Les naturalistes et le patrimoine ornithologique normand du XVIIIe siècle à nos jours. Connaître, conserver, faire connaître

Lieu : Amphi Rouelle, Université de Caen, campus 1 (bât. N)
Début : 15/06/2022 - 17:00
Fin : 15/06/2022 - 19:00
Responsable(s) scientifique(s) : Anna Trespeuch-Berthelot

La parution du Nouvel Atlas des oiseaux normands et l’exposition qui lui est consacrée à la bibliothèque universitaire de Sciences de l’université Caen Normandie, est l’occasion d’une rencontre entre sciences sociales et sciences du vivant. En effet, pour mesurer les évolutions de la  biodiversité,  les  naturalistes actuels du  Groupe Ornithologique Normand s’appuient sur les études - celle de Georges Cuvier notamment – et sur les collections anciennes d’oiseaux conservées dans les musées normands et dans des fonds privés – en particulier les spécimens naturalisés au début du XXe siècle par les naturalistes Le Dart ou Hettier de Boislambert.

La  conférence  d’Antoine Cazin,  qui co-initia le projet Naturalia à la Fabrique de patrimoines en Normandie, présentera au public cette démarche scientifique nécessitant la collabo-ration entre les fonds patrimoniaux ornithologiques et les ornithologues. Gérard Debout présentera les missions menées par le Groupe Ornithologique Normand. Le Musée d’initiation à la nature de Caen présentera ses collections et sa vocation d’infor-mation et d’éducation à la nature. Enfin le public découvrira la richesse des fonds de la Bibliothèque historique du ministère de l’agriculture, grâce à l’intervention de sa responsable et à une exposition sur Georges Cuvier et les oiseaux normands tirée de sa collection d’imprimés.

Avec  Anna Trespeuch  Berthelot  (enseignante-chercheuse  en  Histoire contemporaine, laboratoire HisTeMé, Université Caen Normandie), Antoine Cazin (chargé d’études en conservation préventive,  la  Fabrique  de  patrimoines  en  Normandie),  Restauration & Imagerie scientifique, la Fabrique de patrimoines en Normandie), Gérard Debout (président du Groupe Ornithologique Normand), Olivia  Blum  (ingénieur  CNRS  chargée  de  la  bibliothèque  historique du ministère de l’agriculture), Bertrand Morvilliers (attaché de conservation du Musée d’initiation à la nature).

Conférence organisée dans le cadre de La Ruche de l’Histoire Le Printemps de l’histoire environnementale en partenariat avec le laboratoire HisTeMé (Université Caen Normandie), la Fabrique de patrimoines en Normandie (Caen), le Groupe Ornithologique Normand, la Bibliothèque historique du ministère de l’agriculture (MRSH, Caen), le Musée d’initiation à la nature (Caen) et le Pôle rural (MRSH, Caen)

Le Printemps de l’histoire environnementale, organisé pour la première fois cette année, vise à donner plus de visibilité à l'approche historique et à la longue durée dans la compréhension des bouleversements écologiques actuels. Il repose sur des initiatives locales pensées comme des espaces de médiation des savoirs et des interrogations citoyennes, afin de renforcer les liens existants entre les recherches universitaires, les associations, diverses institutions et le public en général.

Ce Printemps de l’histoire environnementale est porté par le Réseaux universitaire de chercheurs en histoire environnementale (RUCHE), association qui vise à promouvoir ce champ d’études et à faciliter les échanges intellectuels entre les chercheurs et, par cet événement, avec le public.

Facebook icon