Quelle résistance culturelle en contexte d’occupation militaire ?

In: Revue d’Histoire Culturelle (numéro 2 | Amis, voisins, ennemis : histoire culturelle des relations entre Juifs et Arabes en Palestine/Israël, 19e-21e siècles) :

, 2021
Emmanuelle Thiébot

Le 4 avril 2011, l’assassinat de Juliano Mer Khamis (1956-2011) devant le Freedom Theatre du camp de Jénine attire l’attention des médias internationaux. Né d’une union mixte entre Arna Mer (1929-1995) et Saliba Khamis (1922-1994), tous deux militants au Parti communiste israélien, il est une figure de la coexistence israélo-palestinienne. Cet article propose de revenir sur l’histoire du Théâtre de Jénine en deux temps, en s’intéressant à la trajectoire d’Arna Mer Khamis, qui a fondé un premier théâtre en 1994, mais aussi à celle de Juliano Mer Khamis qui a repris le flambeau en 2006. À partir d’entretiens, de documentaires et de publications, il s’agit de comprendre leurs différents projets éducatifs et artistiques, comme leur conception de la coexistence judéo-arabe. La coopération entre Juifs et Arabes a été indispensable pour légitimer une structure dont l’existence est toujours menacée. Le Freedom Theatre repose sur une solidarité locale et internationale qui correspond à son objectif principal : inscrire le mouvement de libération nationale palestinien dans un mouvement d’émancipation universel.

Vers le site de l'éditeur : http://revues.mshparisnord.fr/rhc/index.php