Page personnelle

Dernière modification le 30/10/2019

Eric SAUNIER
 eric.saunier@univ-lehavre.fr

Maitre de conférences en histoire moderne, Université du Havre

Membre de l'équipe HISTEMÉ (Environnement & Sociétés - Cultures & Transmissions)

Membre du pôle Espaces maritimes, sociétés littorales et interfaces portuaires

Coordinateur du Pôle « Espaces maritimes, sociétés littorales et interfaces portuaires »
PEMAR (depuis 2018) (MRSH université de Basse-Normandie)
Responsable de l’axe 2 Sociétés portuaires et littorales

Chercheur associé au GRIC (Le Havre Normandie Université)
Membre du GIS maritime depuis sa fondation (2005)

Membre du secrétariat de rédaction des AHRF (depuis 2014)
Membre élu du Conseil National des Universités (2012-2019)
Membre du Comité National pour la Mémoire et l’Histoire de l’Esclavage
CNMHE (décret du 22 août 2016)
Directeur de l’Institut D’Etudes et de Recherches Maçonniques
IDERM (depuis 2015)
Membre du Comité des Travaux Historiques et Scientifiques (élu en novembre 2017)
Directeur du comité éditorial des PURH de l’université du Havre, depuis février 2019
Responsable pédagogique des enseignements d’Histoire de l’UFR Lettres et Sciences Humaines de l’université du Havre (depuis 2017)

Activités de recherche

Spécialisé en histoire urbaine depuis ma thèse sur la sociabilité maçonnique publiée en 1999, j’ai développé mes activités de recherche, de publication et d’encadrement de masters et des doctorats dans le champ de l’étude des villes maritimes au XVIIIe siècle. A partir de l’approche de l’impact des relations coloniales et de la présence d’une activité de traite négrière dans les ports normands d’une part, à partir de la confrontation entre l’étude des écrits destinés à être diffusés dans l’espace public et des écrits du for privé retrouvés dans ces sociétés urbaines d’autre part, mon travail vise à étudier l’originalité culturelle des sociétés portuaires du littoral de la Manche. La dimension comparative de ma recherche est approfondie notamment dans l’étude de la sociabilité maçonnique, particulièrement implantée dans les ports maritimes de l’espace atlantique et dont j’étudie aujourd’hui la présence dans le monde colonial.


N.B. : chaque page personnelle est rédigée sous l'entière responsabilité de son auteur.