Page personnelle

Dernière modification le 31/01/2017

Gaël EISMANN
 gael.eismann@unicaen.fr

Maître de conférences en histoire contemporaine

Membre de l'équipe HISTEMÉ (Paix & Conflits)

Mon actualité

Journée d'étude : "Les archives rapatriées de Russie.
Traitement, exploitation, valorisation"
Mardi 8 novembre 2016, de 9h à 17h30

Les saisies d’archives allemandes
Gaël Eismann
Les archives allemandes de la Seconde Guerre mondiale
aux Archives nationales


En savoir plus (consulté le 07/11/2016)


Résumé, sommaire ou table des matières disponible dans HAL-SHS (http://hal.ccsd.cnrs.fr/) Eismann G. Le Militärbefehlshaber in Frankreich et la genèse de la « solution finale » en France (1941-1942). Vingtième siècle, n°132, 4/2016, p. 43-59.

URL : www.cairn.info/revue-vingtieme-siecle-revue-d-histoire-2016-4-page-43.htm (consulté le 07/11/2016)

 

Journée d'étude - Jeudi 13 et vendredi 14 octobre à Paris
La répression des homosexuels pendant la Seconde Guerre Mondiale en France - Une mémoire controversée devenue objet d'histoire

Vendredi 14 octobre 2016 - Hôtel de Ville de Paris
Après-midi - Présidence de séance : Gaël Eismann puis François Rouquet La déportation de France occupée pour motif d’homosexualité : une 'fameuse légende' ? par Arnaud Boulligny (FMD)

Lire le communiqué de presse (consulté le 04/10/2016)


CAEN

Préfecture de Calvados (1) - 17 mai 2016
Mémorial de Caen (2) - 18 mai 2016

Colloque Préfets & préfectures dans la Seconde Guerre mondiale
Pierre Daure, préfet du Calvados (1944-1946)
(Édouard Bonnefoy - Adrien Tixier)

Lire la plaquette

(1) Pour la journée d’ouverture du colloque le 17 mai à la préfecture du Calvados, uniquement sur invitations. Merci de répondre à l’adresse suivante :pref-colloque2gm-caen@calvados.gouv.fr
(2) Entrée libre et gratuite, dans la limite des places disponibles le 18 mai au Mémorial de Caen.

Extrait du programme

Mercredi 18 mai 2016
Auditorium du Mémorial de Caen (entrée libre et gratuite, dans la limite des places disponibles)

• Les préfets dans le dispositif répressif allemand, 1940-1942. Surveillance, contrôle et mise au pas par Gaël Eismann

 

Eismann G. Au nom du peuple allemand. Les Chemins de la Mémoire, n° spécial 252, novembre 2015-février 2016, p. 72-73. [Dans les archives secrètes de la Seconde Guerre mondiale]

Résumé, sommaire ou table des matières disponible dans HAL-SHS (http://hal.ccsd.cnrs.fr/) Article disponible sur Calameo (consulté le 05/04/2016)


Mémoriales 2015
du 4 au 8 nov. 2015 - Caen

Participation de :
Gaël Eismann, François Rouquet, Raphaële Balu, Françoise Passera, Lucie Hébert, Pierre-Emmanuel Dufayel, Jean-Luc Leleu, Virginie Sansico, Stéphane Simonnet.

Consulter le programme
(consulté le 22/10/2015)

 

IHA/ Laboratoire d’excellence « Écrire une histoire nouvelle de l’Europe » EHNE - 12 novembre 2015
Gaël Eismann - « Convergences, transferts et circulations des expériences d’occupation en Europe occidentale pendant la Seconde Guerre mondiale au prisme des pratiques du Militärbefehlshaber in Frankreich, 1940-1942 »
dans la cadre du colloque Guerres et expériences européennes: convergences, transferts et circulations, 1900–1950 à l'Institut Historique Allemand de Paris les 11 et 12 novembre 2015.


Gaël Eismann - 4 décembre 2015 : Discutante à la conférence internationale organisée dans le cadre du PAI “Justice et Populations”, qui se tiendra les 3-4 décembre 2015 à Bruxelles au Cegesoma : "Doing Justice in Wartime. Multiple Interplays between Justice & Populations during the Two World Wars". Panel: Police, justice and forced labor


Eismann G. L’opinion publique et les comportements des Français sous l’oeil du Majestic. In : Les Comportements collectifs en France et dans l’Europe allemande. Historiograhie, normes, prismes. 1940-1945. Presses Universitaires de Rennes, 2015, p. 253-270.


Samedi 28 février - Archives nationales - Cycle de conférences autour de l'exposition La Collaboration (1940-1945)

La collaboration des polices
avec Jean-Marc Berlière, Gaël Eismann, et Thomas Fontaine

Le programme (consulté le 20/01/2015)

Inscription obligatoire avant le 26 février à l'adresse suivante : expo.lacollaboration.an@culture.gouv.fr

Eismann G. Das Vorgehen der Wehrmachtsjustiz gegen die Bevölkerung in Frankreich bei Verdacht auf Feindseligkeit gegenüber der Besatzungsmacht, 1940-1944. Die Eskalation einer dem Anschein nach legalen Strafjustiz. In : Claudia Bade, Lars Skowronski, Michael Viebig (dir.), NS-Militaerjustiz im Zweiten Weltkrieg. Göttingen : Ed. Hannah-Arendt-Institut für Totalitarismusforschung, V&R unipress, 2015, p. 109-131.

 

3e édition des Mémoriales
L'actualité de la 2nde Guerre mondiale

Cinq jours de rencontres et d'échanges permettront de débattre de l'actualité de la Seconde Guerre mondiale. En partenariat avec l'équipe du centre de Recherche d'Histoire Quantitative de l'Université de Caen. Participation de Gaël Eismann

http://www.memorial-caen.fr/memoriales
(consulté le 29/10/2014)

 

Printemps-été 1944 : radicalisation et intensification de la répression | Jeudi 22 mai 2014

En France, l’action répressive exercée par les autorités allemandes et le régime de Vichy ne cesse de se durcir à partir de 1943. Cette escalade atteint son paroxysme au printemps et à l’été 1944. Cette table ronde exposera les modalités de la féroce répression conduite alors par l’occupant et par l’Etat français et en donnera un exemple précis à travers les rafles menées à Villeneuve-lès-Avignon.

Table ronde animée par Laurent Douzou, professeur des universités en histoire contemporaine, Institut d’études politique de Lyon, membre du conseil scientifique du CHRD. Avec la participation de Nelcya Delanoë, historienne et auteur D’une petite rafle provençale, Gaël Eismann, maître de conférences en histoire contemporaine à l'Université de Caen et enseignant-chercheur au CRHQ - Axe Seconde Guerre mondiale et Virginie Sansico, docteure en histoire et membre associée au CRHQ - Axe Seconde Guerre mondiale.

Entrée libre - Réservation : chrd.reservation@mairie-lyon.fr / 04 72 73 99 00
En savoir plus http://www.chrd.lyon.fr/chrd/...  (consulté le 28/04/2014)

 

To bring together scholars who explain historical phenomena using the methods of the social sciences

esshc conference / Thursday 24 April 2014 / B-6 - CRI10a: Round Table: Justice and Occupations in Western Europe: Actors and Practices. 1914-1945 (France, Belgium, Netherlands, Norway). I : Occupiers facing Populations

Gaël EISMANN
The Escalation of Repression with a Legal Face’: The Treatment of Violence Directed against the Security of the Occupying Power by the German Military Tribunals in France, 1940-1944
En savoir plus site web ESSHC (consulté le 28/04/2014)


Eismann G. Représailles et logique idéologico-répressive. Le tournant de l’été 1941 dans la politique répressive du Commandant militaire allemand en France. Revue Historique, janvier 2014, n° 669, p.109-141.


Eismann G. La justice militaire rendue par les tribunaux du MBF, 1940-1944. L’escalade d’une répression à visage légal. In : Jean-Marc Berlière, Jonas Campion, Luigi Lacchè, et Xavier Rousseaux, Justices militaires et guerres mondiales (Europe 1914-1950), Military Justices and World Wars (Europe 1914-1950). Presses Universitaires de Louvain (UCL), 2014, p. 249-273. (Collection Histoire, Justice, Sociétés)


La deuxième édition des Mémoriales, organisée en partenariat avec l’équipe du centre de Recherche d’Histoire Quantitative (UCBN-CNRS) s’ouvrira le 6 novembre 2013. Six jours de rencontres et d’échanges permettront de débattre de l’actualité de la Seconde Guerre mondiale.

Consulter le programme (consulté 11/10/2013)
 www.memorial-caen.fr

Modération(s) de : Gaël Eismann - François Rouquet - Françoise Passera - Jean-Luc Leleu - Laurent Joly
 



Séminaire Seconde Guerre mondiale, Année 2013-2014
Sous la direction de François Rouquet et Gaël Eismann
UFR d’Histoire – CRHQ UMR 6583 – UCBN – CNRS

La répression judiciaire allemande
dans les territoires occupés

4 décembre 2013
Gaël Eismann, La répression des oppositions par les tribunaux du Commandant
Militaire Allemand en France, 1940-1944. L’escalade d’une répression à visage légal


 


N.B. : chaque page personnelle est rédigée sous l'entière responsabilité de son auteur.