> Catalogue > Histoire > Ouvrages

Frédéric II (1194-1250) et l’héritage normand de Sicile

Actes du colloque de Cerisy-la-Salle (25-28 septembre 1997) publiés sous la direction d’Anne-Marie Flambard Héricher.
 


Récusé en 1200 par le pape Innocent III pour la succession à l’Empire, Frédéric II de Hohenstaufen sera couronné et sacré empereur en 1220 par Honorius III. Stupor Mundi pour nombre de ses contemporains, il n’a cessé d’être un sujet d’attentions et de controverses qui se sont cristallisées en une série de mythes opposés. L’image du roi et empereur souabe – politicien, législateur, mécène, naturaliste et homme de lettres – s’est développée sur un fond de visions épiques et merveilleuses liées aux splendeurs de la cour sicilienne et à la majesté des châteaux. Son œuvre politique n’est pas moins controversée : il est le pourfendeur des hérétiques et l’adversaire de la papauté. Le colloque réuni en septembre 1997 au château de Cerisy-la-Salle visait à mettre en lumière, dans les domaines juridique, religieux, économique, scientifique et artistique, les attaches privilégiées de Frédéric II avec l’héritage normand de sa mère Constance, fille de Roger II roi de Sicile et descendante de Tancrède de Hauteville.

2001, 16 x 24, br., 248 p., ill.

ISBN : 2-84133-110-5
SODIS : F202514

22,87 €

Télécharger le document "Sommaire"

XML / ONIX

Des mêmes auteurs / responsables : Baylé Maylis - Flambart Héricher Anne-Marie - Bresc Henri - Martin Jean-Marie - Fodale Salvatore - Cuozzo Errico - Kamp Norbert - Travaini Lucia - Beck Patrice - Marietti Marina - Colloque de Cerisy



forum