Page personnelle

Dernière modification le 18/05/2021

Florence BUTTAY

Professeure en Histoire moderne

Membre de l'équipe HISTEMÉ (Cultures & Transmissions)

Publications

Ouvrages

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ouvrages dirigés

 

Histoires véridiques de l’imposteur Giorgio del Giglio, Paris, Payot, 2018.[Recensions : Claire Judde de Larivière, Le Monde, 3 mai 2018 ; Bernard Heyberger dans Archives des sciences sociales des religions, 184 | 2018, p. 213-215]

 

Peindre en leur âme des fantômes. Image et éducation militante pendant les guerres de Religion, Rennes, PUR, 2018. [Recensions : Tom Hamilton dans French History Vol. 32, Issue 4, December 2018, p. 601–602 ; Alexandra Schäfer-Griebel dans Francia recensio. Frühe Neuzeit-Revolution-Empire, 2019/4, p. 1-3 ; Eric Durot dans Archives des sciences sociales des religions, 2018/4 (n°184), p. 215-216 ; Fanny Giraudier dans Histoire de l’éducation, n°152 (2019), p. 117-119 ; Pierre-Jean Souriac dans Chrétiens et Sociétés, n°27 (2020), p. 207-209]

 

–– Fortuna. Usages politiques d’une allégorie morale à la Renaissance, Paris, PUPS, 2008. [Recensions par Laurence giavarini, « Fortuna. L’histoire d’une banalité », Fabula. Acta, mise en ligne le 20 mai 2008, URL :

http://www.fabula.org/revue/document4169.php ; Michael P. BREEN, The American historical review, vol. 114, n° 1, février 2009, p. 200-201 ; Jean Wirth, Bibliothèque d’Humanisme et Renaissance, n° 71, 1, 2009, p. 177-179 ; Naïma GHERMANI, Revue d’histoire moderne et contemporaine, 2010/4, n° 57-4, p. 227-228 ; Jean-François Dubost, dans Annales E. S. C., 69e année, no. 1, janvier-mars, 2014].

 

(Avec Rachel Darmon et Janice Valls Russel), Les Jeux de la Fortune : métamorphoses et variations littéraires et iconographiques dans l’Europe des XVIe et XVIIe siècles, Montpellier, PUM, à paraître.

La beauté du cas. Esthétique de l’irrégulier et de l’inattendu à la Renaissance, Bordeaux, PUB, à paraître.

(Avec Noëlle Renaude et Stéphane Boudin-Lestienne) Faust magicien de Jean Hugo, texte de Noëlle Renaude, Paris, Norma, 2018.

(Avec Angèle Tence) Van Gogh & Barbizon. Peintres français et néerlandais de la nature, Paris, La Librairie des musées, 2015.

(Avec Laurence Macé et Nathalie Volle) Charles-Antoine Coypel, La Curiosimanie, (édition du manuscrit) Paris, La Librairie des musées, 2014.

(Avec Axelle Guillausseau) Des saints d’État ? Sainteté et politique en Europe au temps du concile de Trente, Paris, PUPS, 2012. [Recensions par Marie Lezowski, dans Dix-septième siècle, 2013/1 (n° 258), p. 62 ; Antoine Roullet, dans Mélanges de la Casa de Velàzquez. Nouvelle série, 44(1), 2014, p. XIX-XX].

(Avec Véronique Ellena) L’Argent (catalogue de l'exposition présentée à la chapelle de l'Hôpital général de Clermont-Ferrand du 30 juin au 4 septembre 2010), Montreuil-sur-Brèche, Diaphane éd., 2010.

 

Articles Ouvrages

collectifs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Articles Revues à

comité de lecture

 

20. « Venise, le plus grand centre typographique de la péninsule italienne », dans Le Monde de l’imprimé en Europe occidentale 1470-1680, dir. Eric Suire, Paris, Armand Colin, 2020, p. 243-260.

19. Aenigmata varia, notices 27 et 28, dans Henri IV et Rome. Catalogue de l’exposition du musée du château de Pau 4 avril-5juillet 2020, dir. Paul Mironneau, Paris, RMN, 2020, p. 80-81.

18. (Avec Xavier Prévost), « ‘Un cas si beau et monstrueux’ : le procès de Martin Guerre et l’esthétique judiciaire à la Renaissance », à paraître dans La beauté du cas. Esthétique de l’irrégulier et de l’inattendu à la Renaissance, dir. Florence Buttay, Bordeaux, PUB, à paraître.

17. (Avec Jean Vittet), « De nouveaux martyrs de la foi ? Remarques sur l’iconographie du Martyre de Saint-Paul de Pieter Coecke », en préparation.

16. « Apprendre à dépeindre l’ennemi. Livres d’emblèmes produits par le collège de Clermont à Paris entre 1590 et 1592 », dans Violences de l’interprétation. Le texte devant l’Inquisition (XVIe-XVIIe siècles), dir. A. Duprat, Leyde, Brill, 2017, p. 74-100.

15. « La Fortune victime des Lumières ? », dans The End of Fortuna ? The Beginning of Modernity? Contingency and Certainty in the Early Modern History, dir. Peter Vogt et Arndt Brendecke, Berlin et Boston, De Gruyter, 2017, p. 192-209.

14. « Des lieux communs : la prison des Chrétiens en terre d’Islam et le purgatoire des âmes (XVIe-XVIIe siècle) », dans Légendes barbaresques (XVIe-XVIIIes.). Codes, stratégies, détournements, dir. A. Duprat, Saint-Denis, Éditions Bouchène, 2016, p. 35-47.

13. « Les pouvoirs de la description : savoirs et autorités dans les manuscrits de Giorgio del Giglio Pannilini », dans À propos des savoirs préscientifiques dans l’Europe des débuts de l’âge moderne, éd. Denis Crouzet, Paris, PUPS, à paraître.

12. (Avec Mickaël Szanto), « L’éclair de la Providence. Poussin et Fortuna » dans Poussin et Dieu. Catalogue de l’exposition du Musée du Louvre, éd. Mickaël Szanto et Nicolas Milovanovic, Paris, RMN, 2015, p. 84-93.

11. « Un voyageur sur les frontières de la foi : Giorgio Giglio Pannilini (1507-1579 ?), dans Frontières religieuses dans le monde moderne, éd. Francisco Bethencourt et Denis Crouzet, Paris, PUPS, 2013, p. 91-106.

10. « Les dessins de Giorgio del Giglio entre Orient et Occident », dans 14th International Congress of Turkish Art, Paris, Collège de France, 19-21 septembre 211. Proceedings, éd. Frédéric Hitzel, Paris, ICTA et Collège de Italie, 2013, p. 211-216.

9. (Avec Axelle Guillausseau), « Introduction », dans Des saints d’État ? Sainteté et politique en Europe au temps du concile de Trente, dir. Florence Buttay et Axelle Guillausseau, Paris, PUPS, 2012, p. 1-9.

8. « Histoire et vérité. Introduction », dans La Vérité dans tous ses états, ouvrage collectif du « Groupe Jeunes chercheurs en Histoire de Bordeaux III », PUB, 2012.

7. Article « Fortuna » dans Dictionnaire des concepts nomades en sciences humaines, dir. Olivier Christin en collaboration avec Raphaël Barat et Igor Moullier, Paris, Métailié, 2010, p. 145-156.

6. « L’Image dans les ‘plans d’éducation’ italiens de la Renaissance », dans Construire l’éducation de l’Ancien Régime à nos jours, éd. François Cadilhon, Michel Combet et Marguerite Figeac Monthus, Bordeaux, PUB, 2009, p. 15-24.

5. « Lettres d’un imposteur. La construction épistolaire d’une identité : Giorgio del Giglio Pannilini (v.1507-v. 1580) », dans La Politique par correspondance : les usages politiques de la lettre en Italie, XIVe-XVIIIe siècle, sous la direction de Jean Boutier, Sandro Landi, Olivier Rouchon, Rennes, PUR, 2009, p. 65-86.

4. « Le bonheur de l’héritier. L’allégorie de la Fortune et la représentation de la légitimité d’élection à la Renaissance », Élections et pouvoirs politiques du VIIe au XVIIe siècle, dir. Corinne Péneau, Bordeaux, Bière, 2008, p. 53-71.

3. « Les captivités de Giorgio del Giglio Pannilini », Captifs en Méditerranée (XVIe-XVIIIe siècle), dir. François Moureau, Paris, PUPS, 2007, p. 59-76.

2. « Usages politiques de l’allégorie de la Fortune à la Renaissance : l’exemple du tournoi organisé par Jean II de Bologne en 1490 », dans Hasard et Providence XIVe-XVIIe siècle. Actes du XLIXe colloque international d’études humanistes, Tours, 3-9 juillet 2006, dir. Marie-Luce Demonet. Publication en ligne :

http://umr6576.cesr.univtours.fr/Publications/HasardetProvidence/fichiers/pdf/Jutier_Buttay.pdf.

1. « Art et société » dans Les Sociétés au XVIIe siècle : Angleterre, Italie, Italie, dir. Annie Antoine et Cédric Michon, Rennes, PUR, 2006, p. 46-60.

 

 

6. « Arte politica e islam nel Rinascimento. Discussione intorno a Machiavelli, Islam and the East. Reinventing the Foundation of Modern Political Thought, éd. Lucio Biasiori et Giuseppe Marcocci », Rivista storica italiana à paraître en 2021.

5. « Le distant et le familier. Giorgio del Giglio et son lecteur », L’Estrangement. Retour sur un thème de Carlo Ginzburg, n° spécial de la revue Essais (2013), p. 146-159.

4. « Le feu dans l’imaginaire ligueur : le témoignage de trois recueils d’emblèmes (1590-1592) », Annales de l’Est, n°683 (2007), p. 80-94.

3. « Le sanglier navarrais et le bon jardinier. Un recueil d’énigmes ligueuses offert au légat a latere Filippo Sega (1592) », Mélanges de l’École Française de Rome. Italie et Méditerranée, fasc. 1, t. 116 (2004), p. 13-348.

2. « La mort du pape entre Renaissance et Contre-Réforme : les transformations de l’image du Souverain Pontife et ses implications (fin XVe-fin XVIe siècles) », Revue historique, n°625 (janvier 2003), p.67-94.

1. « Miles fortunae. Remarques sur le Livre de Fortune de la Bibliothèque de l’Institut (ms. 1910) », Histoire, Économie et Société, 21e année (2002), n°4, p.451-478.

 

Diffusion

de la recherche

 

7. « L’empereur Charles Quint, faux jumeau, vrai ennemi » et « Giorgio del Giglio, le croissant et la croix », Le règne flamboyant de Soliman le Magnifique, Historia numéro spécial, n°52, mars-avril 2020, p. 65-66 et p. 81.

6. « L’impérieuse lutte contre Luther », Charles Quint, l’indomptable, Historia numéro spécial, n°47, mai-juin 2019, p. 15-20.

5. (Avec François-René Martin), « L'Atelier-monde », TDC (Textes et documents pour la classe), n°1035, 1er mai 2012, p. 8-13.

4. Coordination du numéro « Art et voyages », TDC, n° 1035, Scérén/CNDP, 1er mai 2012.

3. Coordination du numéro « Art et folie », TDC, n°1016, 15 mai 2011.

2. « La Toscane dans l’histoire », dans Toscane, Hachette, « Guides bleus », 2010, p. 65-81.

1. « Histoire », dans Venise et la Vénétie, Hachette, « Guides bleus », 2011, p. 85-100.

 

Comptes rendus

 

13. Usages et stratégies polémiques en Europe, XIVe - premier XVIIe siècles, dir. Tatiana Baranova et Nathalie Szczech, à paraître dans Revue d’Histoire moderne et contemporaine

12. Érudits, collectionneurs et amateurs. France méridionale et Italie, XVIe-XIXe siècle, dir. Emmanuelle Chapron, Isabelle Luciani et Guy Le Thiec (préface de Daniel Roche), Aix, Presses universitaires de Provence, 2017 (dans Annales du Midi, à paraître).

11. Luca Biasiori, L’eresia di un umanista. Celio Secundo Curione nell’Europa del Cinquecento, Rome, Carocci, 2015 (dans H.E.S., à paraître).

10. Écritures de l’événement : les Mazarinades bordelaises, sous la direction de Myriam Tsimbidy, collection Eidôlon n°116, Bordeaux, Presses universitaires de Bordeaux, 2015, 161 (dans H.E.S., 2016/2 (35), p. 126-127).

9. Mickaël Szanto, Le Dessin ou la couleur ? Une exposition de peinture sous le règne de Louis XIV, EPHE-Sciences historiques et philosophiques V, Hautes études médiévales et modernes 91, Genève, Droz, 2008 (dans Dix-Septième siècle, 2010/3, n° 248, p. 120-122).

8. Cecilia Hewlett, Rural Communities in Renaissance Tuscany: religious identity and local loyalties, Turnhout, Brepols, 2008 (dans Annales. Histoire, Sciences sociales, 2009/6, 64e année, p. 234-235).

7. Pierre-Jean Souriac, Une guerre civile. Affrontements religieux et militaires dans le Midi toulousain (1562-1596), Paris, Belin, 2008 (dans Annales du Midi, n° 266, 2009, p. 581).

6. Philippe Benedict, Silvana Seidel-Menchi et Alain Tallon (dir.), La Réforme en Italie et en France. Contacts, comparaisons et contrastes, Rome, École française de Rome, 2007 (dans Sixteenth Century Journal, 40, 2009/2, p. 542-544).

5. Sandro Landi, Naissance de l’opinion publique dans l’Italie moderne. Sagesse du peuple et savoir de gouvernement de Machiavel aux Lumières, Rennes, PUR, 2006 (dans XVIIe siècle, n°239, 2008/2, p. 363-364).

4. Georges Livet, Histoire des routes et des transports en Europe, Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg, 2003 (dans Histoire, Economie et Société, 24e année, 2005, n°2, p. 312).

3. Thierry Sarmant, La République des médailles. Numismates et collections numismatiques à Paris du Grand Siècle au Siècle des Lumières, Paris, Honoré Champion, 2003 (dans Histoire, Economie et Société, 24e année, 2005, n°1, p. 155-56.

2. François Brizay, L’Italie à l’époque moderne, Paris, Belin, 2001 (dans Histoire, Economie et Société, 22e année, 2003, n°4, p. 594-595).

1. James Grubb, La famiglia, la roba e la religione nel Rinascimento : il caso veneto, Vicence, Neri Pozza, 1999 (dans Ateneo Veneto, ann. CLXXXVII, 1999, v. 37, p. 240-245).

 

Traductions

2. Lorenzo Calvelli, « Nouvelles recherches sur la tradition manuscrite de Velleius Paterculus », à paraître dans Bulletin des amis de la Bibliothèque humaniste de Sélestat.

1. Dans Cédric Michon et Loris Petris (dir.), Le cardinal Jean Du Bellay. Diplomatie et culture dans l’Europe de la Renaissance, Rennes, PUR, 2014, traduction des articles suivants :

- Renata Samperi, « Les Horti Bellaiani dans le contexte des villas romaines : les rapports avec la ville, le paysage et l’Antiquité », p. 221- 243 ;

- Barbara Furlotti, « Le cardinal Du Bellay et le marché des antiquités à Rome au milieu du XVIe siècle », p. 245-257 ;

- Carmelo Occhipinti, « Jean Du Bellay et la Rome de Jules III : les monuments antiques et Michel Ange vus par les Français », p. 259-267 ;

- Guido Rebecchini, « Les débuts de Jean Du Bellay à Rome, la cour d’Hippolyte de Médicis et le rôle de Francesco Valier », p. 269-281.

 

 


N.B. : chaque page personnelle est rédigée sous l'entière responsabilité de son auteur.