L'Irlande en révolutions

Entre nationalismes et conservatismes: une histoire politique et sociale (18e-20e siècles)

Syllepse, 2018, Histoire : enjeux et débats, 544 pages, ISBN 978-2-84950-693-6
Olivier Coquelin

Pour comprendre les particularités de l’Irlande contemporaine, l’auteur nous invite à un voyage dans une histoire des revendications émancipatrices du peuple irlandais.
La partition de l’île d’Irlande, qui perdure à ce jour, fut l’une des conséquences de la Révolution de 1916-1923. Inachevée, la rupture avec l’ordre ancien contribua surtout à renforcer le pouvoir des forces conservatrices, à l’œuvre des deux côtés de la frontière.
Pareil phénomène oblige à s’interroger sur la nature même des mouvements politiques (révolutionnaires comme constitutionnels) et sociaux (agraires comme ouvriers) irlandais qui se réclamèrent du nationalisme, à partir du siècle des Lumières.

Dans quelle mesure se faisaient-ils les partisans de desseins progressistes dans la perspective d’une Irlande indépendante, autonome ou maintenue dans le giron britannique ?

 

Vers le site de l'éditeur : https://www.syllepse.net/l-irlande-en-revolutions-_r_65_i_739.html