> Littératures et civilisations > Littérature française > Revues et publications en série > Elseneur

n° 14, juin 1998 : L’écriture de soi comme dialogue

Études publiées sous la direction d’ Alain Goulet.
 


L’écriture de soi, qui se donne pour objet l’exploration d’un espace intérieur, n’est pas plus qu’une autre une écriture autarcique ni un discours monologique. Les articles regroupés ici ont étudié les formes, les modalités et les fonctions du dialogue dans quatre variétés d’écriture de soi caractérisées par la présence implicite ou explicite d’un destinataire : celui de l’autobiographie, du XVIe siècle à la « Nouvelle autobiographie » ; le public visé explicitement par l’essai à caractère autobiographique ; le correspondant de la lettre intime ; l’interviewer ou le partenaire de l’entretien d’auteur. Chacun s’est demandé dans quelle mesure ce caractère de dialogue affectait les modalités de la présentation de soi. On constatera ainsi que ces mots de Bakhtine : « La conscience de soi […] est entièrement dialogisée : à chaque moment elle est tournée vers l’extérieur, s’adresse avec anxiété à elle-même, à l’autre, au tiers » ne concernent pas les seuls héros de Dostoïevski.

1998, 14 x 22, br., 212 p.

ISBN : 2-84133-058-3
SODIS : F202194

13,72 €

XML / ONIX

Des mêmes auteurs / responsables : Chevalier Anne - Diaz Brigitte - Goulet Alain - Kuperty-Tsur Nadine - Lajarte Philippe (de) - Siess Jürgen - Bokobza-Kahan Michèle - Charbit Denis - Amossy Ruth - Lanot Franck - Vilain Philippe



forum