ouvrage offre un moyen de comprendre et d'étudier cette activité de production de soi que mènent les individus concernés dans leurs discours. Il reprend des outils de l'analyse littéraire et linguistique (approche structurale, approche pragmatique), qui ont déjà démontré toute leur pertinence dans l'analyse littéraire, pour étudier les mécanismes de la subjectivité dans les discours. (Site éditeur)

Maude HATANO-CHALVIDAN, Denis LEMAITRE

Caen, Presses universitaires de Caen, 2017, (Quaestiones) , 118 p., isbn 2-84133-870-2


Des humains confiants et dociles

Cliquez pour agrandir l'image La confiance : donnée naturelle ou conséquence d'un certain nombre d'efforts ou d'intentions ? Dans les deux cas, elle est un résultat. Ni naturelle ni fabriquée, elle reste néanmoins à la base de tout. La confiance : donnée naturelle ou conséquence d'un certain nombre d'efforts ou d'intentions ? Dans les deux cas, elle est un résultat. Ni naturelle ni fabriquée, elle reste néanmoins à la base de tout. En découle la docilité, qu'il ne faut pas confondre avec la crédulité, la soumission, la dépendance et l'absence de tout esprit critique. Avoir bon esprit ne fait pas de nous des gens aveugles et stupides. En ces temps incertains et violents, il ne faudrait pas oublier qu'il nous est possible d'aimer ce monde et d'y prendre goût. (Site éditeur)

Hubert VINCENT

Paris, L'Harmattan, 2017, (La philosophie en commun) , 229 p., isbn 2-343-11234-3


Théorie critique de la crise. IV, Altérophobie, superfluité et abstraction : une société de dominations

Cliquez pour agrandir l'image Ce quatrième volume de la série « Théorie critique de la crise » est consacré à l'analyse de l'actualité crépusculaire qui s'incarne violemment dans le sort réservé à la masse toujours plus importante des vies indésirables, superflues que le capitalisme génère. Qu'ils soient Roms, exilés (de force), chômeurs, précaires, etc., la liste des dominés et des exclus ne cesse de s'allonger à mesure que s'impose un monde qui ne cesse de mutiler la vie, les corps, les existences? « Universel et destruction : de l'identité à l'hétérophobie », la première partie du volume regroupe des articles qui mettent en évidence la manière dont la rationalité instrumentale capitaliste repose sur un projet mortifère fondé sur une logique d'homogénéisation, d'identité, de mêmeté profondément hostile à l'altérité et à ses manifestations vivantes. À travers sa logique instrumentale, bureaucratique, administrative et technique, le capitalisme réduit la pluralité des mondes vécus à un monde unidimensionnel ayant vocation à s'imposer dans toutes les régions du monde et à tous les individus. « Valeur et marchandisation du monde », la deuxième partie, rassemble un corpus de textes consacré à la critique du travail et de la valeur qui prend aujourd'hui tout son sens dans le contexte de mobilisation contre la loi El Khomri. Alors que le consensus politique s'établit quant à la centralité de la catégorie travail et que le pouvoir politique cherche, par tous les moyens, à soumettre les individus à une société du travail sans travail, les propositions théoriques issues notamment de la critique de la valeur nous semblent être d'une grande acuité pour penser la crise contemporaine et la dynamique autodestructrice du capital. « Du désastre à la désolation », dernière partie de ce numéro, s'intéresse à la question du futur vers lequel la crise nous emporte. La question lancinante qui hante ces quatre volumes et qui s'impose suite au déploiement des diverses analyses faisant état de la destruction du langage et de la culture, de l'accroissement de la barbarie et de la violence aveugle sous des formes étatiques et institutionnalisées ou sous la forme de la terreur, de la réification toujours plus avancée des différentes sphères de la vie (sexualité, connaissance et savoir, etc.), de la dévastation de l'environnement et de la nature est bien celle de l'avenir qui s'offre à nous. (Site éditeur)

sous la dir. de Patrick VASSORT

Illusio, n°16/17, Lormont, Éditions Le Bord de l'eau, 2017, 627 p., issn 1771-3137, isbn 2356875082


Couple, famille et numérique

Cliquez pour agrandir l'image Les tablettes, ordinateurs et autres objets connectés occupent désormais une place centrale dans la vie des couples et des familles. La presse s'en fait souvent l'écho dans des registres bien différents : un SMS découvert par un conjoint, trace d'une liaison extraconjugale ; l'utilisation par des adolescents, et des enfants de plus en plus jeunes, de leur portable durant le repas, parfois même en présence de leurs parents ; la possibilité donnée à des personnes âgées, grâce à leur tablette, de rester en contact avec leurs soignants, mais aussi leurs enfants et petits-enfants... Dans les consultations familiales, il n'est pas rare que le ou les thérapeutes aient affaire avec l'irruption d'une sonnerie. Dans ce numéro, des chercheurs et des praticiens de différentes disciplines font le point sur les connaissances en ce domaine, cernent les changements produits au niveau de la vie conjugale et familiale, évoquent les réponses qu'ils ont apportées, apportent ou imagineraient apporter quant à la place à donner au numérique dans la vie quotidienne. (Site éditeur)

sous la dir. de Didier LE GALL, RÉGINE SCELLES

Dialogue, 217, Toulouse, Érès, 2017, 157 p., issn 0242-8962, isbn 2749256368


Amour et donation chez Jean-Luc Marion. Une phénoménologie de l'excès

Cliquez pour agrandir l'image La phénoménologie de Jean-Luc Marion est intuitive et pré-réflexive, elle s'inscrit au coeur de la saturation et effectue un élargissement du champ de la phénoménalité. Elle explicite ici le phénomène érotique décrit par le penseur de la phénoménalité saturée. Cette tonalité affective fondamentale de l'existence est en effet aussi le phénomène-limite qui révèle un excès de sens et d'épreuve, débordant et surabondant toute représentation opérée par une conscience intentionnelle et réflexive. L'amour ne saurait être compris qu'à partir d'une phénoménologie radicale de la donation excessive. (4e de couv.)

Pascale TABET

Paris, L'Harmattan, 2017, (Ouverture Philosophique) , 352 p., isbn 978-2-343-12888-7


Découvrir le cerveau à l'école. Les sciences cognitives au service des apprentissages : tous domaines, cycle 1

Cliquez pour agrandir l'image Comment poser un regard scientifique sur un organe généralement méconnu, le cerveau ? Comment prendre en compte le fonctionnement cognitif et neurocognitif de l'élève pour permettre la construction des connaissances et des compétences scolaires ? Comment associer ces progrès à la pratique quotidienne de la classe ? Proposition de 5 séquences pédagogiques innovantes, à destination des élèves de la petite à la moyenne section, qui privilégient une approche métacognitive, et incitent les jeunes élèves à analyser, à comprendre leurs propres processus de pensée et à exercer trois fonctions de contrôle cognitif (attention, inhibition, flexibilité mentale) fondamentales pour les apprentissages scolaires.

Céline LANOE, Amélie LUBIN, Sandrine ROSSI

Chasseneuil-du-Poitou, Réseau Canopé, 2017, (Autoformation) , 120 p. , issn 2425-9861, isbn 978-2-240-04129-6


L'écrivain à l'oeuvre dans le récit de fiction espagnol contemporain

Cliquez pour agrandir l'image Quels visages et contours l'écrivain à l'oeuvre peut-il revêtir, quelle relation l'écrivain nourrit-il avec son oeuvre ou avec l'oeuvre en général ? C'est en s'appuyant sur le récit de fiction paru en Espagne depuis le XIXe siècle jusqu'à nos jours que les chercheurs et collaborateurs de la Nec+ tentent de répondre à ces questionnements, s'attachant à définir ainsi la figure de l'écrivain non pas en tant qu'auctor ? l'auteur dont le nom est associé à l'oeuvre ?, mais bien plutôt comme scriptor, cette personne qui matériellement écrit, écrivain-compositeur, parfois même simple copiste, copiste des autres, voire de lui-même, artiste-artisan. Azorín, Juan Goytisolo, Juan Marsé, José María Merino, Maruja Torres, Luis Landero, Rafael Chirbes, Arturo Pérez-Reverte, Salvador Gutiérrez Solís, Carmen Posadas, Alejandro López Andrada, Carlos Salem, Fernando Aramburu, César Muñoz Arconada, Jardiel Poncela, Andrés Neuman, Soledad Puértolas, Antonio Muñoz Molina, Ricardo Menéndez Salmón ou Javier Cercas figurent parmi les auteurs ici étudiés. Trois témoignages d'écrivains ou biographes espagnols contemporains, José María Merino, Luis Mateo Díez et Manuel Alberca, viennent compléter ces différentes analyses.

sous la dir. de Natalie NOYARET-DALEAU, Anne PAOLI

Binges, Orbis Tertius, 2017, (Universitas) , 458 p., issn 2265-0776, isbn 978-2-36-783-088-9


Tacite et le tacitisme en Europe à l'époque moderne

Cliquez pour agrandir l'image Cet ouvrage collectif est consacré à la lecture, aux interprétations et aux usages qui furent faits des écrits de Tacite entre le début du XVIe siècle ? époque où les premières éditions de ses oeuvres donnèrent naissance à un débat puis à un véritable engouement dans toute l'Europe ? et l'extrême fin de l'époque moderne. Les 30 contributions réunies ici s'efforcent d'approfondir les raisons peut-être multiples de l'intérêt ressenti pour Tacite dans les premiers temps de sa redécouverte avant d'examiner la place qu'il occupa dans la réflexion sur l'historiographie et de retracer les différents emplois auxquels se prêtèrent ses écrits au cours du temps. Elles mettent en valeur la variété de ces emplois, qu'ils soient liés à la réflexion sur l'art de gouverner et sur l'éthique individuelle, ou à une production littéraire destinée à un large public, ou encore directement associés à l'action politique elle-même.

sous la dir. de Alexandra MERLE, Alicia OÏFFER-BOMSEL

Paris, Honoré Champion, 2017, (Colloques, congrès et conférences sur le Classicisme) , 660 p., isbn 978-2-7453-3562-3


Autour des machines de Vitruve. L'ingénierie romaine : textes, archéologie et restitution : Actes du colloque organisé par l'ERLIS à Caen (3-4 juin 2015)

Cliquez pour agrandir l'image L'équipe caennaise, depuis longtemps spécialisée dans l'étude des textes scientifiques et techniques, dans l'édition de Vitruve et la restitution virtuelle des machines de l'Antiquité, propose ici une rencontre interdisciplinaire prenant appui sur le contenu de l'oeuvre de Vitruve pour faire un point sur l'état des connaissances dans les domaines de l'ingénierie romaine. En amont du texte de Vitruve, il s'agit de comprendre comment s'est constitué le savoir mécanique romain; en aval, d'étudier l'évolution et l'importance de la mécanique romaine jusqu'à la fin du Ve siècle apr. J.-C. et, au-delà, de s'intéresser à l'influence de Vitruve dans les périodes suivantes. L'aire géographique prise en compte est celle de l'extension territoriale maximale de l'Empire romain. Les communications portent donc sur les textes (De Architectura, textes techniques, ensemble de la littérature), l'iconographie, les sources archéologiques (restes de machines et traces de leur emploi) et les restitutions qui peuvent en être proposées. "Restitution" est ici à prendre au sens large : descriptions techniques, dessins, maquettes physiques et virtuelles.

sous la dir. de Philippe FLEURY, Sophie MADELEINE

Caen, Presses universitaires de Caen, 2017, 242 p., isbn 978-2-84133-844-3


Des pots dans la tombe (IXe-XVIIIe siècle). Regards croisés sur une pratique funéraire en Europe de l'Ouest : actes du Colloque de Caen (30 et 31 mai 2012)

Cliquez pour agrandir l'image Depuis de nombreuses années, les archéologues sont confrontés au phénomène du dépôt de pots dans les tombes du IXe au XVIIIe siècle. Comment comprendre cet usage au cours du temps ? Quelle est son ampleur ? Sa distribution spatiale ? Quelles formes prennent les dépôts ? Quels types de vases sont concernés ? Quelles fonctions dans la ritualité funéraire ? Quelles traces de cet usage dans les testaments et l'iconographie médiévale ? Ce dépôt est-il significatif d'une évolution du rapport à la mort, perceptible dans d'autres domaines tels que la monumentalité funéraire, les fabliaux ou les représentations de l'Au-delà ? Ces questions sont abordées dans ce volume qui rassemble les actes du colloque tenu à Caen en mai 2012. La première partie réunit les bilans archéologiques régionaux inédits pour toute la France et propose une synthèse sur la Belgique, l'Espagne et la Russie. L'ouvrage comprend également des contributions thématiques replaçant cette pratique du dépôt de vases dans la tombe dans une histoire de la mort au Moyen Âge. Amplement démontrée par l'archéologie, cette pratique renouvelle la perception des relations entre l'objet et l'individu, les défunts et les vivants.

sous la dir. de Anne BOCQUET-LIENARD , CÉCILE DE SEREVILLE-NIEL, Stéphanie DERVIN, Vincent HINCKER

Caen, Presses universitaires de Caen, 2017, (Publications du CRAHAM. Série antique et médiévale) , 519 p., issn 2491-8423, isbn 978-2-84133-851-1


Le champ de la formation et de la professionnalisation des adultes. Attentes sociales, pratiques, lexique et postures identitaires.

Cliquez pour agrandir l'image Cet ouvrage met en question et en tension la formation et la professionnalisation des adultes en travaillant principalement les thématiques suivantes: les attentes sociales et les enjeux sociaux, le lexique et la sémantique, les pratiques, les postures identitaires et les compétences.

sous la dir. de Emmanuelle ANNOOT, Thierry ARDOUIN, Sophie BRIQUET-DUHAZE

Paris, L'Harmattan, 2017, (Ingénieries et formations) , 302 p., isbn  978-2-343-12234-2


Jugement et prise de décision en football

Cliquez pour agrandir l'image Qu'elle soit individuelle, collective ou coordonnée, dans l'urgence ou de gestion dans la durée, à visée tactique ou stratégique, avec des enjeux divers et variés, la prise de décision est omniprésente pour tous les acteurs du monde du football. En prise avec les réalités du praticien, les différentes facettes de la complexité du processus décisionnel sont abordées à travers trois grandes parties : les décisions des acteurs du jeu dans leurs dimensions individuelle et collective ; respect et transgression de la règle ; le sport-spectacle et ses dimensions économiques. Les travaux présentés témoignent du fait que le football constitue un terrain d'investigation d'exception en ce qui concerne l'étude des processus décisionnels. Ils démontrent aussi que des champs scientifiques très différents peuvent éclairer la complexité des processus en jeu, et même se répondre et se compléter.

Fabrice DOSSEVILLE, Catherine GARNCARZYK

Caen, Presses universitaires de Caen, 2017, (Symposia) , 155 p., isbn  978-2-84133-867-2


Facebook icon