Page personnelle

Dernière modification le 12/07/2022

Jean-Marc LEMONNIER
 jean-marc.lemonnier@unicaen.fr
Site web : https://depuislestalag11a.hypotheses.org/

Maître de conférences, STAPS

Membre associé de l'équipe CESAMS
Membre de l'équipe HISTEMÉ (Environnement & Sociétés - Cultures & Transmissions - Paix & Conflits)

MCF-HDR, laboratoire HisTeMé (Caen, EA 7455)

Chercheur associé : Cirnef (Caen, EA 7454), PSMS (Reims, EA 7507)

Membre du Groupement d’Intérêt Scientifique (GIS) « Etudes Touristiques » (depuis 2018)

Membre de la Société Française des Historiens du Sport (SFHS)

Activités de recherche

Orientations des recherches : Analyse socio-historique des processus d’acculturation aux activités physiques et sportives durant le XXe. Mes problématiques s’intéressent plus particulièrement à la jeunesse, au sport en tant que phénomène de masse et à la scolarisation des activités physiques artistiques.

1. Les médias, tierce culture et vecteurs d’acculturation de masse aux activités physiques et sportives

Les premières recherches (Master, Doctorat) mettent en avant la valeur heuristique de l’iconographie et des représentations sportives issues de la culture de masse, pour écrire autrement l’histoire du sport. Ancré dans une histoire culturelle, ce choix replace l’objet d’étude Sport dans un phénomène de civilisation plus global. Dans le cadre d’une démarche qualitative, les corpus s’articulent autour des vecteurs de la culture de masse (presse, affiche, cinéma, BD) en relation avec la jeunesse, le sport et les pratiques physiques artistiques.

2. L’individu, sa génération et les institutions de socialisation par et pour les activités physiques et sportives

Au-delà des processus d’imprégnation, de marquage et d’empreinte laissés sur une génération par les institutions ou les médias concernant les activités physiques et sportives, les projets récents articulent les trajectoires singulières dans des contextes communs. Le témoignage fait alors le lien, même reconstruit, entre ce qui a été transmis et vécu hier pour la vie de l’adulte d’aujourd’hui. Les manques ou les oublis deviennent les sources d’une histoire des intérêts, des motivations, des jugements d’un vécu forcément subjectif. Une forme d’histoire du sensible se fait jour mettant en tension histoire et mémoire et cherchant à résoudre la quadrature du cercle de l’objectivité de l’histoire inscrite dans l’histoire incarnée du témoin.

3. Les stratégies touristiques de promotion et d’animation territoriale par les activités physiques et sportives.

Dans la logique précédente, les promoteurs d’un tourisme sportif de déplacement non motorisé font l’objet d’une attention particulière que cela soit dans le cadre du GIS, « Etudes touristiques », sur les plages du débarquement ou le travail d’investigation mené en direction d’autres territoires de Normandie. Cette orientation amène, par exemple, à suivre le « fil de l’Orne », fleuve côtier long de 170 kilomètres. Des espaces de pratiques physiques et sportives y ont progressivement été aménagés, particulièrement autour de hauts lieux que sont le Val d’Orne, la Suisse Normande. C’est l’histoire de ces transformations structurelles, croisées avec l’essor des pratiques corporelles et touristiques depuis le milieu du XIXe siècle, qui sont au cœur de l’analyse.

4. Le sport, la guerre et la reconstruction

Dans le domaine du sport comme dans celui de l'éducation physique, la IVe République est souvent perçue comme un temps mort, sorte de parenthèse durant laquelle impuissance et immobilisme sont la règle à l'œuvre. En faisant le choix d'orienter l'analyse selon l'angle de la reconstruction, le travail ambitionne de s'attaquer à cette représentation quelque peu restrictive de la période. Dans le contexte délicat de reconstruction matérielle et financière au sortir de la Seconde Guerre mondiale, la IVe République érige les fondations des politiques sportives et de jeunesse à venir, développe des idées neuves et engage des réformes en matière d’éducation physique scolaire, de sport et de loisirs pour tous. La direction et publication d’un ouvrage collectif concrétise cette recherche : Frédéric Dutheil, Yohann Fortune, Lemonnier Jean-Marc. Reconstructions physique et sportive en France sous la IVe République (1946-1958), Presses Universitaires de Caen, 2018.

Mots clés : Jeunesse - Sport - EPS - Culture de masse - Culture scolaire - Loisirs - Tourisme - Activités Physiques artistiques

 

Carnet de recherche Hypothèses : "Pour une biographie que nous n’avons pas écrite. Roger, jardinier, militaire et prisonnier de guerre (1911-1995)" relève du récit biographique. Ce carnet de recherche fait suite à une habilitation à diriger des recherches soutenue le 28/01/2021. Il pose les bases d’un projet qui ira au-delà des quelques chapitres présentés lors de l'HDR.

Alors que le biographe, petit-fils du biographé, tente de garder la juste distance indispensable à la démarche historique, il se trouve parallèlement confronté à des sources primaires lacunaires : un carnet de captivité, un documentaire cinématographique de 26 minutes et quelques documents administratifs. Dès lors, l’écriture de cette biographie est-elle possible ? Telle est la question au cœur du projet global, décliné sous forme d'un carnet du chercheur, de notes d'intention et du récit  proprement dit. Ce dernier n’est que la résultante d’une réflexion sur  l’écriture de l’histoire ayant pour intention d’immerger le lecteur conjointement dans le récit de vie et les arcanes d’une enquête historique. Empreint des travaux de François Dosse et Alain Corbin, ce projet considère, dans la lignée d’I. Jablonka, l’histoire comme  une « littérature contemporaine » dont la mission est le partage du sensible. Afin d’assurer l’immersion du lecteur, le récit convoque des inducteurs d’écriture pour servir la démonstration sur tel aspect de la vie du biographé, de ses ressentis ou les émotions d’un prisonnier qui écrit pour échapper à l'enfermement mais réactualise les contraintes et frustrations sociales, politiques et professionnelles qu'il a vécues.


N.B. : chaque page personnelle est rédigée sous l'entière responsabilité de son auteur.