Presses universitaires de Caen 20181116
429 03 02 978-2-84133-223-6 01 F204635 BC 02 12826545 Cahiers de philosophie de l'Université de Caen 40-41 <TitleType shortname="b202" refname="TitleType">01</TitleType> <TitleText shortname="b203" refname="TitleText">n° 40-41, 2003 : Gareth Evans</TitleText> <TitlePrefix></TitlePrefix> <TitleWithoutPrefix>n° 40-41, 2003 : </TitleWithoutPrefix> http://www.unicaen.fr/services/puc/article.php3?id_article=429 B01 Stéphane Chauvier 156 02 02 Études publiées sous la direction de Stéphane Chauvier. 01 02 Gareth Evans (1946-1980) est sans aucun doute l’un des philosophes britanniques les plus influents de la fin du XXe siècle, au point que rares sont les travaux philosophiques récents en philosophie du langage ou en philosophie de l’esprit qui ne s’inspirent de certaines de ses idées ou ne se sentent obligés de s’y confronter. Toutefois, comme avant lui Franck Ramsey ou, dans un autre domaine, Evariste Galois, Evans ne s’est pas résolu de lui-même à cette position relativement effacée de penseur « influent ». Emporté par la maladie à l’âge de 34 ans, son génie philosophique n’aura en effet eu le temps de s’exprimer que dans quelques articles et, surtout, dans un ouvrage inachevé, édité peu après sa mort par John McDowell, The Varieties of Reference. Parce que l’œuvre d’Evans reste peu connue des philosophes de langue française, parce qu’elle a en outre la réputation d’être d’un abord difficile, nous avons souhaité, dans ce volume, en présenter certains thèmes centraux. Presses universitaires de Caen 01 Presses universitaires de Caen 2004 02 140 mm 01 220 mm Diffuseur : AFPU diffusion\nDistributeur : éditions VRIN\nDistributeur : SODIS 20 02 14