Pierre-Alexandre Delorme

Dernière modification le 24/06/2021

Pierre-Alexandre DELORME
62 42
Bureau SH231

doctorant

Membre de l'équipe CERREV (Polis)

Titre provisoire de la thèse

Ruptures et continuités de l'ordre social. Pour une théorie socio-anthropologique de la transgression à partir d'une approche dialectique et dynamique de l'institution

Publications

Articles

Delorme Pierre-Alexandre, « Gouverner par la fête. Ethnographie du Carnaval étudiant de Caen », in Journal des Anthropologues, n°162-163, 2021, pp.101-118.

Delorme Pierre-Alexandre, « Edgar Morin et l'aventure du siècle », [en ligne], 2018.

Delorme Pierre-Alexandre, « Normativité et gouvernementalité néo-libérales. Les formes de l'assujettissement par captation de l'agir transgressif », in Strathèse, n°7, 2018.

Delorme Pierre-Alexandre, Poutot Clément, « Pierre Clastres ou la pensée ensauvagée. À propos du colloque "Pierre Clastres : d'une ethnologie de terrain à une anthropologie du pouvoir" », in Journal des Anthropologues, n°152-153, 2018, pp.291-296 [en ligne].

Delorme Pierre-Alexandre, « Inclassabilité revendiquée », in Les Carnets de l'IMEC, n°7, Printemps 2017, pp.36-37.

Delorme Pierre-Alexandre, Le Roulley Simon, Walker Etienne, « Ce monde que nous ne pouvons que reproduire », Les Instantanés de la Forge, [en ligne], 2015.

Chapitres d'ouvrage

Delorme Pierre-Alexandre, Poutot Clément, « Introduction », in Clastres. Une politique de l'anthropologie, Lormont, Le Bord de l'Eau, coll. « Anamnèse », 2020

Delorme Pierre-Alexandre, « Trois béances dans l’œuvre de Jean Duvignaud », in « Jean Duvignaud », Anamnèse (9), Mana (HS), Paris, L’Harmattan, 2014, pp.151-153.

Ouvrage

à venir Delorme Pierre-Alexandre, Pour connaître la socioanthropologie de Jean Duvignaud : Anomie et transgression

Direction d'ouvrage

Delorme P-A., Poutot C. (dirs.), Clastres. Une politique de l'anthropologie, Lormont, Le Bord de l'Eau, coll. Anamnèse, 2020.

Delorme P-A., Le Roulley S., Poutot C., Ravelet C. (dirs.), Jean Duvignaud, Paris, L'Harmattan, 2015.


N.B. : chaque page personnelle est rédigée sous l'entière responsabilité de son auteur.