e-Personae

Le projet e-Personae vise à créer un environnement de travail complet adapté à la prosopographie afin, d’une part, d’accompagner le chercheur dans la constitution et l’exploitation de corpus de notices et, d’autre part, d’en permettre une publication bimodale (numérique et papier) au sein d’une collection dédiée aux Presses universitaires de Caen.


Direction scientifique

Fabien Paquet
Centre Michel de Bouärd – CRAHAM UMR 6273 (CNRS – UNICAEN)


Dans la continuité directe de plusieurs projets du Pôle Document Numérique, à commencer par les Thesauri, E-Personae se fonde sur un schéma en XML-TEI propre, adapté à l’encodage de notices prosopographiques et prenant en compte, notamment, les particularités des corpus concernant l’histoire du Moyen Âge. Les principaux objectifs sont :

  • créer un environnement de saisie des données en XML-TEI dans XMLMind XMLEditor adapté à la prosopographie et facile à prendre en main par les chercheurs et qui remplace avantageusement tout autre logiciel pouvant être utilisé pour la saisie des notices ;
  • proposer des outils d’exploitation génériques qui répondent aux demandes classiques des chercheurs utilisant des corpus prosopographiques, en particulier des outils cartographiques, des outils statistiques, des modélisations sous la forme de graphes et de réseaux, des index et un moteur de recherche avancé ;
  • proposer au chercheur à la fois des modélisations efficaces de ses données (dont le traitement automatisé réduit le risque d’erreurs) et un outil d’interrogation de la base constituée pour en faciliter l’analyse et faire émerger des liens ou des facteurs d’explication dissimulés dans une lecture linéaire des notices, le tout en lui épargnant de devoir saisir à nouveau tout ou partie de ses données dans un logiciel tiers ;
  • créer une collection bimodale (site internet, avec le moteur d’affichage MaX, et volumes papier) pour proposer une véritable publication de corpus prosopographiques stabilisés afin notamment d’en permettre la citabilité.

Deux premiers corpus sont actuellement travaillés pour la mise au point de l’outil :

  • Les abbés bénédictins du diocèse de Rouen aux XIIIe-XVe siècles (corpus issu du travail de thèse de Fabien Paquet, soutenu en 2018) ;
  • Les chevaliers mentionnés dans les enquêtes féodales de l’évêché de Bayeux aux XIe-XIIIe siècles (corpus en cours de constitution dans le cadre du travail de thèse de Bastien Michel).

Un troisième corpus est d’ores et déjà prévu sur les abbesses et prieures normandes des XIe-XVe siècles (resp. : Véronique Gazeau et Fabien Paquet).