HOMME ET LOUP

2000 ans d'histoire

English version

L'histoire des relations entre Homme et Loup


Des siècles durant, le loup a cohabité avec l'homme. Sur un même territoire, Homme et loup se sont  longtemps affrontés dans une lutte sans merci. Dans l'histoire de l'Europe, le loup a été considéré comme le premier ennemi de l'homme et la peur de l'animal s'est ancrée dans notre patrimoine culturel. Contre lui la France, mais aussi l'Espagne, l'Italie, le Royaume-Uni et la plupart des États européens, se sont mobilisés. Parmi les raisons de cette hostilité et de la peur que le loup a suscitée, il faut mettre en premier les attaques du prédateur sur le bétail domestique, qui ont porté un préjudice à de nombreux secteurs de l'économie, au-delà même de l'agriculture, jusqu'au XIXe siècle. Mais il ne faut pas occulter pour autant les attaques du loup sur l'homme en personne, qui ne tiennent pas de la légende : leur réalité a longtemps été effective et toujours dramatique bien qu'inégale dans le temps comme dans l'espace.



ACTUALITÉS DIVERSES

Vient de paraître

Après l’ouvrage de Pierre Le Buhan sur les loups en Bretagne, c’est une autre région de l’Ouest : la Loire Atlantique, qui est l’objet d’une étude sur la présence lupine dans ce département. Vient en effet de paraître un article de Fabrice Normand dans la Chronique naturaliste du Groupe Naturaliste de Loire-Atlantique. Etude de la population lupine au fil des siècles, les relations


Au temps des loups

Tel est le thème de l’exposition annuelle de La Chavanée, association sur les arts et traditions populaires en Bourbonnais. Du xvie au xxe siècle, un large tableau de la présence lupine est brossé dans cette ancienne province du Centre. L'exposition est visible à Embraud, domaine mis en valeur par l’association à Château-sur-Allier.

Visites le samedi, de


Primes et chasses aux loups

Ouvert depuis le mois d'avril 2014, le site "homme et loup : 2000 ans d'histoire" accueille les données relatives à l'histoire du loup ainsi qu'un corpus des victimes d'attaques de loups prdateurs, d'une part, et celles de loups enragés d'autre part depuis le mois de juin 2015.

Enfin, depuis ce lundi, le nouveau volet de


Une infection

"Un paquet dans lequel il y avait 4 pattes et 4 oreilles de loup"

On s'étonne parfois de la brièveté avec laquelle les administrateurs ont conservé les preuves matérielles de prise de loup, qui donnaient droit à la prime... Le subdélégué de Troyes s'en explique à l'époque de la Bête du Gévaudan : il ne semble pas encore bien au fait de la politique