Presses universitaires de Caen 20180223
432 03 02 978-2-84133-139-10 01 F202862 BC 02 12826545 Cahiers de philosophie de l'Université de Caen 36 <TitleType shortname="b202" refname="TitleType">01</TitleType> <TitleText shortname="b203" refname="TitleText">n° 36, 2001 : J.F. Herbart (1776-1841). Métaphysique, Psychologie, Esthétique</TitleText> <TitlePrefix></TitlePrefix> <TitleWithoutPrefix>J.F. Herbart (1776-1841). Métaphysique, Psychologie, Esthétique (Cahiers de philosophie de l’Université de Caen, n° 36)</TitleWithoutPrefix> http://www.unicaen.fr/services/puc/article.php3?id_article=432 B01 Carole Maigné 164 02 02 Études publiées sous la direction de Carole Maigné. 01 02 Si Kant introduit d’immenses bouleversements dans l’histoire de la philosophie, et si l’on peut considérer que bien des auteurs du XIXe siècle allemand en proposent finalement une lecture, qui implique tout à la fois fidélité et rupture, cet héritage est trop souvent saisi dans son versant idéaliste, à travers les figures de Fichte, de Schelling et de Hegel. Or le post-kantisme est pluriel et connaît aussi un versant réaliste et empiriste dont Johann Friedrich Herbart est un exemple. Le présent recueil voudrait, à travers cet auteur, montrer la pertinence d’une telle réévaluation. Elle semble d’autant plus nécessaire dans le cas de Herbart que son école, importante et active, a essaimé sa pensée jusque dans l’empire austro-hongrois, terreau d’une lignée de philosophes au fondement de notre modernité. La stimulante lecture de Kant que propose Herbart est orientée selon une triple démarche : démarche métaphysique, dans la mesure où Herbart recherche l’élaboration d’une ontologie réaliste qui récuse la rupture entre le phénomène et la chose en soi, tout en prenant explicitement appui sur la définition kantienne de l’être comme position ; démarche psychologique, puisque Herbart voit l’échec de la Critique de la raison pure inscrit dans sa promotion d’une « psychologie fabuleuse », la psychologie des facultés, à laquelle il faut substituer une psychologie scientifique ; démarche pratique et esthétique enfin, puisque Herbart propose une philosophie des valeurs, qui englobe l’éthique dans l’esthétique, pour mieux se démarquer des deux dernières Critiques de Kant. La traduction inédite d’un opuscule de Herbart consacré à la constitution de la psychologie comme science est proposée en annexe. Presses universitaires de Caen 01 Presses universitaires de Caen 2001 02 140 mm 01 220 mm Diffuseur : AFPU diffusion\nDistributeur : éditions VRIN\nDistributeur : SODIS 20 02 17