Ouvrages et articles sur l’abbé de Saint-Pierre

Études d’ensemble

Alembert Jean Le Rond (d’), Éloge de l’abbé de Saint-Pierre : 1775, avant-propos de Simone Goyard-Fabre, Caen, Centre de philosophie politique et juridique (Textes et documents), 1993 ; reproduction en fac-similé de Histoire des membres de l’Académie françoise, morts depuis 1700 jusqu’en 1771, Paris, Moutard, 1787, t. I.

Bois Jean-Pierre, L’abbé de Saint-Pierre, entre classicisme et Lumières, Ceyzerieu, Champ Vallon (Époques), 2017.

Bottaro Palumbo Maria Grazia, I manoscritti di Ch.-I. Castel de Saint-Pierre, Gênes, ECIG, 1978.

Bottaro Palumbo Maria Grazia, Charles-Irénée Castel de Saint-Pierre e la crisi della monarchia di Luigi XIV, 1658-1710, Gênes, ECIG, 1983.

Drouet Joseph, L’abbé de Saint-Pierre : l’homme et l’œuvre, Paris, H. Champion, 1912.

Goumy Édouard, Étude sur la vie et les écrits de l’abbé de Saint-Pierre, Paris, Hachette, 1859 ; rééd. Genève, Slatkine Reprints, 1971.

Gregori Simona, L’enfance de la science du gouvernement. Filosofia, politica e istituzioni nel pensiero dell’abbé de Saint-Pierre, Macerata, EUM, 2010.

Molinari Gustave (de), L’abbé de Saint-Pierre, membre exclu de l’Académie française, sa vie et ses œuvres, précédées d’une appréciation et d’un précis historique de l’idée de la paix perpétuelle, suivies du jugement de Rousseau sur le projet de paix perpétuelle et la polysynodie ainsi que du projet attribué à Henri IV et du plan d’Emmanuel Kant pour rendre la paix universelle, [etc.], avec des notes et des éclaircissements par Gustave de Molinari, Paris, Guillaumin et Cie (Bibliothèque des sciences morales et politiques), 1857.

Perkins Merle L., The Moral and Political Philosophy of the Abbé de Saint-Pierre, Genève / Paris, Droz / Minard, 1959.

Les projets de l’abbé Castel de Saint-Pierre (1658-1743). Pour le plus grand bonheur du plus grand nombre, Actes du colloque de Cerisy-la-Salle (25-27 septembre 2008), Carole Dornier et Claudine Poulouin (dir.), Caen, Presses universitaires de Caen (Symposia), 2011 [comptes rendus : Laurent Lemarchand, Revue d’histoire moderne et contemporaine, avril-juin 2014, vol. LXI, no 2, p. 213-215 ; Antonella Amatuzzi, Studi Francesi, mai-août 2012, no 167, p. 315-316].

Siégler-Pascal Sigismond (dit Simon), Les projets de l’abbé de Saint-Pierre. Un contemporain égaré au XVIIIe siècle, Paris, A. Rousseau, 1900.

Suriano Dominique, L’abbé de Saint-Pierre (1658-1743) ou les infortunes de la raison, Paris, L’Harmattan, 2005.

Sur la paix perpétuelle

Annoni Ada, Il progretto di pace perpetue dell’abbé de Saint-Pierre, Segrate, Arti Grafiche Myschel, 1971.

Biagianti Ivo, « Dalla Paix perpétuelle alla neutralità generale : l’opera di Saint-Pierre in Italia nel XVIII secolo », Rivista storica italiana, vol. CX, 1998, p. 222-250.

Bottaro Palumbo Maria Grazia, « La genesi dei Mémoires pour rendre la paix perpétuelle en Europe dell’abate di Saint-Pierre », in Studi politici in onore di Luigi Firpo, Silvia Rota Ghibaudi et Franco Barcia (dir.), Milan, Franco Angeli, 1990, vol. II, p. 561-588.

Bottaro Palumbo Maria Grazia, « “De justice paix, de paix abondance” : les projets de l’abbé de Saint-Pierre au XVIIIe siècle », in Transactions of the Ninth International Congress of the Enlightenment (Munster, 23-29 July 1995), Oxford, Voltaire Foundation (Studies on Voltaire and the Eighteenth Century ; 346), 1996, p. 25-64.

Bottaro Palumbo Maria Grazia, « Passioni e ragione negli scritti pacifisti dell’Abate di Saint-Pierre », in Un « progetto filosofico » della modernità. Per la pace perpetua di Immanuel Kant, Lorenzo Bianchi et Alberto Postigliola (dir.), Naples, Liguori Editore, 2000, p. 109-132.

Boucher François-Emmanuel, « Les fondements de la paix et les origines de la guerre. Saint-Pierre et Jean-Jacques Rousseau », Neophilologus, vol. LXXXVIII, no 3, 2004, p. 353-365.

Frey Daniel, « La guerre et la paix perpétuelle de l’abbé de Saint-Pierre à Rousseau », Revue des sciences religieuses, vol. LXXXVI, no 4, 2012, p. 455-473.

Gorceix Septime, « Du nouveau sur un vieux projet de paix perpétuelle », Mercure de France, vol. CCLI, mai 1934, p. 522-537 [sur les efforts de l’abbé de Saint-Pierre pour faire publier son projet en France et sur les positions prises à ce sujet par les autorités monarchiques].

Goyard-Fabre Simone, « La félicité publique et la paix par le droit dans l’œuvre de l’abbé de Saint-Pierre », in La quête du bonheur et l’expression de la douleur dans la littérature et la pensée françaises. Mélanges offerts à Corrado Rosso, Carminella Biondi et al. (dir.), Genève, Droz, 1985, p. 217-237.

Goyard-Fabre Simone, « L’optimisme juridique de l’abbé de Saint-Pierre », in L’année 1796. Sur la paix perpétuelle de Leibniz aux héritiers de Kant, Jean Ferrari et Simone Goyard-Fabre (dir.), Paris, J. Vrin, 1998, p. 19-41.

Houwens Post Hendrik, La Société des nations de l’abbé de Saint-Pierre, Amsterdam, Uitgeversbedrijf De Spieghel, 1933.

Lefort Claude, « L’idée d’humanité et le projet de paix perpétuelle », in Écrire à l’épreuve du politique, Paris, Calmann-Lévy, 1992, p. 227-240.

Mancini Roberto, « Cambiare la politica. Riflessioni sull’idea di pace perpetua nell’abbé de Saint-Pierre e in Kant », in Les idées de l’abbé Castel de Saint-Pierre (1658-1743). « Toutes les parties de la bienfaisance », Simona Gregori et Patrizia Oppici (dir.), Macerata, EUM, 2014, p. 221-245.

Nebrera González Montserrat, « De Europa y de la paz en Europa [Charles-Irénée Castel, abbé de Saint-Pierre, Project pour rendre la paix perpétuelle en Europe (1712)] », Revista de estudios políticos, no 106, 1999, p. 161-178.

Nys Ernest, « Histoire littéraire du droit international. À propos de la Paix perpétuelle de l’abbé de Saint-Pierre. Émeric Crucé et Ernest Landgrave de Hesse-Rheinfels », Revue de droit international et de législation comparée, t. XXII, 1890, p. 371-384.

Rosso Corrado, « L’abate di Saint-Pierre. Pace, guerra e suicido atomico » [1981], in Felicità vo cercando, Saggi in storia delle idee, Ravenne, Angelo Longo Editore (Speculum Artium ; 18), 1993, p. 15-22.

Sur l’Europe

Annoni Ada, Europa. Problemi e miti dell’età moderna, Naples, ESI, 1996, p. 335-495.

Asbach Olaf, « Von der “Union Germanique” zur “Union Européenne”. Historische, philosophische und politische Dimensionen des Föderationsgedankens beim Abbé de Saint-Pierre », in Deutschlandbilder-Frankreichbilder 1700-1850. Rezeption und Abgrenzung zweier Kulturen, Thomas Höpel (dir.), Leipzig, Leipziger Universitätsverlag (Veröffentlichungen des Frankreich-Zentrums ; 6), 2001, p. 93-117.

Beiderbeck Friedrich, « Das Heilige Römische Reich als Modell europäischer Koexistenz bei S’ und Leibniz », Europavorstellungen des 18. Jahrhundert ; Imagining Europe in the 18th Century, t. XLIX, 2011, Dominic Eggel et Brunhilde Wehinger (dir.), p. 47-60.

Crampe-Casnabet Michèle, « Europe et cosmopolitisme. La question de la paix. L’abbé de Saint-Pierre, Rousseau, Kant », in L’idée de l’Europe au fil de deux millénaires, Michel Perrin (dir.), Paris, Beauchesne, 1994, p. 151-159.

Goyard-Fabre Simone, « L’Europe unie, paix internationale, selon l’abbé de Saint-Pierre », Diotima Athinai, no 11, 1983, p. 76-93.

Goyard-Fabre Simone, « L’abbé de Saint-Pierre et son programme de paix européenne », Corpus, no 2, 1986, p. 61-74.

Goyard-Fabre Simone, « Je ne suis que l’apothicaire de l’Europe », in Les projets de l’abbé Castel de Saint-Pierre (1658-1743). Pour le plus grand bonheur du plus grand nombre, Actes du colloque de Cerisy-la-Salle (25-27 septembre 2008), Carole Dornier et Claudine Poulouin (dir.), Caen, Presses universitaires de Caen (Symposia), 2011, p. 19-37.

Le Cour Grandmaison Olivier, « Idées d’Europe et paix perpétuelle, notes sur l’abbé de Saint-Pierre », Les temps modernes, t. XLIX, no 574, mai 1994, p. 1-21.

Pelloile Bernard, Critique de la raison européenne, t. I, La matrice de l’Union européenne : autour du « Projet pour rendre la paix perpétuelle en Europe », 1713, Paris, F.-X. de Guibert, 2007.

Pollinger Sigrid, « Charles-Irénée Castel de Saint-Pierre : Entwurf zu einem ewigen Frieden in Europa », Wiener Blätter zur Friedensforschung. Vierteljahreszeitschrift des Universitätszentrums für Friedensforschung, no 94, 1998, p. 39-47.

Porada Alexandra, « The French Projects of Pan-European Peace and their Practical Fiasco », in L’idée d’Europe au XVIIIe siècle. Actes du séminaire international des jeunes dix-huitiémistes, Gênes, 24-29 oct. 2005, Paris, H. Champion, 2009, p. 17-25.

Spector Céline, « L’Europe de l’abbé de Saint-Pierre », in Les projets de l’abbé Castel de Saint-Pierre (1658-1743). Pour le plus grand bonheur du plus grand nombre, Actes du colloque de Cerisy-la-Salle (25-27 septembre 2008), Carole Dornier et Claudine Poulouin (dir.), Caen, Presses universitaires de Caen (Symposia), 2011, p. 39-49.

Sur les relations avec la Turquie et les pays musulmans

Beyssade Jean-Marie, « Quelles frontières pour l’Europe ? L’Islam pour l’abbé de Saint-Pierre et J.-J. Rousseau », in Jean-Jacques Rousseau, politique et nation, Actes du IIe colloque international de Montmorency (27 septembre-4 octobre 1995), René Pomeau et al. (dir.), Paris, H. Champion, 2001, p. 859-870.

Guellouz Azzedine, « Évolution de l’idée internationale dans les écrits de l’abbé de Saint-Pierre », in La Régence, Paris, Centre aixois d’études et de recherches sur le XVIIIe siècle, 1970, p. 324-342.

Guellouz Azzedine, « L’autre autre d’un siècle philosophe, lecture et morale », Cahiers de l’Association internationale des études françaises, no 54, 2002, p. 271-287.

Mastnak Tomaž, « Abbé de Saint-Pierre, European Union and the Turk », History of Political Thought, vol. XIX, 1998, p. 570-598.

Tlili Sellaouti Rachida, « La présence de la Turquie dans les projets de paix universelle de l’abbé de Saint-Pierre », in Les projets de l’abbé Castel de Saint-Pierre (1658-1743). Pour le plus grand bonheur du plus grand nombre, Actes du colloque de Cerisy-la-Salle (25-27 septembre 2008), Carole Dornier et Claudine Poulouin (dir.), Caen, Presses universitaires de Caen (Symposia), 2011, p. 63-77.

Économie, finances, fiscalité

Andréadès Andreas, « Les idées financières de l’abbé de Saint-Pierre », Revue de science et de législation financières, no 4, 1912, p. 621-663.

Asbach Olaf, « Interests, Markets and the Modern Spirit of Institutions. The Totalization of the Principle of Competition in Early French Enlightenment », in Les idées de l’abbé Castel de Saint-Pierre (1658-1743). « Toutes les parties de la bienfaisance », Simona Gregori et Patrizia Oppici (dir.), Macerata, EUM, 2014, p. 203-220.

Delmas Bernard, « La réforme fiscale, cœur du “perfectionnement de l’État” chez Castel de Saint-Pierre », in Les projets de l’abbé Castel de Saint-Pierre (1658-1743). Pour le plus grand bonheur du plus grand nombre, Actes du colloque de Cerisy-la-Salle (25-27 septembre 2008), Carole Dornier et Claudine Poulouin (dir.), Caen, Presses universitaires de Caen (Symposia), 2011, p. 125-143.

Harsin Paul, « L’abbé de Saint-Pierre économiste d’après de nouveaux documents inédits », Revue d’histoire économique et sociale, vol. XX, no 2, 1932, p. 186-218.

Hébert Robert F., « Fondements et développements de l’économie publique », Dix-huitième siècle, no 26, 1994, p. 37-49.

Hébert Robert F., « Économie, utopisme et l’abbé de Saint-Pierre », in Les projets de l’abbé Castel de Saint-Pierre (1658-1743). Pour le plus grand bonheur du plus grand nombre, Actes du colloque de Cerisy-la-Salle (25-27 septembre 2008), Carole Dornier et Claudine Poulouin (dir.), Caen, Presses universitaires de Caen (Symposia), 2011, p. 221-232.

Labriolle Marie-Rose (de), « Un citoyen économiste : l’abbé de Saint-Pierre », in La Régence, Centre aixois d’études et de recherches sur le dix-huitième siècle (dir.), Paris, A. Colin, 1970, p. 317-323.

Mann Fritz Karl, « L’abbé de Saint-Pierre, financier de la Régence, d’après des documents inédits », Revue d’histoire des doctrines économiques et sociales, no 3, 1910, p. 313-332.

Paultre Christian, La taille tarifée de l’abbé de Saint-Pierre et l’administration de la taille, Paris, A. Rousseau, 1903.

Perrot Jean-Claude, Une histoire intellectuelle de l’économie politique, Paris, Éd. de l’EHESS, 1992, p. 38-59.

Shank John Bennet, « The Abbé de Saint-Pierre and the Emergence of the “Quantifying Spirit” in French Enlightenment Thought », in A Vast and Useful Art : The Gustave Gimon Collection on French Political Economy, Stanford, Stanford University Press, 2004, p. 29-47.

Science politique, gouvernement, élites

Asbach Olaf, « Politik und Frieden beim Abbé de Saint-Pierre. Erinnerung an einen (fast) vergessenen Klassiker der politischen Philosophie », in Politisches Denken, Volker Gerhardt et al. (dir.), Stuttgart, Weimar, 1996, p. 133-163.

Asbach Olaf, « Politik und Wissenschaft in der französischen Aufklärung. Die “science politique” des Abbé de Saint-Pierre », in Klassische Politik. Politikverständnisse von der Antike bis ins 19. Jahrhundert, Hans J. Lietzmann et Peter Nitschke (dir.), Opladen, Leske und Budrich, 2000, p. 119-146.

Asbach Olaf, « Staat, Politik und die Verfassung der Freiheit. Zu den Anfängen des republikanischen Verfassungsdenkens in der französischen Aufklärung », Der Staat, vol. XLII, no 1, 2003, p. 1-34.

Asbach Olaf, Staat und Politik zwischen Absolutismus und Aufklärung. Der Abbé de Saint-Pierre und die Herausbildung der französischen Aufklärung bis zur Mitte des 18. Jahrhunderts, Hildesheim / Zurich / New York, Olms, 2005 [compte rendu : Christine Lebeau, Annales. Histoire, sciences sociales, vol. LX, 2005, p. 1123-1124].

Asbach Olaf, « L’abbé de Saint-Pierre et les transformations de la République des lettres au XVIIIe siècle », in Les projets de l’abbé Castel de Saint-Pierre (1658-1743). Pour le plus grand bonheur du plus grand nombre, Actes du colloque de Cerisy-la-Salle (25-27 septembre 2008), Carole Dornier et Claudine Poulouin (dir.), Caen, Presses universitaires de Caen (Symposia), 2011, p. 51-62.

Beyssade Jean-Marie, « Anthropologie et politique chez l’abbé de Saint-Pierre », Revue de métaphysique et de morale, avril-juin 1983, p. 247-259.

Dornier Carole, « L’abbé de Saint-Pierre : rationalité politique et écriture du système », in L’esprit de système au XVIIIe siècle, Sophie Marchand et Élise Pavy-Guilbert (dir.), Paris, Hermann, 2017, p. 33-42.

Gregori Simona, « Éthique du travail, anoblissement et mérite chez l’abbé de Saint-Pierre », in Les projets de l’abbé Castel de Saint-Pierre (1658-1743). Pour le plus grand bonheur du plus grand nombre, Actes du colloque de Cerisy-la-Salle (25-27 septembre 2008), Carole Dornier et Claudine Poulouin (dir.), Caen, Presses universitaires de Caen (Symposia), 2011, p. 81-90.

Gregori Simona, « Alla ricerca del merito. Per una legittimazione scientifica della monarchia », in Les idées de l’abbé Castel de Saint-Pierre (1658-1743). « Toutes les parties de la bienfaisance », Simona Gregori et Patrizia Oppici (dir.), Macerata, EUM, 2014, p. 179-202.

Hömig Herbert, « Der Abbé de Saint-Pierre und die politischen Theorien der französischen Aufklärung », in Charles-Irénée Castel de Saint-Pierre, Kritik des Absolutismus, Herbert Hömig et Franz-Joseph Meissner (dir.), Munich / Vienne, Oldenbourg, 1988, p. 1-75.

Horsman Elspeth M., « The Abbé de Saint-Pierre and Domestic Politics », Studies on Voltaire and the Eighteenth Century, no 190, 1980, p. 284-290.

Kaiser Thomas E., « The Abbé de Saint-Pierre, Public Opinion, and the Reconstitution of the French Monarchy », Journal of Modern History, t. LV, 1983, p. 618-643.

Keohane Nannerl O., Philosophy and the State in France. The Renaissance to the Enlightenment, Princeton, Princeton University Press, 1980, chap. XI-XIII.

Poulouin Claudine, « Les élites selon l’abbé de Saint-Pierre », in Les projets de l’abbé Castel de Saint-Pierre (1658-1743). Pour le plus grand bonheur du plus grand nombre, Actes du colloque de Cerisy-la-Salle (25-27 septembre 2008), Carole Dornier et Claudine Poulouin (dir.), Caen, Presses universitaires de Caen (Symposia), 2011, p. 91-104.

Rouvillois Frédéric, L’invention du progrès. Aux origines de la pensée totalitaire (1680-1730), Paris, Kimé, 1996.

Institutions culturelles et savantes, Belles-Lettres, orthographe

Bougy Catherine, « Le Projet pour perfectioner l’ortografe des langues d’Europe de l’abbé de Saint-Pierre », in Les projets de l’abbé Castel de Saint-Pierre (1658-1743). Pour le plus grand bonheur du plus grand nombre, Actes du colloque de Cerisy-la-Salle (25-27 septembre 2008), Carole Dornier et Claudine Poulouin (dir.), Caen, Presses universitaires de Caen (Symposia), 2011, p. 181-191.

Dornier Carole, « Fonctions des Belles-Lettres à l’aube des Lumières : éthique de la sociabilité ou contrôle social ? », in Bonnes Lettres / Belles Lettres, Actes des colloques du CEREDI de l’université de Rouen, Jean-Claude Arnould et Claudine Poulouin (dir.), Paris, H. Champion, 2006, p. 393-403.

Dornier Carole, « La politique culturelle dans les projets de l’abbé de Saint-Pierre », in Les projets de l’abbé Castel de Saint-Pierre (1658-1743). Pour le plus grand bonheur du plus grand nombre, Actes du colloque de Cerisy-la-Salle (25-27 septembre 2008), Carole Dornier et Claudine Poulouin (dir.), Caen, Presses universitaires de Caen (Symposia), 2011, p. 105-116.

Dornier Carole, « Politique de l’agrément et du progrès : le perfectionnement esthétique au service du bonheur chez l’abbé de Saint Pierre », in Les idées de l’abbé Castel de Saint-Pierre (1658-1743). « Toutes les parties de la bienfaisance », Simona Gregori et Patrizia Oppici (dir.), Macerata, EUM, 2014, p. 125-137.

Dornier Carole, « La critique académique au service du contrôle social dans les projets de l’abbé de Saint-Pierre », in Censure et critique (XVIIe-XXIe siècles), Laurence Macé, Claudine Poulouin et Ivan Leclerc (dir.), Paris, Classiques Garnier, 2015, p. 127-138.

Dornier Carole, « Le progrès de la raison, de l’éloquence et des lettres au service de l’utilité publique : l’abbé de saint-Pierre, Descartes de la politique », in Écrire et penser en moderne (1687-1750), Christelle Bahier-Porte et Claudine Poulouin (dir.), Paris, H. Champion, 2015, p. 277-287.

Fava Francesca, « La réforme de l’orthographe : un nouveau défi, un moderne échec », in Les idées de l’abbé Castel de Saint-Pierre (1658-1743). « Toutes les parties de la bienfaisance », Simona Gregori et Patrizia Oppici (dir.), Macerata, EUM, 2014, p. 165-176.

François Alexis, « L’abbé de Saint-Pierre et les travaux de l’Académie française », Revue d’histoire littéraire de la France, vol. XXXVI, 1929, p. 242-245.

Kerslake Lawrence, « Les Observations sur l’éloquence de l’abbé de Saint-Pierre », Dix-huitième siècle, no 31, 1999, p. 305-310.

Pasupathy Subha-Sree, « L’abbé de Saint-Pierre se met en scène : Sur les ouvrages agréables mais pernicieux », in Les idées de l’abbé Castel de Saint-Pierre (1658-1743). « Toutes les parties de la bienfaisance », Simona Gregori et Patrizia Oppici (dir.), Macerata, EUM, 2014, p. 153-164.

Vittu Jean-Pierre, « L’“Académie du Journal”, un projet ignoré de l’abbé de Saint-Pierre », in Les projets de l’abbé Castel de Saint-Pierre (1658-1743). Pour le plus grand bonheur du plus grand nombre, Actes du colloque de Cerisy-la-Salle (25-27 septembre 2008), Carole Dornier et Claudine Poulouin (dir.), Caen, Presses universitaires de Caen (Symposia), 2011, p. 117-124.

Vittu Jean-Pierre, « Sociabilité académique et utilité générale : la réforme des institutions savantes selon l’abbé de Saint-Pierre », in Les idées de l’abbé Castel de Saint-Pierre (1658-1743). « Toutes les parties de la bienfaisance », Simona Gregori et Patrizia Oppici (dir.), Macerata, EUM, 2014, p. 139-151.

Religion

Maire Catherine, « Le soi-disant abbé de Saint-Pierre défenseur de la Bulle Unigenitus », in Les projets de l’abbé Castel de Saint-Pierre (1658-1743). Pour le plus grand bonheur du plus grand nombre, Actes du colloque de Cerisy-la-Salle (25-27 septembre 2008), Carole Dornier et Claudine Poulouin (dir.), Caen, Presses universitaires de Caen (Symposia), 2011, p. 207-219.

Perkins Merle L., « Civil Theology in the Writings of the Abbé de Saint-Pierre », Journal of the History of Ideas, vol. XVIII, no 2, avril 1957, p. 242-253.

Yardeni Myriam, « Paix perpétuelle et tolérance des religions, le projet de l’abbé de Saint-Pierre (1713) », in Qu’est-ce que la tolérance. Perspectives sur Voltaire, Jürgen Siess (dir.), Terrey, Centre international d’étude du XVIIIe siècle, 2002, p. 35-43.

Éducation

Gilead Tal, « Reconsidering the Roots of Current Perceptions : Saint Pierre, Helvetius and Rousseau on Education and the Individual », History of Education, vol. XXXIV, no 4, juillet 2005, p. 427-439.

Gremy-Deprez Sarah, « De l’homme illustre au grand homme ; Plutarque dans l’œuvre de Castel de Saint-Pierre », in Les projets de l’abbé Castel de Saint-Pierre (1658-1743). Pour le plus grand bonheur du plus grand nombre, Actes du colloque de Cerisy-la-Salle (25-27 septembre 2008), Carole Dornier et Claudine Poulouin (dir.), Caen, Presses universitaires de Caen (Symposia), 2011, p. 157-167.

Martin Christophe, « La “machine” pédagogique. Sur le Projet pour perfectionner l’éducation (1728) », in Les projets de l’abbé Castel de Saint-Pierre (1658-1743). Pour le plus grand bonheur du plus grand nombre, Actes du colloque de Cerisy-la-Salle (25-27 septembre 2008), Carole Dornier et Claudine Poulouin (dir.), Caen, Presses universitaires de Caen (Symposia), 2011, p. 169-180.

Morale, bienfaisance, sociabilité

Bonzi Federico, « Commerce et sociabilité : une comparaison entre l’abbé de Saint-Pierre et le jeune Montesquieu », in Les idées de l’abbé Castel de Saint-Pierre (1658-1743). « Toutes les parties de la bienfaisance », Simona Gregori et Patrizia Oppici (dir.), Macerata, EUM, 2014, p. 73-90.

Dornier Carole, « Façonner les mœurs par l’action politique : les projets de l’abbé de Saint-Pierre », in Morales et politique, Actes du colloque international organisé par le Groupe des moralistes, CELLF (Paris-Sorbonne, 16-18 novembre 2000), Jean Dagen et al. (dir.), Paris, H. Champion (Moralia), 2005, p. 283-294.

Labate Sergio, « Dono e dolcezza. L’attualità dell’abbé de Saint-Pierre all’interno di una questione filosofica contemporanea », in Les idées de l’abbé Castel de Saint-Pierre (1658-1743). « Toutes les parties de la bienfaisance », Simona Gregori et Patrizia Oppici (dir.), Macerata, EUM, 2014, p. 105-122.

McKenna Anthony, « Pascal, écrivain des plus éloquans : un manuscrit inédit de l’abbé de Saint-Pierre », Courrier du centre international Blaise-Pascal, no 13, 1991, p. 4-7.

McKenna Anthony, « L’abbé de Saint-Pierre et la critique dumoralisme augustinien », in Voltaire en Europe. Hommage à Christiane Mervaud, Michel Delon et Catriona Seth (dir.), Oxford, Voltaire Foundation, 2000, p. 192.

Oppici Patrizia, L’Idea di « Bienfaisance » nel settecento francese, o il laccio di Aglaia, Pise, Editrice Libreria Goliardica, 1989.

Oppici Patrizia, « “Paradis aux bienfaisants” : l’idée de bienfaisance chez l’abbé de Saint-Pierre », in Les projets de l’abbé Castel de Saint-Pierre (1658-1743). Pour le plus grand bonheur du plus grand nombre, Actes du colloque de Cerisy-la-Salle (25-27 septembre 2008), Carole Dornier et Claudine Poulouin (dir.), Caen, Presses universitaires de Caen (Symposia), 2011, p. 147-156.

Oppici Patrizia, « Éloges de la douceur », in Les idées de l’abbé Castel de Saint-Pierre (1658-1743). « Toutes les parties de la bienfaisance », Simona Gregori et Patrizia Oppici (dir.), Macerata, EUM, 2014, p. 74-90.

Perkins Merle L., « Unpublished Maxims of the Abbé de Saint-Pierre », French Review, vol. XXXI, no 6, mai 1958, p. 498-502.

Perkins Merle L., « Saint-Pierre, Violence and its Control », Studies on Voltaire and the Eighteenth Century, no 260, 1989, p. 7-22.

Poulouin Claudine, « Castel de Saint-Pierre, “projets” pour un nouveau modèle d’humanité », in Les idées de l’abbé Castel de Saint-Pierre (1658-1743). « Toutes les parties de la bienfaisance », Simona Gregori et Patrizia Oppici (dir.), Macerata, EUM, 2014, p. 13-34.

Histoire

Bottaro Palumbo Maria Grazia, Storia e politica in un manoscritto inedito di Saint-Pierre, Gênes, NAME, 1978.

Meissner Franz-Joseph, « Zwei textkritische Bemerkungen zu den Annales politiques des Abbé de Saint-Pierre », Zeitschrift fur Romanische Philologie, vol. CI, no 5-6, p. 417-419.

Contemporains, sources et influence

Bessire François, « Voltaire et cet homme à moitié fou et moitié philosophe nommé l’abbé de Saint-Pierre », in Les projets de l’abbé Castel de Saint-Pierre (1658-1743). Pour le plus grand bonheur du plus grand nombre, Actes du colloque de Cerisy-la-Salle (25-27 septembre 2008), Carole Dornier et Claudine Poulouin (dir.), Caen, Presses universitaires de Caen (Symposia), 2011, p. 233-243.

Bonno Gabriel, « Quelques lettres inédites concernant les relations intellectuelles franco-anglaises au dix-huitième siècle », Revue de littérature comparée, no 20, 1940, p. 87-92.

Bonno Gabriel, « Une clef de Saint-Évremond dans une lettre inédite de l’abbé de Saint-Pierre », Modern Language Notes, vol. LVIII, no 7, novembre 1943, p. 527-528.

Buon Jean, Madame Dupin, une féministe à Chenonceau au siècle des Lumières, Joué-lès-Tours, La Simarre, 2013.

Correspondance G. W. Leibniz – Ch. I. Castel de Saint-Pierre, André Robinet (éd.), Paris, Centre de philosophie du droit (Thesaurus de philosophie du droit), 1996.

Dungen Peter (van den), « The Abbé de Saint-Pierre and the English “Irenists” of the Eighteenth Century (Penn, Bellers, and Bentham) », International Journal on World Peace, vol. XVII, no 2, juin 2000, p. 5-31.

Folkes Herbert G., « L’abbé de Saint-Pierre assista-t-il au Congrès d’Utrecht ?», Revue d’histoire littéraire de la France, vol. LXVI, no 3, juillet-septembre 1966, p. 483-487.

Ghio Michelangelo, « I progetti di pace perpetua dell’abate di Saint-Pierre nei giudizi di Rousseau, Leibniz e Voltaire », Studies on Voltaire and the Eighteenth Century, no 190, 1980, p. 307-318.

Goulemot Jean-Marie, « Saint-Pierre, Charles-Irénée Castel, abbé de », in Inventaire Voltaire, Jean-Marie Goulemot (dir.), Paris, Gallimard (Quarto), 1995, p. 1206-1207.

Gregori Simona, « Le origine intellettuali del Projet pour rendre la paix perpétuelle : una teoria egoistica della sociabilità », Giornale di Storia Costituzionale, no 12, 2e semestre 2006, p. 41-57.

Joly (M. de), « Discours au sujet du Traité de la pesanteur universelle des corps et des observations générales de M. l’abbé de Saint-Pierre », Mercure de France, avril 1725, p. 669-695 ; mai 1725, p. 857-876.

Klimov Alexis, « Leibniz et l’abbé de Saint-Pierre », Revue de l’université de Laval, no 20, 1965, p. 199-210.

Leibniz Gottfried Wilhelm, Observations sur le « Projet de paix perpétuelle » de l’abbé de Saint-Pierre, Caen, Centre de philosophie politique et juridique (Textes et documents), 1993 ; fac-similé de l’édition de Paris, F. Didot, 1862 ; contient une lettre de Leibniz à l’abbé de Saint-Pierre, du 7 février 1715.

Perkins Merle L., « The Abbé de Saint-Pierre and the Seventeenth-Century Intellectual Background », Proceedings of the American Philosophical Society, vol. XCVII, no 1, février 1953, p. 69-76.

Perkins Merle L., « An Unpublished Letter from Saint-Pierre to Daguesseau », Modern Language Notes, vol. LXX, no 2, février 1955, p. 110-113.

Perkins Merle L., « The Leviathan and Saint-Pierre’s Projet de paix perpétuelle », Proceedings of the American Philosophical Society, vol. XCIX, no 4, août 1955, p. 259-267.

Perkins Merle L., « Documentation of Saint-Pierre’s Projet de paix perpétuelle », Modern Language Quarterly, vol. XVI, no 3, septembre 1955, p. 210-217.

Perkins Merle L., « Late Seventeenth-Century Scientific Circles and the Abbé de Saint-Pierre », Proceedings of the American Philosophical Society, vol. CII, no 4, août 1958, p. 404-412.

Perkins Merle L., « Descartes and the Abbé de Saint-Pierre », Modern Language Quarterly, vol. XIX, no 4, décembre 1958, p. 294-302.

Perkins Merle L., « Voltaire and the Abbé de Saint-Pierre », The French Review, vol. XXXIV, no 2, décembre 1960, p. 152-163.

Perkins Merle L., « An Unpublished Letter from the Abbé de Saint-Pierre to Voltaire », Kentucky Foreign Language Quarterly, no 7, 1960, p. 131-133.

Perkins Merle L., « Voltaire and the Abbé de Saint-Pierre on World Peace », Studies on Voltaire and the Eighteenth Century, no 18, 1961, p. 9-34.

« Réponse au mémoire de M. l’abbé de Saint-Pierre sur les spectacles », Mercure de France, juin 1726, p. 1091-1098.

Robinet André, « Les enseignements d’une correspondance au sujet de la paix : Leibniz – Saint-Pierre (1714-1716) », in L’année 1796. Sur la paix perpétuelle de Leibniz aux héritiers de Kant, Jean Ferrari et Simone Goyard-Fabre (dir.), Paris, J. Vrin, 1998, p. 43-54.

Roldán Concha, « Perpetual Peace, Federalism and the Republic of the Spirits. Leibniz between Saint-Pierre and Kant », Studia leibnitiana, t. XLIII, 2011, p. 87-102.

Sabbagh Daniel, « William Penn et l’abbé de Saint-Pierre : le chaînon manquant », Revue de synthèse, vol. CXVIII, no 1, 1997, p. 83-105.

Seroux d’Agincourt Camille, Exposé des projets de paix perpétuelle de l’abbé de Saint-Pierre (et de Henri IV), de Bentham et de Kant, Paris, Jouve, 1905.

Spector Céline, « Montesquieu, critique du Projet de Paix Perpétuelle ? », in Montesquieu et l’Europe, Jean Mondot et al. (dir.), Bordeaux, Académie Montesquieu, 2006, p. 139-175.

Tlili Sellaouti Rachida, « La correspondance de l’abbé de Saint-Pierre avec Madame Dupin. Un universalisme à toute épreuve », in Les idées de l’abbé Castel de Saint-Pierre (1658-1743). « Toutes les parties de la bienfaisance », Simona Gregori et Patrizia Oppici (dir.), Macerata, EUM, 2014, p. 35-71.

Villeneuve-Guibert Gaston (comte de), Le portefeuille de madame Dupin, Paris, Calmann-Lévy, 1884 [sur les relations de l’abbé de Saint-Pierre avec madame Dupin et la correspondance qu’il lui a adressée, p. 176-302].

Wade Ira O., « The Abbé de Saint-Pierre and Du Bois », Journal of Modern History, vol. II, 1930, p. 430-447.

Wallas Mary, « Sur la fortune de l’abbé de Saint-Pierre en Angleterre au XVIIIe siècle », Revue de littérature comparée, vol. XX, 1940, p. 209-216.

Saint-Pierre et Jean-Jacques Rousseau

Asbach Olaf, « Der ewige Frieden, Europa und das Alte Reich. Zur vergessenen Vorgeschichte der Kantischen Friedensschrift bei Rousseau und dem Abbé de Saint-Pierre », in Proceedings of the Eighth International Kant-Congress (Memphis, USA, 1995), Hoke Robinson (dir.), Milwaukee, Marquette University Press, 1995, vol. II, partie II, p. 787-804.

Asbach Olaf, Politik, Staat und internationale Beziehungen in der politischen Theorie der französischen Aufklärung. Die Idee einer Rechtsordnung zwischen Staaten bei Abbé de Saint-Pierre und Jean-Jacques Rousseau, Habilitationsschrift für Politische Wissenschaft, université d’Hambourg, 2001, 446 p. (dactyl.).

Asbach Olaf, « Zwischen Souveränität und Föderation. Moderne Staatlichkeit und die Ordnung Europas beim Abbé de Saint-Pierre und bei Jean-Jacques Rousseau », Zeitschrift für Politikwissenschaft, vol. XI, no 3, 2001, p. 1073-1099.

Asbach Olaf, « Die Reichsverfassung als föderativer Staatenbund. Das Alte Reich in der politischen philosophie des Abbé de Saint-Pierre und Rousseau », in Altes Reich, Frankreich und Europa. Politische, philosophische und historische Aspekte des französischen Deutschlandbildes im 17. und 18. Jahrhundert, Olaf Asbach et al. (dir.), Berlin, Duncker und Humbolt (Historische Forschungen ; 70), 2001, p. 171-218.

Asbach Olaf, Hüning Dieter, « L’état de nature et la fondation du droit. L’abbé de Saint-Pierre comme intermédiaire entre Hobbes et Rousseau », in Jean-Jacques Rousseau, politique et nation, Actes du IIe colloque international de Montmorency (27 septembre-4 octobre 1995), René Pomeau et al. (dir.), Paris, H. Champion, 2001, p. 153-167.

Bernardi Bruno, « Rousseau et l’Europe : sur l’idée de société civile européenne », in Jean-Jacques Rousseau, Principes du droit de la guerre. Écrits sur le « Projet de paix perpétuelle », Blaise Bachofen et Céline Spector (dir.), Paris, J. Vrin, 2008, p. 295-330.

Boucher François-Emmanuel, « Les fondements de la paix et les origines de la guerre : Charles-Irénée Castel de Saint-Pierre et Jean-Jacques Rousseau », Neophilologus, vol. LXXXVIII, no 3, 2004, p. 353-365.

Casabianca Denis de, Introductions à : Jean-Jacques Rousseau, Œuvres complètes, Paris, Garnier, 2018, t. VIII-B, 1756 Écrits sur l’abbé de Saint-Pierre.

Charara Youmna, « Autour du projet de paix perpétuelle : la critique du pouvoir politique chez l’abbé de Saint-Pierre et Rousseau », Études Jean-Jacques Rousseau, no 12, 2001, p. 157-168.

Fauconnier Gilbert, Index-concordance des « Écrits sur l’abbé de Saint-Pierre » de Jean-Jacques Rousseau, Genève, Slatkine (Études rousseauistes et index des œuvres de J.-J. Rousseau, série B, études et index ; 11), 1992.

Ferrari Jean, « L’abbé de Saint-Pierre, Rousseau et Kant », L'Année 1795 : Kant, Essai sur la paix, Paris, Vrin, 1997, p. 25-37.

Frey Daniel, « La guerre et la paix perpétuelle de l’abbé de Saint-Pierre à Rousseau », Revue des sciences religieuses, vol. LXXXVI, no 4, 2012, p. 455-473.

Lafrance Guy, « Rousseau, l’abbé de Saint-Pierre et la question de la paix », in Jean-Jacques Rousseau, politique et nation, Actes du IIe colloque international de Montmorency (27 septembre-4 octobre 1995), René Pomeau et al. (dir.), Paris, H. Champion, 2001, p. 129-136.

Lavezzi Elisabeth, « Le duel : un emprunt inavoué de Rousseau à Castel de Saint-Pierre », in Les projets de l’abbé Castel de Saint-Pierre (1658-1743). Pour le plus grand bonheur du plus grand nombre, Actes du colloque de Cerisy-la-Salle (25-27 septembre 2008), Carole Dornier et Claudine Poulouin (dir.), Caen, Presses universitaires de Caen (Symposia), 2011, p. 193-204.

Lecercle Jean-Louis, « L’abbé de Saint-Pierre, Rousseau et l’Europe », Dix-huitième siècle, no 25, 1993, p. 23-39.

Matsukawa Miyu, « Rousseau et le Projet pour rendre la paix perpétuelle en Europe de Saint-Pierre », Études de langue et de littérature françaises du Kansai, no 21, 2015, p. 123-134.

Perkins Merle L., « Rousseau and the Abbé de Saint-Pierre », The American Philosophical Society Year Book, janvier-décembre 1957, p. 430-432.

Robinet André, « Corps social et souveraineté nationale dans le conflit Saint-Pierre – Leibniz – Rousseau », in Jean-Jacques Rousseau, politique et nation, Actes du IIe colloque international de Montmorency (27 septembre-4 octobre 1995), René Pomeau et al. (dir.), Paris, H. Champion, 2001, p. 143-152.

Roggerone Giuseppe A., « Rousseau, l’abbé de Saint-Pierre e la theoria della confederazione », Annali dell’Università di Lecce, vol. VIII-X, 1977-1980, p. 5-71.

Roggerone Giuseppe A., « La Polysynodie dell’abbé de Saint-Pierre nella valutazione di J.-J. Rousseau », in Assemblee di stati e istituzioni rappresentative nella storia del pensiero politico moderno (secoli XV-XX). Atti del Convegno internzionale tenuto a Perugia dal 16 al 18 settembre 1982, Rimini, Maggioli, 1984, t. I, p. 293-309.

Roggerone Giuseppe A., Saint-Pierre e Rousseau. Confederazione, democrazia, utopia, Milan, F. Angeli (Filosofia ; 5), 1985.

Rousseau Jean-Jacques, Extrait du projet de paix perpétuelle de monsieur l’abbé de Saint-Pierre, jugement sur la paix perpétuelle, ms. de l’extrait automne 1754, publié à Paris en mars 1761 ; ms. du jugement automne 1756, in Œuvres complètes, t. III, Du contrat social. Écrits politiques, Bernard Gagnebin et Marcel Raymond (éd.), Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), 1964, p. 563-600.

Rousseau Jean-Jacques, Polysynodie de l’abbé de Saint-Pierre, jugement sur la polysynodie, mars 1758 et mars 1760, in Œuvres complètes, t. III, Du contrat social. Écrits politiques, Bernard Gagnebin et Marcel Raymond (éd.), Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), 1964, p. 617-645.

Skrzypek Marian, « L’abbé de Saint-Pierre, Rousseau, Skrzetuski et leurs projets de paix perpétuelle », in Le siècle de Rousseau et sa postérité. Mélanges offerts à Ewa Rzadkowska, Izabella Zatorska et Andrzej Siemek (dir.), Varsovie, Uniwersytet Warszawski, Inst. Romanistyki, 1998, p. 167-174.

Spector Céline, « Le Projet de paix perpétuelle : de Saint-Pierre à Rousseau », in Jean-Jacques Rousseau, Principes du droit de la guerre. Écrits sur le « Projet de paix perpétuelle », Blaise Bachofen et Céline Spector (dir.), Paris, Vrin, 2008, p. 229-294.

Spector Céline, « Who is the Author of the Abstract of Monsieur l’Abbé Saint-Pierre’s “Plan for Perpetual Peace” ? From Saint-Pierre to Rousseau », History of European Ideas, vol. XXXIX, no 3, 2013, p. 371-393.

Stelling-Michaud Sven, « Ce que Rousseau doit à l’abbé de Saint-Pierre », in Études sur le « Contrat social » de Jean-Jacques Rousseau, Paris, Les Belles Lettres, 1964, p. 35-45.

Stelling-Michaud Sven, « Introduction aux Écrits sur l’abbé de Saint-Pierre », in Jean-Jacques Rousseau, Œuvres complètes, t. III, Du contrat social. Écrits politiques, Bernard Gagnebin et Marcel Raymond (éd.), Paris, Gallimard (Bibliothèque de la Pléiade), 1964, p. CXX-CLVIII.

Witschel Laura, Von der Utopie zur Wirklichkeit. Die Europaidee des Abbé de Saint-Pierre und ihre Rezeption durch Jean-Jacques Rousseau, Marburg, Tectum Verlag, 2009.