Page personnelle

Dernière modification le 18/11/2021

Dzovinar KEVONIAN

Professeure d’histoire contemporaine

Membre de l'équipe HISTEMÉ (Cultures & Transmissions)

  • Coordinatrice du Parcours Sciences politiques en Licence et en Master
  • Membre associée de l'Institut des Sciences Sociales du Politique (UMR 7220 UPN - ENS Paris-Saclay)
  • Fellow de l'Institut Convergences Migrations
  • Co-coordinatrice du Comité d'Histoire de l'Office français pour les réfugiés et apatrides (Ofpra)
  • Membre du Conseil scientifique de La contemporaine
  • Membre du Comité de rédaction de la revue Histoire@Politique et co-rédactrice en chef de la revue Monde(s) Histoire Espaces Relations

 

 

Publications

 

Fabrication de sources audiovisuelles, témoignages filmés : Méthode semi-directive et récit de vie Femmes juristes, pratiques professionnelles, appartenances plurielles, engagement politique

  • Jacqueline Legros-Chevallier, ancienne membre du Service juridique de la Ligue des droits de l’homme. Tournage 2018 à Paris (Collection La Contemporaine, projet LDH)
  • Geneviève Burdeau-Bastid, juriste internationaliste, fille de Suzanne Bastid, petite-fille de Jules Basdevant. Tournage 2018 à Paris (Collection La Contemporaine, projet AJII) – enjeux de la féminisation de la profession juridique.
  • Jean Salmon, juriste internationaliste, professeur à l’ULB, membre de l’Institut de droit international. Tournage 2019 à Bruxelles (Collection La Contemporaine, projet AJII) – membre de l’ID
  • Pierre-Marie Dupuy, juriste internationaliste, fils de Jean-Marie Dupuy juriste et professeur au Collège de France. Tournage 2019 à Paris (Collection La Contemporaine, projet AJII)
  • Monique Chemillier-Gendreau, juriste internationaliste. Tournage 2019 à Paris (Collection La Contemporaine, projet AJII)

Publication pédagogique numérique

  • Retour d’expérience et préconisations. Création d’un eportfolio avec référentiel de compétences transversales pour les étudiants en Sciences Humaines et Sociales, « Découverte des Métiers de l’Histoire », Université Paris Nanterre, Licence 3 d’Histoire, 2019-2020, 69 p. Avec Stéphanie Favreau, ingénieure pédagogique. https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02586192/document

Publications dans les revues (CL)

  • "Usages du droit et espaces de pouvoir transnationaux : la pratique pétitionnaire de la section des minorités de la Société des nations face aux rescapés d'un crime de masse, 1920-1939", Revue Monde(s), vol. 19, 2021, p. 73-95.
  • « Deux siècles de réfugiés : circulations, qualifications, internationalisation », Pouvoirs, n°144, 2013, « Les réfugiés », p. 17-32. Translation in english 2015 : Two Centuries of Refugees: Movement, Qualification, Internationalization.
  • « Les juristes, la protection des minorités et l’internationalisation des droits de l’homme : le cas de la France, 1919-1939 », p. 57-72, in Juristes et relations internationales aux XIXe-XXe siècles, Revue Relations internationales, n°149, 2012.
  • « Les juristes et l’Organisation internationale du Travail (OIT) : processus de légitimation et institutionnalisation des relations internationales », Journal of the History of International Law, vol.12/2, 2010, p. 227-266.
  • « Histoires d’enfants, histoire d’Europe : l’Organisation internationale des réfugiés et la crise de 1949 », Matériaux pour l’histoire de notre temps, BDIC, n°95, 2009, p. 30-45.
  • « L’enquête, le délit, la preuve : les « atrocités balkaniques » de 1912-1913 à l’épreuve du droit de la guerre », Le Mouvement social, n°222, janvier-mars 2008, p. 13-40.
  • « Photographie, génocide et transmission : l'exemple arménien », Les Cahiers de la Shoah 1/2005, p. 119-149.
  • « L’organisation non gouvernementale comme acteur émergent du champ humanitaire : le Zemgor et la Société des Nations dans les années vingt », Cahiers du Monde russe, 46/4, déc. 2005, p. 739-756.
  • « Fotografie del genocidio degli armeni e poste in gioco della storiografia », Memoria e Ricerca, Rivista di storia contemporanea, Fotografia e violenza : Visioni della brutalità dalla Grande Guerra ad oggi, 20/ settembre-dicembre 2005, p. 93-110.
  • « Enjeux de catégorisations et migrations internationales. Le Bureau International du Travail et les réfugiés (1925-1929) », Revue européenne des migrations internationales, vol. 21, n°3, 2005, p. 95-122.
  • « Photographie, génocide et transmission : l’exemple arménien », Les Cahiers de la Shoah, n°8, 2005, p. 119-149.
  • « Exilés politiques et avènement du "droit humain" : la pensée juridique d'André Mandelstam (1869-1949) », Revue d'Histoire de la Shoah, n° 177-178, 2003, p. 245-273.
  • « Question des réfugiés, droits de l'homme : éléments d'une convergence pendant l'entre-deux-guerres », Matériaux pour l’histoire de notre temps, n° 72, 2003, p. 38-47.
  • "Exilés politiques et avènement du "droit humain" : la pensée juridique d'André Mandelstam (1869-1949)", Revue d'Histoire de la Shoah, n° 177-178, 2003, p. 245-273.
  • "Les réfugiés des années vingt : objets singuliers d'une socio-histoire des relations internationales", Matériaux pour l’histoire de notre temps, n°65-66, 2002, p. 84-87.
  • « Les juristes juifs russes en France et l'action internationale dans les années vingt », Archives juives, n°34/2, 2001, p. 72-94.
  • « Les réfugiés et l'action humanitaire en Transcaucasie post-soviétique : enjeux politiques et considérations historiques », Cahiers d'Études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien, n°29, 2000, p. 65-87.
  • « Représentations, enjeux politiques et codification juridique : les réfugiés des années vingt », Revue Relations Internationales, n°101, 2000, p. 21-39.
  • "Réfugiés et diplomatie humanitaire dans les années vingt : entre ruptures et recompositions du politique", Revue Psychanalyse-Traversées-Anthropologie-Histoire, n° 11/12, 1999, p. 157-162.
  • "Les réfugiés de la paix. La question des réfugiés au début du XXe siècle", Matériaux pour l’histoire de notre temps, n°36, 1994, p. 2-10.
  • "Aux origines de la diplomatie humanitaire : la Société des Nations et les réfugiés. Étude du cas syro-libanais et considérations générales", Revue Relations Internationales, n°74, 1993, p. 171-189.

Ouvrages scientifiques

  • La danse du pendule. Les juristes et l’internationalisation des droits de l’homme, 1919-1939, Paris, Editions de la Sorbonne, 2021, 446 p.
  • Réfugiés et diplomatie humanitaire : les acteurs européens et la scène proche-orientale pendant l’entre-deux-guerres, Paris, Publications de la Sorbonne, 2004, 561 p.

Directions d’ouvrages et de numéros thématiques de revues scientifiques

  • « Histories of international lawyers between trajectories, practices, and discourses », Jus Gentium. Journal of International Legal History, Pennsylvania State University, avec Philippe Rygiel, vol.5/2, July 2020, p. 453-592.

            * Article introductif : D. Kévonian, P. Rygiel, « Archives of international lawyers: towards a social history of international legal practice”, p. 453-466.

            * D. Kévonian, P. Rygiel, « Cross-referencing written archives and oral sources. Transcript of a filmed interview with Jean Salmon”, p. 565-592.

  •  « Dynamiques de la recherche et sources orales », Revue Matériaux pour l’histoire de notre temps, La Contemporaine, n°129-130, 2019, dir. avec Valérie Tesnière (dir. de La Contemporaine).

            * Article introductif : « La source orale : construction des savoirs et formation pour les historiens », p. 8-12.

  • « Réfugiés, sujets d’une histoire globale », Dossier thématique de la Revue Monde(s), Direction avec A. Angoustures, n°15, 2019/1.

            * L’introduction avec A. Angoustures, p. 9-24.

            * « Mondialisation de l’asile et demandes sociétales, le cas de l’Ofpra. Entretien filmé avec Coralie Capdeboscq, 2011 », p. 163-178.

  • Réfugiés et apatrides : Administrer l’asile en France, Rennes, PUR, Comité d’histoire de l’OFPRA, 2017, Direction avec A. Angoustures et C. Mouradian, 310 p.

            * L’introduction avec A. Angoustures : « Ecrire l’histoire de la protection des réfugiés et apatrides en France (1920-1960), p. 11-46.

  • « Profession, juristes internationalistes ? », dossier thématique de la Revue Monde(s), n°7, mai 2015, avec P. Rygiel.

            * L’introduction avec P. Rygiel : « ‘faiseurs de droit’ : les juristes internationalistes, une approche globale située », p. 9-24.

  • La Cimade et l’accueil des réfugiés : Identités, répertoires d’actions et politique de l’asile, 1939-1994, Nanterre, PUPO/BDIC, 2013, 265 p., avec M. Amar, M.-C. Blanc-Chaléard, G. Dreyfus-Armand.

            * L’introduction p. 13-23.

  • La Babel étudiante. La Cité internationale universitaire de Paris, 1920-1950, Rennes, PUR, 2013, 216 p., avec G. Tronchet. Désormais en version numérique aussi : https://books.openedition.org/pur/112058

            * L’introduction avec G. Tronchet : « La Cité internationale universitaire de Paris dans l’atelier de l’historien », p. 13-34.

  • Juristes et relations internationales aux XIXe-XXe siècles, Revue Relations internationales, n°149, janvier 2012, avec J.M. Guieu.

            * L’introduction avec J.M. Guieu, p. 3-11.

  • Humaniser le travail : régimes économiques, régimes politiques et Organisation internationale du travail, 1929-1969, Bruxelles, Peter Lang, 2011, 266 p. Avec A. Aglan et O. Feiertag.

            * L’introduction avec A. Aglan et O. Feiertag, p. 9-16.

  • « Albert Thomas, société mondiale et internationalisme : réseaux et institutions des années 1890 aux années 1930 », Les Cahiers Irice, 2008, n°2, 195 p., avec A. Aglan et O. Feiertag.

 

Contributions dans des ouvrages collectifs

  • “Penser les génocides et les crimes de masse avec les outils ordinaires des sciences sociales. Retour sur trois parcours de chercheuses”, avec Sarah Gensburger et Sandrine Lefranc, in Penser les génocides et les crimes de masse. Itinéraires de recherche, Paris, CNRS Edition, 2021, p. 192-214.
  • « Le silence du rescapé exilé. Le compositeur et musicologue arménien R. P. Komitas à Paris (1869-1935) », in Pascale Laborier, Poser pour la liberté. Portraits de scientifiques en exil, Paris, 2021.
  • “Diplomates et juristes face à la question de la protection des réfugiés en France. Du Bureau chargé des intérêts des apatrides de Vichy à la mise en place de l’Ofpra (1942-1955), Réfugiés et apatrides : Administrer l’asile en France, A. Angoustures, D. Kévonian, C. Mouradian (dir.), Rennes, PUR, Comité d’histoire de l’OFPRA, 2017, p. 91-114.
  • « 1948 : L’universalisation des droits de l’homme », Patrick Boucheron (dir.), Histoire mondiale de la France, Paris, Seuil, 2017, notice p. 640-643.
  • “L’histoire des femmes juristes en France jusqu’aux années 1960 : état des lieux et sources de recherche”, E. Tourme Jouannet, L. Burgorgue Larsen, H. Muir-Watt et H. Ruiz-Fabri (dir.) Féminisme et droit international. Etudes francophones du réseau Olympe, Paris, Société de législation comparée, 2016, p. 323-346.
  • « André Mandelstam and the internationalization of human rights (1869-1949) », Miia Halme-Toumisaari, Pamela Slotte (eds.), Revisiting the origins of human rights : Genealogy of a European Idea, Cambridge, Cambridge University Press, 2015, p. 239-266.
  • « Entretien avec Géraud de Geouffre de la Pradelle ». Histoire des juristes internationalistes et source orale, in « Profession, juristes internationalistes ? », Revue Monde(s), n°7, mai 1915, avec P. Rygiel, p. 155-172.
  • « Exilés, déplacés et migrants forcés : les réfugiés de la guerre-monde », Alya Aglan, Robert Frank (dir.), 1937-1947 La guerre-monde, Paris, Gallimard, Folio-Histoire, 2015, vol. II, p. 2253-2294. Traduction italienne parue en 2017.
  • « La Cimade et les réfugiés : organisation privée et processus de légitimation dans l’espace international, 1945-1951 », in La Cimade et l’accueil des réfugiés : Identités, répertoires d’actions et politique de l’asile, 1939-1994, Nanterre, PUPO/BDIC, 2013, p. 101-121.
  • « La Cité internationale universitaire de Paris dans la guerre : refuge, occupation et résistances (1938-1944) », in D. Kévonian, G. Tronchet (dir.), La Babel étudiante. La Cité internationale universitaire de Paris, 1920-1950, Rennes, PUR, 2013, p. 143-162.
  • « Les réfugiés européens et le Bureau international du travail (1942-1951) : appropriation catégorielle et temporalité transnationale », in Humaniser le travail : régimes économiques, régimes politiques et Organisation internationale du travail, 1929-1969, Bruxelles, Peter Lang, 2011, p. 167-194.
  • « L’Alliance israélite universelle à la Conférence de la paix et auprès de la Société des Nations », in André Kaspi (dir.), Histoire de l’Alliance israélite universelle de 1860 à nos jours, Paris, Armand Colin, 2010, p. 172-188.
  • « La légitimation par l’expertise : le Bureau international du travail et la statistique internationale », in « Albert Thomas, société mondiale et internationalisme : réseaux et institutions des années 1890 aux années 1930 », Les Cahiers Irice, n°2, 2008, p. 81-106.
  • « La IIIe République : l’Arménie face aux défis de l’indépendance (1991-2000), in Gérard Dédeyan (dir.), Histoire du peuple arménien, Toulouse, Privat, 2007, p. 659-703, avec T. Ter Minassian (INALCO).
  • « Les tribulations de la diplomatie humanitaire : les réfugiés arméniens et la Société des Nations », in Hans-Lukas Kieser (dir.), Die Armenische Frage im osmanischen Reich und die Schweiz, Zürich, Chronos, 1999, p. 279-310.

 

Communications avec actes dans un congrès international

  • « Hôtel des peuples et maisons-wagons » : l’action internationale face aux réfugiés et apatrides arméniens dans les années vingt », in Conseil scientifique international pour l’étude du génocide des Arméniens, Le Génocide des Arméniens, Paris, Armand Colin, 2015, p. 178-191.
  • « ‘l’idéal’ pacifiste et internationaliste de la Cité internationale universitaire de Paris : mise en perspective socio-historique », International creative campus. La Cité internationale du XXIe siècle, Paris, L’œil d’or, 2014, p. 41-45.
  • « Refondation des relations internationales et processus de légitimation : Georges Clemenceau et le concept politique de droit des peuples à disposer d’eux-mêmes », Sylvie Brodziak et Caroline Fontaine (dir.), Clémenceau et la Grande Guerre, Geste Éditions, 2010, p. 183-202.
  • « Allemands, Belges et Français à l’Organisation internationale du travail pendant l’entre-deux-guerres », Communication au colloque « Ces chers voisins », Strasbourg, 24 mars 2006. Publié dans Michel Dumoulin, Jürgen Elvert, Sylvain Schirmann (dir.), Ces chers voisins : l’Allemagne, la Belgique et la France en Europe du XIXe siècle au XXIe siècle, Stuttgart, Franz Steiner Verlag, 2010, p. 169-178.
  • « Enjeux de catégorisations et migrations internationales : le Bureau International du Travail et les réfugiés (1925-1929) », Communication au colloque Institutions et immigration. Approches locales et nationales, Valence, 2 février 2007, publié dans « Institutions et immigration. Approches locales et nationales, XIXe-XXe siècles », Revue drômoise, n°534, 2009, p. 14-41. 
  • « Enjeux de légitimation d’une organisation internationale : Albert Thomas et le Bureau International du Travail (1920-1932) », Jacques Bariéty (dir.), Aristide Briand, la Société des Nations et l’Europe (1919-1932), Presses universitaires de Strasbourg, 2007, p. 324-338.
  • « Réfugiés et apatrides dans les années vingt : un enjeu humanitaire pour la paix nouvelle », Roger Durand (dir.), Genève et la paix : acteurs et enjeux. Trois siècles d’histoire, Genève, Association « Genève : un lieu pour la paix », 2005, p. 297-324.
  • « Réflexions pour une Europe sociale : la question des réfugiés et le tournant des années 1929-1933 », Université de Metz, Centre de Recherche, Histoire et Civilisation de l'Europe occidentale, 2003, p. 213-228.


N.B. : chaque page personnelle est rédigée sous l'entière responsabilité de son auteur.