Au cœur des recherches sur les sociétés et les espaces ruraux

Lieu : Mrsh, salle des Actes
Début : 06/04/2010 - 14:30
Responsable(s) scientifique(s) : Philippe Madeline et Jean-Marc Moriceau

Au programme

  • Samuel LETURCQ, Maître de conférences en histoire du Moyen Âge à l’Université de Tours « Modélisation des paysages ruraux  à partir des documents fonciers (Moyen Âge-XIXe siècle) »
Les terriers, compoix, cadastres, estimes... offrent une masse d'informations sérielles précisément localisées dans l'espace, dont l'analyse (à l'aide de Systèmes d'information géographique) permet d'appréhender avec une précision exceptionnelle le fonctionnement des espaces ruraux pré-industriels. Si les historiens savent aujourd'hui étudier la situation d'un territoire à un moment « t », ils ne sont en revanche pas en mesure, faute d'un outillage adéquat, d'appréhender les dynamiques en comparant les informations contenues dans une série de terriers, compoix... concernant un même territoire. Une équipe d'historiens (UMR FRAMESPA-Toulouse et CITERES-LAT-Tours) et de mathématiciens (Institut mathématique de Toulouse) ont lancé un programme tri-annuel de recherche pour développer cet outillage en utilisant la théorie des graphes.
 
  • Rémi ROUAULT, Professeur de géographie à l’Université de Caen Basse-Normandie « Les mobilités des jeunes dans un établissement de formation agricole de Basse-Normandie »
Qu'est-ce que l'étude des mobilités des jeunes bas-normands inscrits dans des établissements de formations agricoles, des lycées professionnels ou des centres de formations des apprentis nous apprend sur le partage entre espaces urbains et espaces ruraux ? Autrement dit, la contribution envisagée s'interroge sur l'existence de pratiques rurales spécifiques de formation professionnelle. L'intervention s'appuie sur l'analyse de la base « élèves » du Ministère de l'Agriculture et du Ministère de l'Éducation nationale.
Fichier(s) à télécharger
  Compte-rendu - 90.95 Ko