> Littératures et civilisations > Littérature et civilisation italiennes > Revues et publications en série > Cahiers de Transalpina
Fournier-Finocchiaro Laura

Giosuè Carducci et la construction de la nation italienne

 


Dans un contexte historique caractérisé par le besoin de la jeune nation italienne de se donner une identité, le poète Giosuè Carducci (1835-1907) s’emploie à « faire les Italiens », en donnant une réponse à leurs interrogations sur leurs caractères, leurs mémoires communes et leurs valeurs.
Il élabore une mythologie nationale et bâtit ses lieux de mémoire, qui marquent visiblement les consciences, imprégnées par ses textes et ses vers. Dans cet ouvrage, les choix littéraires et politiques du poète font l’objet d’une analyse approfondie et détaillée, qui met en évidence le rôle culturel déterminant de Carducci dans la construction rhétorique de la nation italienne. L’auteur interroge l’ensemble de l’œuvre et de la correspondance de Carducci, en vers et en prose, et étudie son écriture et ses prises de position en fonction de la question de la nation building, pour faire apparaître la richesse jusqu’ici ignorée de ce « classique » de la littérature italienne du XIXe siècle pour l’histoire de la culture et des idées.

2006, 14 x 22, br., 220 p.

ISBN : 2-84133-274-8
SODIS : F205267

20 €

Télécharger le document "Sommaire"

XML / ONIX

Des mêmes auteurs / responsables : Fournier-Finocchiaro Laura



forum