Page personnelle

Dernière modification le 26/03/2021

Marie-Eugénie KAUFMANT
 marie-eugenie.kaufmant@unicaen.fr

Professeur

Membre de l'équipe ERLIS

Marie-Eugénie Kaufmant, Professeur à l’université de Caen, est membre de l’ERLIS depuis septembre 2016. Elle est spécialiste de littérature espagnole du Siècle d’Or, notamment de théâtre (comedia) et s’intéresse également aux représentations équestres aux XVIème et XVIIème siècles en Espagne.

Publications

Ouvrages

Recensions en espagnol :

- par Morgane Kappés-Le Moing, Hipogrifo, 7, 2, 2019, DOI : https://doi.org/10.13035/H.2019.07.02.68

- par Juan Manuel Carmona Tierno,  Janus: estudios sobre el Siglo de OroISSN-e 2254-7290, Nº. 9, 2020p. 479-486. URL : https://dialnet.unirioja.es/revista/21139/A/2020

 

  • Poétique des espaces naturels dans la comedia nueva, Madrid, Casa de Velazquez, 2010.

Voir comptes-rendus critiques en espagnol :

 

Co-direction de numéros de revue à comité de lecture

Droit, politique et littérature dans l'Espagne du Siècle d'or: le roi, la loi, le procès, Christophe Couderc, Alexandra Merle, Philippe Rabaté et Marie-Eugénie Kaufmant (éds.), e-spania, 38, février 2021. URL: https://journals.openedition.org/e-spania/?lang=es

 

Chapitres d’ouvrages ou articles publiés dans des revues à comité de lecture

  • « Émergence du paysage marin dans la comedia espagnole », Cahiers du CEIMA, 4 : L’invention de la nature, Brest, Université de Brest, 2008, pp. 37-56.
  • « La diction de l’ineffable saveur cachée de Dieu au sein de la création symbolique du Cantique Spirituel de Saint Jean de la Croix », Amadis, 8 : dire Dieu, Brest, Université de Bretagne Occidentale, 2009, pp. 133-150.
  • « El perro del hortelano et autres traversées dramatiques : l’imaginaire marin dans la Comedia Nueva à travers la métaphore maritime », L’imaginaire des espaces aquatiques en Espagne et au Portugal, François Delpech (éd.), Paris, Presses de la Sorbonne-Nouvelle (Travaux du Centre de Recherche sur l’Espagne des XVIème et XVIIème siècles), 2009, pp. 147-167.
  •  « Le paysage militaire et le « suave mari magno » de Lucrèce dans les comedias caldéroniennes », Bulletin hispanique, 116/1, 2014, pp. 141-167. URL: http://journals.openedition.org/bulletinhispanique/3108 ; DOI : https://doi.org/10.4000/bulletinhispanique.3108
  • « La culture équestre, le personnage face au pouvoir et l’auctoritas comique du dramaturge dans quelques comedias de Lope de Vega », Bulletin hispanique : autorité et pouvoir dans le théâtre du Siècle d’Or, Ignacio Arellano (dir.), 119/1, 2017, pp. 203-216. URL: https://journals.openedition.org/bulletinhispanique/4867 ; DOI :http://ttps://doi.org/10.4000/bulletinhispanique.4867
  • « La fratrie des enfants de David dans le théâtre espagnol du Siècle d’or : valeur culturelle, théâtrale et morale d'un trio incestueux et fratricide », Est-il bon? Est-il méchant? Variations sur le thème biblique des fratries​, Isabelle Durand et Benoît jeanjean (dir.), Rennes, PUR, 2018, pp. 159-178
  • « Le mystère de la liberté à travers le modèle pictural du cheval de saint Paul dans Los tres portentos de Dios et El vaso de elección, San Pablo de Vélez de Guevara », Le modèle pictural au théâtre du Siècle d’Or aux modernités européennes, Isabel Ibañez et Hélène Laplace-Claverie (dir.), Pau, Presses de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, 2019, pp. 91-105.
  • « Cavales donjuanesques et littéralité équestre dans El burlador et Tan largo me lo fiáis »Bulletin hispanique [En ligne], 122-1 | 2020, p. 59-74URL :http://journals.openedition.org/bulletinhispanique/9967 ; DOI https://doi.org/10.4000/bulletinhispanique.9967 https://doi.org/10.4000/bulletinhispanique.9967 
  • « L’allégorie juridico-équestre dans les emblèmes de Saavedra Fajardo et dans quelques comedias de Lope de Vega et Vélez de Guevara », Droit, politique et littérature dans l'Espagne du Siècle d'or: le roi, la loi, le procès, Christophe Couderc, Alexandra Merle, Philippe Rabaté et Marie-Eugénie Kaufmant (éds.), e-Spania, 38, février 2021, URL : http://journals.openedition.org/e-spania/38532 ; DOI : https://doi.org/10.4000/e-spania.38532

Communications publiées dans des actes de colloques

  • « Pour une poétique du chemin dans la comedia espagnole de la première moitié du dix-septième siècle : le chemin comme spatialisation du drame du destin dans la vida es sueño », Le Chemin, la Route, la Voie : figures de l’imaginaire occidental moderne, actes du colloque international (Paris IV-Sorbonne, 15-17 mai 2003), Paris, Presses de l’Université Paris-Sorbonne, 2005, pp. 505-514.
  • « El simbolismo del monte en las comedias de santos », Corral de comedias, 23 : la comedia de santos. Actas del coloquio internacional organizado en colaboración con la Casa de Velázquez y la universidad de Castilla-la Mancha (Almagro, 1-3 décembre 2006), Cuenca, Université de Castilla- La Mancha, 2008, pp. 101-117.
  • « Vers une symbolique aquatique du reflet et de la fusion : représentation et poétique de la source dans la comedia nueva espagnole », Théâtre européen, opéra, ballet : représentation de l’eau dans la création théâtrale et musicale, Actes du XVème colloque international (Aix-les-Bains, 18-22 septembre 2006), Paris, Publications de la Société Internationale d’Histoire comparée du Théâtre, de l’Opéra et du Ballet (S.I.H.C.T.O.B.), 2008, pp. 111-128.
  • « Éléments pour une poétique spatiale de la profondeur à travers le monte chez saint Jean de la Croix et dans la comedia espagnole », Espaces multiculturels, Paris, Presses de l’Université Paris-Sorbonne, 2011, pp. 227-244.
  • « Langage et théâtralité de l’ailleurs dans El príncipe constante et El purgatorio de San Patricio », L’ailleurs dans les dramaturgies hispaniques, Actes du colloque international « L’Ailleurs dans les dramaturgies de langue espagnole » organisé par le Centre Aixois d’Etudes Romanes de l’université d’Aix-en-Provence (18-19 mars 2010), Isabelle Rouane Soupault et Carole Nabet Egger (éds.), Aix-en-Provence, Presses Universitaires de Provence, 2012, pp. 109-122. URL: https://books.openedition.org/pup/21337?lang=fr
  • « Les masques de Diane dans La viuda valenciana de Lope de Vega », Le masque : une « inquiétante étrangeté », Actes du colloque international d’hispanistes « organisé par le CELEC-GRIAS (EA 3069) de l’université de Saint-Étienne (29-30 septembre 2010), Philippe Meunier et Edgar Samper (éds.), Saint-Etienne, Presses universitaires de Saint-Étienne, 2013 (e-book : https://publications.univ-st-etienne.fr/product.php?id_produit=868)
  • « La métaphore parémique dans Del monte sale de Lope de Vega », Europe XVI-XVII, Les proverbes : réalités et représentations, Actes du colloque international de spécialistes des XVIème et XVIIème siècles en Europe organisé par l’EA 3465 ROMANIA de l’Université de Nancy sur « Les proverbes dans l’Europe des XVIème et XVIIème siècles : réalités et représentations » (17-19 novembre 2011), Mary-Nelly Fouligny et Marie Roig Miranda (éds.), Nancy, Groupe « XVIème et XVIIème en Europe », Université de Loraine, 2013, pp. 145-160.
  •  « Poétique et représentation du feu : du creuset métaphysique à l’incandescence tragique dans les drames de Calderón de la Barca », Représentations et symboliques du feu dans les théâtres européens (XVIème-XXème siècle), Actes du colloque international « La Rappresentazione del Fuoco sulle scene del teatro europeo e dell’Opera / La représentation du feu sur les scènes du théâtre européen et de l’Opéra» (S.I.H.C.T.O.B., Montalbano Helicona, Sicile, 18-22 septembre 2009), Jean-Marie Valentin  (éd.), Paris, Honoré Champion, 2013, pp. 39-52.
  •  « Hacia una lectura estética de la reconstrucción temporal de la historia bíblica en La venganza de Tamar y Los cabellos de Absalón », Tiempo e historia en el teatro español del Siglo de Oro. Actas del XVI congreso de la AITENSO (25-27 de septiembre de 2013, Aix-en-Provence), Isabelle Rouane-Soupault et Philippe Meunier (éds.), Aix-en-Provence, Presses de l’Université de Provence, 2015. URL : https://books.openedition.org/pup/4571

 

Edition scientifique

  • Edition scientifique du prologue dialogué de Lope de Vega, Parte diecinueve y la mejor parte de las comedias de Lope de Vega Carpio (Madrid, Juan González, 1624) pour le site du projet ANR « Idées du Théâtre », 2014-2016, URL : http://idt.huma-num.fr/notice.php?id=463

 

Traduction scientifique

  • Traduction du même prologue dialogué de Lope de Vega, Dix-neuvième parte de comedias-et la meilleure- de Lope de Vega Carpio, Les idées du théâtre: paratextes français, italiens et espagnols des XVIe et XVIIe siècles, Marc Vuillermoz (dir.), Genève, Droz, 2020. 

 

Recension d’ouvrages

  • Alejandro GARCÍA REIDY, Las musas rameras. Oficio dramático y conciencia profesional en Lope de Vega, Madrid/Frankfurt, 2013, Iberoamericana/Vervuet, 440p., Mélanges de la Casa de Vélazquez, 45/1, 2015 (consultable en ligne, URL : http://mcv.revues.org/6409).
  •  Marcella Trambaioli, La épica de amor en las comedias de ambientación urbana, Madrid, Visor, 2015, 484 p., Mélanges de la Casa de Velázquez, 47/2, 2017 (consultable en ligne, URL : http://journals.openedition.org/mcv/8009).

​Ouvrages didactiques et de vulgarisation sur la littérature du Siècle d'or

  • ​Participation à la sélection et l'annotation de quelques textes et emblèmes dans Floresta española : antologia de textos y cuadros​, Nathalie Dartai-Maranzana (éd.), Madrid, Verbum, 2018.


N.B. : chaque page personnelle est rédigée sous l'entière responsabilité de son auteur.