Page personnelle

Dernière modification le 31/01/2017

Gaël EISMANN
 gael.eismann@unicaen.fr

Maître de conférences en histoire contemporaine

Membre de l'équipe HISTEMÉ (Paix & Conflits)

Activités de recherche

triangledroite_gris Axe de recherches : Seconde Guerre mondiale

Histoire de l’Occupation allemande en France, 1940-1944
Maintien de l’ordre et répression allemande en France occupée, 1940-1944
Répression judiciaire allemande en France, 1940-1944

 

 Organisation de colloques, journées d’études et manifestations scientifiques

- Co-directrice du séminaire de recherche « Traces de guerre - Seconde Guerre mondiale » de l’UFR d’histoire (désormais département de l’UFR HSS) de l’université de Caen Basse-Normandie depuis 2007.

Depuis 2014 : organisation de séances communes avec le GRHIS de l’université de Rouen (Raphaëlle Branche) et le séminaire « Traces de guerres » de l’IRICE-Paris 1 (Fabrice Virgili et Annette Wieviorka).

- Membre du comité de pilotage des « Mémoriales », organisées annuellement depuis 2012 au Mémorial - Cité de l’histoire pour la paix - de Caen, et co-organisatrice de ses journée scientifiques (séminaire de recherche « Traces de guerre - Seconde Guerre mondiale et colloque laissant une large place aux jeunes chercheurs).

- Organisatrice de la Journée d’Etudes « Du ”maintien de l’ordre et de la sécurité ” à la ”guerre d’anéantissement ” (Vernichtungskrieg). Le rôle de la Wehrmacht dans la radicalisation de la violence allemande en Europe occupée », à l’IHA de Paris (Institut Historique Allemand de Paris).

 

 Expertises, responsabilités éditoriales et scientifiques

- EISMANN Gaël, Membre du comité de rédaction d’Histoire@Politique, revue électronique du Centre d’Histoire de Sciences-Po, depuis juin 2008. Responsable de la rubrique « Varia ».
- EISMANN Gaël, Membre du conseil scientifique du Mémorial de Caen depuis novembre 2006.
- EISMANN Gaël, Membre du Conseil scientifique de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation depuis novembre 2011.
- EISMANN Gaël, Membre du conseil scientifique pour la remise en valeur du Mont Valérien depuis mars 2007.
- EISMANN Gaël, Membre du Conseil scientifique du CNDR (Concours National de la Résistance et de la Déportation) depuis janvier 2012

 

 Valorisation de la recherche

- EISMANN Gaël, « La collaboration des polices », Cycle de conférences autour de l'exposition « La Collaboration (1940-1945) », samedi 28 février 2015, Archives nationales.
- EISMANN Gaël, Introduction de la conférence donnée par Bernd Wegner, professeur à l’université de Hambourg : « Le regard de l’occupant Paris vu par les allemands 1940–1944 », organisée par l’Institut Historique Allemand de Paris en partenariat avec le musée Carnavalet dans le cadre de l’exposition « Paris libéré, Paris photographié, Paris exposé », 12 juin 2014, Paris.
- EISMANN Gaël, « La radicalisation de la répression allemande conduite sous l’autorité du MBF, printemps-été 1944 », communication dans le cadre d’une conférence intitulée « Printemps-été 1944 : radicalisation et intensification de la répression », animée par L. Douzou au CHRD de Lyon le 22 mai 2014.
- EISMANN Gaël, Introduction de la conférence « Les sources de la Seconde Guerre mondiale », organisée dans le cadre des « Mémoriales 2013 », Mémorial de Caen, 7 novembre 2013.
- EISMANN Gaël, « Regards allemands sur la Grande Guerre et sa commémoration », communication au séminaire de formation des journalistes de Ouest-France à la veille des commémorations en 2014 du début de la 1ère Guerre mondiale et du Débarquement allié, Mémorial de Caen les 22 et 23 octobre 2013.
- EISMANN Gaël, « Le Militärbefehlshaber in Frankreich et la genèse de la solution finale en France au tournant de 1941-1942 », communication dans le cadre de la commémoration des rafles et de la déportation des Juifs de France en 1942, Rencontre : « De la déportation de représailles à la Solution finale », 14 juin 2012 au Mémorial de la Shoah à Paris.
- EISMANN Gaël, modération de tables rondes dans le cadre des « Mémoriales », rendez-vous de l'actualité de l'histoire de la Seconde Guerre mondiales, organisé annuellement depuis 2012 au Mémorial - Cité de l’histoire pour la paix - de Caen.
« Mémoriales 2012 » :
« Repenser la Solution finale » avec Florent Brayard, chargé de recherche au CNRS (CRH- EHESS).
« Mémoriales 2013 » :
- « Exemples de persécutions ou répressions nazies », autour d’Arnaud de la Croix, Hitler et la franc-maçonnerie, éditions Racine, Bruxelles, 2013 et d’Emmanuel Lemieux, Tony, 1942 – Un procès oublié sous l’occupation, édition François Bourin, 2013.
- « Figures de Résistantes », autour de Dominique Durand, Marie-Claude Vaillant Couturier, Balland, 2012, Violaine Gelly et Paul Gradvhol, Charlotte Delbo, Fayard, 2012 , Andrée Poch-Karsenti, Les 527 enfants d’Odette et Moussa Histoire du Réseau Marcel, Le Publieur, 2006.
« Mémoriales 2014 » :
- « L’Italie entre fascisme et conservatisme », autour de Philippe Foro, Dictionnaire de l’Italie fasciste, Vendémiaire, 2014 et de Michel Ostenc, Ciano, un conservateur face à Hitler et Mussolini, éditions du Rocher, 2007, Mussolini, Ellipse, 2013.
- « Le sexe, la loi et la guerre » autour de Régis Schlagdenhauffen, ATER à l’Université de Nancy et de Fabrice Virgili, Directeur de recherche au CNRS.
- « La Résistance entre combats et répression », autour de Fabrice Grenard, Tulle, Tallandier, 2014 et Une légende du maquis. Georges Guingouin, du mythe à l’histoire, Vendémiaire, 2014, Christine Levisse-Touzé, Libérer Paris. Août 1944, Éditions Ouest- France, 2014, Jean-François Muracciole, La Libération de Paris 19-26 Août 1944, Tallandier 2013.

 


N.B. : chaque page personnelle est rédigée sous l'entière responsabilité de son auteur.