Référents


Documents labellisés

Sciences & techniques

Posté le 26/01/2021 579 lectures

L'éthique à l'épreuve du transhumanisme en santé

David Gruson

Cette communication a été prononcée dans le cadre du séminaire "Transhumanisme et droits" du pôle Risques de la MRSH.

Docteur en droit de la santé et titulaire d’un troisième cycle de technologies d’information et de la communication, David GRUSON est membre du Comité de direction de la Chaire santé de Sciences Po Paris. Il a exercé des fonctions à responsabilités dans le pilotage de notre système de santé mais également en direction d’établissement de santé. Il est...


Posté le 16/09/2020 1026 lectures

La photographie éloquente : autochromes du jardin Albert-Kahn

Diane Toubert

Cette communication a été enregistrée  dans le cadre du colloque intitulé Que fait la couleur à la photographie ? qui s’est tenu au Centre Culturel International de Cerisy du 19 au 23 août 2020, sous la direction de Nathalie BOULOUCH et Gilles DÉSIRÉ DIT GOSSET.

Interrogé en 2006 sur la photographie couleur, Willy Ronis répondait : "oh non, ce n'était pas très intéressant !" Quelques semaines plus tard, il...


Posté le 04/02/2020 1264 lectures

Réguler l'insondable : Le droit face à l’homme augmenté

Hugo Ruggieri

Cette communication a été enregistrée lors d'une séance du séminaire "Transhumanisme(s) et droit(s)" du pôle Risques de la MRSH.

Responsable Juridique et Data Protection Officer (DPO) chez Doctrine, Hugo Ruggieri est également à l'origine de plusieurs projets de réflexion autour des problématiques liées aux nouvelles technologies, comme le site Aeon, et intervient régulièrement sur ces sujets.

Il s'agit ici de...


Posté le 06/01/2020 1258 lectures

Transhumanisme : le regard critique d’un théologien catholique

Brice de Malherbe

Cette communication a été enregistrée lors d'une séance du séminaire "Transhumanisme(s) et droit(s)" du pôle Risques de la MRSH.

Le transhumanisme, en ses diverses tendances, se propose d’améliorer les capacités physiques, psychiques voire éthiques de l’homme. Il cherche aussi à prolonger indéfiniment la vie humaine. S’agit-il d’un prolongement de ce que l’humanité a toujours cherché à faire ou d’une rupture de paradigme...


Posté le 18/11/2019 1622 lectures

Numérique et menace sur notre souveraineté anthropologique

Dominique Bourg

Cette communication a été enregistrée dans le cadre du séminaire "Transhumanisme(s) et droit(s)" du pôle Risques de la MRSH.

Dominique Bourg est un philosophe franco-suisse, professeur honoraire à l'université de Lausanne. Il a enseigné à l'Institut d'études politiques de Paris et à l'université de technologie de Troyes. Il est ensuite nommé en 2006 professeur ordinaire à la faculté des géosciences et de l'environnement de l'université...


Posté le 12/11/2019 1434 lectures

Le futur a-t-il encore besoin de nous ?

Jean-Michel Besnier

Cette communication a été enregistrée dans le cadre du séminaire "Transhumanisme(s) et droit(s)" du pôle Risques de la MRSH.

Agrégé de philosophie (1974) et docteur en sciences politiques (1987), Jean-Michel Besnier est professeur émérite de philosophie à l’université Paris-Sorbonne, où il a créé et dirigé le master « Conseil éditorial et gestion des connaissances numérisées » de 2001 à 2013 et a dirigé l’EA 3559 « Rationalités...


Posté le 17/10/2019 2028 lectures

Sondages et manipulation : l'opinion publique comme technologie socioculturelle de domination et mythe de la démocratie

Salvador Juan

Cette communication a été donnée lors de la première séance du séminaire Pandhémic de la saison 2019-2020 intitulé cette année "Héritages et mutations contemporaines".

Salvador Juan est professeur de sociologie et directeur du master de sociologie à l'université de Caen Normandie. Ses principaux domaines d'investigation sont la théorie et l'histoire de la pensée, l'environnement naturel ou urbain et la vie quotidienne.

Résumé de la communication


Posté le 01/10/2019 1739 lectures

Le paysage épigénétique… et le hasard

Jonathan Weitzman

Cette communication a été prononcée  dans le cadre du colloque intitulé "Le hasard, le calcul et la vie" qui s’est tenu au Centre Culturel International de Cerisy du 28 août au 4 septembre 2019, sous la direction de Thierry GAUDIN, Dominique LACROIX (†), Marie-Christine MAUREL et Jean-Charles POMEROL.

Actes du colloque

Le hasard, le calcul et la vie

T. GAUDIN, M.-C. MAUREL, J.-C. POMEROL (dir.)

ISTE Éditions — 2021

ISBN : 978-1-78405-724-4

En savoir plus

Présentation du colloque

À la suite du colloque de 2016 "Sciences de la vie, sciences de l'information", il est apparu que le "concept" de hasard jouait un grand rôle dans les interrogations de plusieurs orateurs aux spécialités diverses : biologistes, informaticiens, mathématiciens, philosophes. "Concept" entre guillemets car il s'agit d'une notion mal définie, polysémique et cependant omniprésente, depuis l'échelle moléculaire jusqu'à celle des écosystèmes et des systèmes économiques et sociaux. Ce hasard qui, comme on a pu le dire, est "la signature de Dieu quand il ne veut pas se dévoiler", fascine...

Présentation de l'intervenant

Jonathan Weitzman est professeur de génétique à l'université Paris Diderot depuis 2006. Il était le directeur fondateur du Centre Épigénétique et Destin Cellulaire (UMR7216). Il dirige plusieurs initiatives interdisciplinaires dont le Laboratoire d'Excellence "LABEX Who Am I?", un consortium de recherche axé sur les questions d'identité. Il est également le coordinateur de l'Académie Vivante, un projet Art-Science. Il est membre senior de l'Institute Universitaire de France (IUF). Jonathan enseigne la génétique, l'épigénétique et la biologie des cellules souches à des étudiants de tout âge. Il est le co-directeur du Magistère européen de Génétique à l'université Paris Diderot et de l'École Universitaire de Recherche G.E.N.E. Ses recherches portent sur la compréhension des réseaux régulateurs géniques et sur les facteurs épigénétiques contribuant à la maladie. Il a publié plus de soixante articles dans des revues internationales et son premier livre 30 Second Genetics ["3 minutes pour comprendre les 50 découvertes fondamentales de la génétique"] a été publié en 2018.

Résumé de la communication

Le domaine de la génétique soulève plusieurs questions mystérieuses sur le rôle du hasard dans la définition de notre identité biologique. L'observation qu'un seul génome peut donner lieu à une multitude d'états phénotypiques pose la question de savoir comment la plasticité phénotypique est générée et maintenue. Le domaine de l'épigénétique explore cette question et s'est récemment concentré sur les mécanismes moléculaires pouvant expliquer la variation non-génétique. L'état épigénomique influence les schémas d'expression des gènes avec des conséquences sur les phénotypes cellulaires. Les caractéristiques moléculaires de l'épigénome peuvent représenter un mécanisme permettant d'intégrer les signaux environnementaux et de maintenir les réponses aux signaux environnementaux. Cette question importante concerne la manière dont les signaux environnementaux pourraient être convertis en mémoire épigénomique à long terme et les mécanismes sous-jacents à la stabilité et à la transmission de cette information non-génétique. De cette manière, l'état épigénétique est une conséquence des interactions aléatoires entre le génome et l'environnement.


Posté le 19/07/2019 2451 lectures

Faire atterrir les Communs numériques. Des utopies métaphysiques aux nouveaux territoires de l’hétérotopie

Lionel Maurel

Cette communication a été prononcée  dans le cadre du colloque intitulé "Territoires solidaires en commun : controverses à l’horizon du translocalisme" qui s’est tenu au Centre Culturel International de Cerisy du 12 au 19 juillet 2019, sous la direction de Elisabetta BUCOLO, Hervé DEFALVARD et Geneviève FONTAINE.

Actes du colloque

Territoires solidaires en commun

Elisabetta BUCOLO, Hervé DEFALVARD, Geneviève FONTAINE (dir.)

Les Éditions de l’Atelier — 2020

ISBN : 978-2-7082-5363-6

En savoir plus

Présentation du colloque

Nous sommes entrés dans "une sorte de nouvel âge des communs, celle de l’enracinement des communs dans la société, de leur extension à des domaines sans cesse élargis de la vie sociale et de leur pérennisation dans le temps", telle est l’une des conclusions du premier colloque de Cerisy (Vers une république des biens communs ?, Éditions Les Liens qui Libèrent, 2018). Après un deuxième colloque consacré en 2017 à L’alternative du commun, cette troisième rencontre vise à débattre des questions, peu abordées dans les précédentes éditions, des territoires solidaires en commun. Il questionnera notamment les manières dont les solidarités locales autour de diverses ressources (santé, logement, énergie, emploi, culture…) s’articulent aujourd’hui à des solidarités jouant à des échelles territoriales plus larges jusque et y compris mondiales...

Présentation de l’intervenant

Lionel Maurel est Directeur Adjoint Scientifique pour l’information scientifique et technique à l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du Centre National de la Recherche Scientifique. Il est d’abord en poste à la BnF où il coordonne les relations de Gallica avec les bibliothèques partenaires spécialisées en droit et sciences politiques. Il rejoint ensuite en 2011 la BDIC (Université Paris Nanterre) où il est responsable des projets numériques. En 2015, il devient responsable de la valorisation de l’Information Scientifique et Technique (IST) à l’Université Paris Lumières.

Résumé de la communication

Logiciels libres et Open Source ; projets collaboratifs comme Wikipédia ou Open Street Map ; œuvres culturelles partagées sous licence Creative Commons : autant d’exemples de Communs numériques qui ont pris aujourd’hui une importance significative. Néanmoins, ces objets sont souvent présentés comme des Communs "immatériels", "informationnels" ou "de la Connaissance", par opposition à des Communs dits "naturels", "matériels" ou "environnementaux". Ce type de dichotomie fait écho au Grand Partage entre Nature et Culture, remis en question dans les travaux de Bruno Latour, et notamment dans son ouvrage Où atterrir ? Comment s’orienter en politique. Les travaux originaux d’Elinor Ostrom (prix Nobel d’économie 2009) et de Charlotte Hess avaient pourtant le mérite de ne pas opérer ce type de séparation, car elles pensaient de front la dimension matérielle des Communs de la connaissance et le rôle du partage des connaissances dans les Communs naturels.
Mais ces enseignements ont peu à peu été oubliés au profit d’une conception désincarnée des Communs numériques, réduits à leur dimension purement informationnelle. C’est notamment l’influence de la cyberculture américaine des pionniers de l’Internet qui a conduit à les concevoir comme des "Communs intangibles de l’esprit" (James Boyle) flottant dans l’éther numérique. Suivant les propositions de Bruno Latour, il importe aujourd’hui de sortir de cette pensée dualiste pour "faire atterrir" les Communs numériques, en les appréhendant comme inséparables des infrastructures et des objets matériels constituant le réseau que forme Internet. C’est même une urgente nécessité pour parvenir à penser des Communs numériques qui ne seraient plus "hors-sol", mais enracinés dans les sols et dans les corps, en cessant de séparer les enjeux d’émancipation des humains des questions écologiques devant être regardées en face à l’heure de l’Anthropocène.


Arboretums en région Centre-Val de Loire : entre expérimentation et paysage

Michèle Quentin (22/06/2019)

Depuis 1994, Michèle Quentin est déléguée de l’Association des Parcs et Jardins en Région Centre-Val de Loire. Une association qui a pour objet la défense, la protection, l’amélioration, la mise en valeur et l’animation culturelle des parcs et jardins historiques, botaniques et paysagers de la région Centre-Val de Loire. Dans ce cadre et en lien permanent avec les propriétaires et gestionnaires de...


Posté le 13/06/2019 1972 lectures

Technoscience et déréification de la nature

Andrew FEENBERG

Cette communication a été prononcée  dans le cadre du colloque intitulé Les sciences humaines et sociales en recherche techniologique qui s’est tenu au Centre Culturel International de Cerisy du 5 au 12 juin 2019, sous la direction de Charles LENAY, Pascal SALEMBIER, Loic SAUVÉE et Mathieu TRICLOT.

L'idée d'une recherche technologique en sciences humaines et sociales peut apparaître comme...


Posté le 15/05/2019 2181 lectures

Paradoxes de la démocratie raciale et du métissage culturel : classe et race dans l’industrie musicale brésilienne

Vassili Rivron

Cette communication a été enregistrée lors d'une séance du séminaire Dominations, Inégalités, Vulnérabilités (DIV) du Centre de Recherche Risques et Vulnérabités (CERREV), consacrée aux intersectionnalités.

Vassili RIVRON, a une formation en sciences politiques, anthropologie et sociologie. Ses différents terrains de recherche (Brésil, Cameroun, France) convergent dans une anthropologie des médiations entre techniques de communication (livre, radio, informatique...


Pages

S'abonner à RSS - Sciences & techniques
Rechercher dans la forge numérique

Sujets

Adoption Agriculture Agronomie Alimentation Altérité Amour Aménagement Animaux Apprentissage Architecture Archives Art Arts Attachement Autofiction Autorité Big Data Bonheur Cartographie Catastrophe Chanson Cinéma Classes sociales Climat Cognition Collectivité Commerce Communication Complexité Comportement Concept Conflits Conscience Consommation Constitution Coopération Corps Crise Croissance Création Crédit Culture Célébration Danse Dessin Discrimination Documents Droits Décision Démocratie Déplacements Développement Echelles Ecrits Ecriture Ecrivains Edition Education Endettement Energie Enfance Enfant Entreprise Environnement Epistémologie Equilibre Equitation Etats Ethique Europe Evaluation Evolution Expression Famille Fiction Fiscalité Foi Folklore Fondation Formation Futur Genre Historiographie Héritage Identité Idées Image Imaginaire Individualisme Industrialisation Informel Innovation Insertion Institutions Intellectuels Interdisciplinarité Inégalités Itinéraire Jardins Jeu Jeunesse Justice Langage Lexicologie Liberté Lien social Limites Littérature Loisirs Maladie Marginalité Maritime Migration Militaire Minorités Mobilité Modélisation Monnaie Morale Mort Motricité Musique Mutations Mythes Médecine Mémoire Nature Normandie Normes Nucléaire Numérique Orient Orientation Ouvrages Paix Pandémie Parenté Parole Patrimoine Paysage Peinture Pensée Performance Personnage Philosophie Photographie Plaisir Politique Population Pouvoir Poésie Presse Prison Procréation Progrès Propagande Propriété Protection Précarité Pêche Recherche Relations Religion Responsabilité Ressources Risques Rituel Ruralité Réseaux Santé Sciences & techniques Scolarité Sens Sensibilité Sexe SHS Sociétés Sols Son Souffrance Spectacle Sport Suicide Surréalisme Syndicalisme Sécurité Ségrégation Sémantique Technologie Temps Territoire Théâtre Toponymie Tourisme Transmission Transplantation Transports Travail Urbanisation Urbanisme Utopie Valeurs Vestiges Victimes Vie Vigne Ville Violence Virtuel Voyage Vulnérabilité Vérité Écologie
  

Logo introuvable