Journée du 21/09

10h00-18h00 - MRSH Hall du Plan de Rome
La mémoire animale (Atelier)
Le Groupe Mémoire et Plasticité comportementale (UNICAEN)  propose plusieurs ateliers portant sur l'étude de la mémoire chez l'animal :
- Exposition de maquettes et de tests comportementaux utilisés en laboratoire pour l’évaluation de la mémoire, exposition de posters ludiques. Les dispositifs seront commentés et expliqués par un chercheur du laboratoire et des fiches « résumé »plastifiées seront à disposition.
- Animations « apprenti chercheur »: analyse de vidéos issues du laboratoire permettant de mettre en évidence l’apprentissage/la mémorisation chez le rongeur/le céphalopode ;  Jeu vidéo : faire réaliser un apprentissage à un rat de laboratoire virtuel.

14h00 - Salle des Actes SH 027de la MRSH
1945-1949 : Premières rivalités mémorielles de la Seconde Guerre mondiale (Conférence)
Françoise Passera
(Historienne, CRHQ, UNICAEN)
Dans le cadre du programme Écrits de Guerre et d'Occupation, 1939-1945, 744 témoignages publiés entre 1945 et 1949 ont fait l’objet d’une étude approfondie. L'attention portée aux récits, aux témoins, à la chronologie et au contexte de leurs éditions permet de mettre en exergue la spécificité de ces témoignages de l’immédiat après-guerre ainsi que les prémices de la longue bataille mémorielle liée à l’histoire de la Seconde Guerre mondiale en France.

15h30 - Salle des Actes SH 027de la MRSH
Figures du traumatisme durant l'enfance au cinéma (Projection - Rencontre)

Laurent Menochet (documentaliste au Centre de Ressources Documentaires de l’IRTS-Normandie-Caen, et documentariste)
Cette intervention portera sur l'analyse de 4 films classiques américains dont les personnages principaux ont vécu un traumatisme durant l'enfance.
Elle s'articulera en deux temps.
- Un montage vidéo sur les 4 films étudiés mettant en lumière les traumatismes vécus par les personnages
- Une analyse synthétique des 4 films au regard des problématiques de la "Mémoire traumatique"

17h00 - Salle des Actes SH 027de la MRSH
Appropriation mémorielle et processus de patrimonialisation des vestiges de la Seconde Guerre mondiale en Normandie (Conférence)
Jean-Luc Leleu (Historien, CRHQ, CNRS) et Marie-Laure Loizeau (Chargée de la protection des monuments historiques, DRAC)
Comment les traces et les cicatrices de la guerre qui a ravagé la Normandie à l’été 1944 ont-elles été tour à tour effacées, valorisées, voire exploitées dans le cadre du tourisme de mémoire, et dans quelles conditions ? A travers la gestion des vestiges du « Mur de l’Atlantique » laissés par l’ennemi d’hier, il est possible de discerner comment la mémoire sociale s’est progressivement appropriée ces traces désormais familières du passé et les a intégrées dans un processus de patrimonialisation, jusqu’à les englober, entre autres, dans le projet d’inscription des Plages du Débarquement au patrimoine de l’Unesco.

18h00 - Amphithéâtre de la MRSH
Neurodéveloppement et apprentissage, quelles sont les applications pédagogiques possibles ? (Conférence)

Bérengère Guillery (Enseignante-chercheuse, Inserm U1077, GIP Cyceron, EPHE)
La maturation cérébrale est un phénomène long et progressif qui se poursuit jusqu’à 25-30 ans, il est également hétérogène c’est-à-dire que toutes les régions du cerveau ne suivent pas la même trajectoire développementale. Cette hétérogénéité a des répercussions directes sur  le développement cognitif et les stratégies utilisées par l’enfant et l’adolescent.
Dans cette intervention, nous reprendrons ces données neurodéveloppementales en se focalisant davantage sur la mémoire et les applications pédagogiques possibles. Nous évoquerons les méthodes qui visent à influencer les différentes étapes de la mémorisation, à savoir l’encodage, la consolidation et la récupération, et comment les adapter en fonction du développement cognitif de l’enfant. Nous aborderons également les différents facteurs qui ont un impact direct sur les apprentissages tels que le sommeil ou les supports numériques qui peuvent être un soutien significatif dans la mobilisation des fonctions cognitives.

19h00 - Salle des Actes SH 027de la MRSH
The Web (Archive) as a collective Memory of Society (Conférence)
Marc Spaniol
(Professeur, GREYC, CNRS,   ENSICAEN, UNICAEN)
The constantly evolving Web reflects the evolution of society in the cyberspace. Web-preservation organizations like the Internet Archive not only capture the history of digitally born contents, but also reflect the zeitgeist of different time periods for more than a decade. The Internet Archive holds more than 500 billion versions of Web pages, captured since 1996. This longitudinal data is a potential gold mine for researchers like sociologists, politologists, media and market analysts, or experts on intellectual property.
Typical tasks of analysts frequently require to identify mentions of named entities (such as people, places, organizations, etc.) and the extraction of factual knowledge about them. However, difficulties arise from name ambiguities, requiring a disambiguation mapping of mentions (noun phrases in the text) onto entities. For example, “Bill Clinton” might be the former US president William Jefferson Clinton, or any other William Clinton contained in Wikipedia. Ambiguity further increases if the text only contains “Clinton” or a phrase like “the US president”. The temporal dimension introduces additional complexity, for example when names of entities have changed over time (e.g. people getting married or divorced, or organizations that undergo restructuring in their identities). Likewise, the underlying category system is subject to evolution due to societal events and requires consideration of its cultural context.
In my presentation, I will give an overview on analytic tasks that tap into Web (Archive) data in order to exploit its potential as a collective memory of society. In particular, I will present methods and tools for entity-driven analytics that are required in order to lift analytics from plain text to a semantic level in order to make sense of the raw and often noisy Web contents.

20h00 - Amphithéâtre de la MSRH
Mémoire et identité personnelle (Conférence)

Anne Devarieux (Enseignante-chercheuse, Identité et subjectivité, UNICAEN)
A l’époque moderne, John Locke fait de la mémoire le fondement de l’identité personnelle : l’identité de la personne repose sur la continuité de la conscience dans le temps. La solidarité établie ainsi entre la mémoire et la personne, entre la conscience et la mémoire, ne laisse de donner lieu à un certain nombre d’apories, relevée par les contemporains de Locke, et  dont l’interrogation se poursuit dans la philosophie contemporaine (jusqu’à P. Ricœur notamment). Ainsi qu’appelle-t-on mémoire ? A quelles conditions celle-ci constitue-t-elle notre identité  (ipséité, mêmeté)? Qu’est-ce qui fait de notre personne une seule et même personne ? Notre intervention dans le cadre de la semaine de la mémoire portera sur ce couple et réinterrogera, à travers de nombreux auteurs, la spécificité comme la complexité de ce lien.

Consultez le programme complet