Presses universitaires de Caen 20180816
1029 03 02 978-2-84133-843-6 01 BC 02 17620597 Double Jeu 13 <TitleType shortname="b202" refname="TitleType">01</TitleType> <TitleText shortname="b203" refname="TitleText">n° 13 : François d’Assise à l’écran <br/></TitleText> <TitlePrefix></TitlePrefix> <TitleWithoutPrefix>n° 13 : </TitleWithoutPrefix> http://www.unicaen.fr/services/puc/article.php3?id_article=1029 B01 Yann Calvet B01 Brigitte Poitrenaud-Lamesi 146 02 02 Numéro publié sous la direction de Yann Calvet avec la collaboration de Brigitte Poitrenaud-Lamesi. 01 02 François d’Assise est sans doute le saint qui a fait l’objet du plus grand nombre de portraits cinématographiques : une vingtaine de films du début des années dix jusqu’à nos jours. De la critique d’ordre figuratif et esthétique des stéréotypes que la culture a imposés dans Les Onze Fioretti de François d’Assise (Francesco, giullare di Dio, 1950) de Roberto Rossellini aux images d’Épinal du François d’Assise de Michael Curtiz (Francis of Assisi, 1961), de l’image du révolté contestataire du François d’Assise de Liliana Cavani (Francesco di Assisi, 1966) à celle plus politique de Pier Paolo Pasolini dans Des oiseaux, petits et gros (Uccellacci e uccellini, 1966), le cinéma offre un large éventail de représentations du Saint et de l’héritage franciscain dont l’actualité s’inscrit dans un dialogue avec le présent. L’esthétique cinématographique elle-même s’imprègne aussi de franciscanisme dans certains films de Federico Fellini ou de réalisateurs contemporains comme Michelangelo Frammartino. Presses universitaires de Caen 01 Presses universitaires de Caen 2017 02 140 mm 01 220 mm Diffuseur : AFPU diffusion\nDistributeur : SODIS 20 02 15