Presses universitaires de Caen 20181022
962 03 02 978-2-84133-512-1 01 F207838 BC 02 12826545 Cahiers de philosophie de l'Université de Caen 51 <TitleType shortname="b202" refname="TitleType">01</TitleType> <TitleText shortname="b203" refname="TitleText"> n° 51, 2014 : Esthétiques de Diderot. La nature du beau<br/> </TitleText> <TitlePrefix></TitlePrefix> <TitleWithoutPrefix> n° 51, 2014 : </TitleWithoutPrefix> http://www.unicaen.fr/services/puc/article.php3?id_article=962 Pouradier 122 02 02 Sous la direction de Maud Pouradier. 01 02 Diderot n’est pas seulement l’auteur de traités philosophiques. Il fut aussi romancier, dramaturge et théoricien du théâtre. L’esthétique est le lieu de rencontre des multiples interrogations du philosophe, de l’écrivain et du critique d’art. Aussi n’est-il pas possible de séparer entièrement chez Diderot une pensée esthétique et une philosophie de la nature. Si les Salons, les Essais sur la peinture ou le Paradoxe sur le comédien ne sont évidemment pas des traités métaphysiques, ils sont sous-tendus par les thèses matérialistes et empiristes du Diderot philosophe et penseur de la nature. Porter notre attention sur l’esthétique de Diderot permet ainsi d’interroger les spécificités du matérialisme diderotien, que l’on a pu qualifier d’enchanté. Quel est le statut de cet enchantement ? Pourquoi le matérialisme devrait-il s’exprimer de manière poétique ? Comment s’articulent métaphysique, pensée de la nature et esthétique ? Quelles sont leurs influences réciproques ? Ce questionnement fondamental fut le soubassement de tous les textes composant ce numéro des Cahiers de philosophie de l’Université de Caen. Numéro dirigé par Maud POURADIER. Avec les contributions de Frédéric DE BUZON, Marian HOBSON, Baptiste MORIZOT, Maud POURADIER, Carole TALON-HUGON et Anne Elisabeth SEJTEN. Presses universitaires de Caen 01 Presses universitaires de Caen 2015 02 140 mm 01 220 mm Diffuseur : AFPU diffusion\nDistributeur : éditions VRIN\nDistributeur : SODIS 20 02 15