Presses universitaires de Caen http://localhost/spip/ fr SPIP - www.spip.net L'inventaire des a priori. Recherche de l'originaire Octobre 2021 http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/spip.php?article1137 http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/spip.php?article1137 2021-10-01T14:39:59Z text/html fr Dufrenne Mikel <img class="spip_logos" alt="" align="left" src="http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/IMG/arton1137.jpg?1633099323" width="133" height="210" /> <div class='rss_chapo'>Reprint de l'édition de 1981, présenté par <contributeur role="directeur"><prenom>Maud</prenom> <nom>Pouradier</nom></contributeur><br/><br/>collection Fontes & Paginæ.</div> <div class='rss_chapo'><p>Paris, 1981 ; reprint, Caen, 2021, 21 x 27, br., 322 p.</p></div> <div class='rss_texte'><p><span class='spip_document_2292 spip_documents spip_documents_left' style='float:left; width:198px;'> </span>Dans <i>L'inventaire des a priori</i>, publié initialement en 1981 et aujourd'hui réédité par les Presses universitaires de Caen, Dufrenne expose sa conception bifide de l'<i>a priori</i>, à la fois subjectif et objectif, et l'ancre dans une philosophie de la Nature. L'enquête sur l'<i>a priori</i> devient ainsi une recherche de l'« originaire » antérieur à la distinction entre le sujet et l'objet. Dufrenne distingue les différentes régions du champ <i>a priorique</i>, et se risque à proposer une liste des <i>a priori</i>. Le sentiment et l'expérience esthétique en sont les voies d'accès privilégiées. Ils permettent d'entrevoir un originaire brut, foyer de tous les possibles artistiques et politiques. <br class='autobr' /> L'introduction de Maud Pouradier à cette réédition resitue <i>L'inventaire des a priori</i> dans l'œuvre de son auteur, et souligne l'intérêt de relire Mikel Dufrenne dans le contexte d'une métaphysique contemporaine rejetant l'interrogation transcendantale et la philosophie du sujet au nom du réalisme.</p></div> <div class='rss_ps'><p>18 e</p></div> n° 24 : Traduire – et retraduire – les classiquesOctobre 2021 http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/spip.php?article1136 http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/spip.php?article1136 2021-10-01T14:03:47Z text/html fr <img class="spip_logos" alt="" align="left" src="http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/IMG/arton1136.jpg?1633097428" width="128" height="210" /> <div class='rss_chapo'> Textes recueillis par <contributeur role="responsable"><prenom>Viviana</prenom> <nom>Agostini-Ouafi</nom></contributeur> et <contributeur role="responsable"><prenom>Mariella</prenom> <nom>Colin</nom></contributeur>. </div> <div class='rss_chapo'><p>2021, 14 x 22, br., 224 p.</p></div> <div class='rss_texte'><p><span class='spip_document_2289 spip_documents spip_documents_left' style='float:left; width:191px;'> </span>Ce numéro de <i>Transalpina</i> porte sur la réception de la littérature italienne en France et notamment sur la (re)traduction de ses « classiques », en prenant en compte les canons de l'histoire littéraire et les conceptions du traduire qui évoluent selon les pays et les époques. Cette historicisation met en évidence une dimension inter-factorielle complexe à la base des retraductions : politiques de marketing et vente, révisions de l'original, défaillances des premières traductions (erreurs et censures), changements de poétiques et des pratiques éditoriales…<br class='autobr' /> C'est dans un tel cadre que les études ici réunies proposent des cas spécifiques illustrant les parcours d'œuvres d'auteurs variés, par genre, poétique et style, du Moyen Âge à nos jours : <i>la Vita Nova</i> de Dante, les <i>Piacevoli notti</i> de Straparola, <i>I Promessi sposi</i> de Manzoni, <i>I Malavoglia</i> de Verga, <i>Ferito a morte</i> de La Capria et <i>La freccia azzurra</i> de Rodari.<br class='autobr' /> Toute retraduction dévoile ainsi le statut d'inachèvement du traduire.</p></div> <div class='rss_ps'><p>18 e</p></div> n° 58, 2021 : Style et subjectivité http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/spip.php?article1135 http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/spip.php?article1135 2021-09-13T14:38:06Z text/html fr <img class="spip_logos" alt="" align="left" src="http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/IMG/arton1135.jpg?1631631684" width="133" height="210" /> <div class='rss_chapo'>Sous la direction de <contributeur role="responsable">Maud<prenom></prenom> <nom>Pouradier</nom></contributeur> et <contributeur role="responsable">Valentin<prenom></prenom> <nom>Sonnet</nom></contributeur></div> <div class='rss_chapo'><p>2021, 14 x 22, br., 225 p.</p></div> <div class='rss_texte'><p><span class='spip_document_2287 spip_documents spip_documents_left' style='float:left; width:198px;'> </span>Dans son usage courant, le terme de style oscille entre la désignation d'un type, d'un genre (conformément à son origine rhétorique et aux styles étudiés par l'histoire de l'art) et la visée d'une singularité, d'une individualité (dans le sillage de l'idée moderne du style propre d'un écrivain). Une telle ambiguïté empêche à la fois d'associer nécessairement le style à une subjectivité (comme celle de l'auteur, dont le style serait l'empreinte ou la signature) et d'écarter tout à fait du style le fantôme de la subjectivité qui le hante obstinément. La philosophie peut-elle penser le passage du style individuel au style collectif sans mobiliser l'Esprit hégélien ? Le programme phénoménologique de fondation du style dans la figure du sujet comme être-au-monde est-il à même d'y parvenir ? Ou faut-il renoncer au concept de sujet pour définir le style ? Les études ici rassemblées donnent à voir différents rapports ou absences de rapports du style à une subjectivité, et à des concepts distincts de la subjectivité, ainsi que ce que la philosophie contemporaine cherche et trouve dans le recours à l'idée de style, de Husserl à Goodman, en passant par Heidegger, Merleau-Ponty, Maldiney et Foucault.</p> <p>En <i>Varia</i>, une traduction et un commentaire de la correspondance entre Ferdinand Tönnies et Carl Schmitt (1924-1930), ainsi qu'une étude sur la fondation par Husserl du concept tönnisien de communauté.</p></div> <div class='rss_ps'><p>15 e</p></div> n° 19 : Pandémies et épidémies http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/spip.php?article1134 http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/spip.php?article1134 2021-09-13T13:58:54Z text/html fr <img class="spip_logos" alt="" align="left" src="http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/IMG/arton1134.jpg?1631541762" width="142" height="210" /> <div class='rss_chapo'><p>2021, 21 x 29,7, br., 190 p.</p></div> <div class='rss_texte'><p><span class='spip_document_2284 spip_documents spip_documents_left' style='float:left; width:211px;'> </span>Consacré aux <i>Pandémies et épidémies</i>, ce numéro d'actualité, en lien avec l'intense crise sanitaire due à la Covid-19, mobilise les réflexions de juristes de disciplines variées, mais aussi d'historiens et de sociologues, en réfléchissant aux relations entre la lutte contre les crises sanitaires et le droit et les institutions, entendus dans leur sens le plus large. Les différents articles interrogent tant l'évolution du droit et des institutions démocratiques, que des libertés individuelles, en France comme au plan supranational, dans le cadre d'une lutte contre une pandémie mondiale inédite.</p></div> <div class='rss_ps'><p>24 e</p></div> n° 59 : La Commune de Paris ou la démopédie insurgée http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/spip.php?article1133 http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/spip.php?article1133 2021-06-28T14:40:32Z text/html fr <img class="spip_logos" alt="" align="left" src="http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/IMG/arton1133.jpg?1624891200" width="139" height="210" /> <div class='rss_chapo'><p>2021, 16 x 24, br., 192 p.</p></div> <div class='rss_texte'><p><span class='spip_document_2280 spip_documents spip_documents_left' style='float:left; width:207px;'> </span>Comment penser la Commune de Paris (1871) autrement que comme une révolution prématurée (Marx) ou comme ayant sauvé la République en France ? Si l'événement ne procède d'aucune nécessité historique, quel est le sens de l'énigme de cette affirmation inattendue d'un principe politique, sous le drapeau de la république universelle, et qui voit tout un peuple de sans-noms se constituer comme sujets de l'émancipation dans l'existence en acte d'une puissance d'égalité et dans l'expérience inédite d'une démocratie contre l'État ? Plutôt que de traiter de son œuvre pédagogique ou de sa capacité à produire du commun, ce dossier s'interroge sur la manière de se saisir aujourd'hui des chemins aporétiques de la liberté et de la démopédie insurgée.</p></div> <div class='rss_ps'><p>16 e</p></div> « Sauf le droit épiscopal ». Évêques, paroisses et société dans la province ecclésiastique de Rouen (XIe-milieu du XIIIe siècle) - « Sauf le droit épiscopal ». Évêques, paroisses et société dans la province ecclésiastique de Rouen (XIe-milieu du XIIIe siècle) http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/spip.php?article1131 http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/spip.php?article1131 2021-06-18T13:02:35Z text/html fr Combalbert Grégory <div class='rss_chapo'>Collection Bibliothèques des universités normandes </div> <div class='rss_texte'><p>Se reporter à <a href="https://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/spip.php?article1130&var_mode=calcul" class='spip_out' rel='external'>la page</a> du présent catalogue</p></div> « Sauf le droit épiscopal ». Évêques, paroisses et société dans la province ecclésiastique de Rouen (XIe-milieu du XIIIe siècle) http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/spip.php?article1130 http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/spip.php?article1130 2021-06-18T10:00:09Z text/html fr Combalbert Grégory <img class="spip_logos" alt="" align="left" src="http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/IMG/arton1130.jpg?1624273797" width="141" height="210" /> <div class='rss_chapo'>Collection Bibliothèques des universités normandes </div> <div class='rss_chapo'><p>2021, 16 x 24, relié, 560 p.</p></div> <div class='rss_texte'><p><span class='spip_document_2279 spip_documents spip_documents_left' style='float:left; width:210px;'> </span>La réforme ecclésiastique habituellement qualifiée de « grégorienne » est un processus aux conséquences très importantes, qui impacte aussi bien les hommes d'église que le reste de la société médiévale. En Normandie, elle suit des voies et une chronologie particulières. Dans le contexte singulier de la réforme et de la province ecclésiastique de Rouen, qui est très largement mais pas intégralement située dans le duché de Normandie, ce livre examine la manière dont évolue le « gouvernement » des paroisses par les évêques. L'enquête s'intéresse à la capacité épiscopale de contrôle des églises et des clercs, qui apparaît encore largement à construire au XI<sup>e</sup> siècle, à l'action des évêques, de plus en plus tournée vers la pastorale à partir de la fin du XII<sup>e</sup> siècle, et aux conséquences de ce contrôle et de cette action sur la société, c'est-à-dire sur les acteurs locaux, aristocrates, élites villageoises et clercs, qui, eux aussi, exercent ou prétendent exercer des droits sur les églises paroissiales.</p> <p><i>Grégory Combalbert est maître de conférences d'histoire du Moyen Âge à l'université Caen Normandie.</i></p></div> <div class='rss_ps'><p>30 e</p></div> Edgar Morin et le cinémaNovembre 2021 http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/spip.php?article1129 http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/spip.php?article1129 2021-06-18T09:45:07Z text/html fr <img class="spip_logos" alt="" align="left" src="http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/IMG/arton1129.jpg?1630072196" width="139" height="210" /> <div class='rss_chapo'>Textes réunis par <contributeur role="directeur"><prenom> Valérie</prenom> <nom>Vignaux</nom></contributeur>.<br/><br/> Collection Symposia</div> <div class='rss_chapo'><p>2021, 16 x 24, br., ??? p.</p></div> <div class='rss_texte'><p><span class='spip_document_2283 spip_documents spip_documents_left' style='float:left; width:207px;'> </span>Edgar Morin aura consacré au cinéma deux décennies de recherche, de 1945 à 1965, une période qui peut sembler de courte durée à l'aune de son importante carrière mais qui peut aussi être considérée comme fondamentale puisqu'elle se situe à l'origine de sa pensée. Ses activités sont alors partagées entre réflexions théoriques – avec la parution de deux livres majeurs, <i>Le cinéma ou l'homme imaginaire</i> (1956) et <i>Les stars</i> (1957) –, et expériences de réalisation cinématographique, avec <i>Chronique d'un été</i> (1961), un film qui l'associe à Jean Rouch et qui révolutionna le cinéma documentaire.<br class='autobr' /> L'ouvrage, dans un premier temps, interroge la singularité de ses propositions en restituant les contextes intellectuels et épistémologiques à partir desquels il a développé son projet d'anthropologie sociologique ; tandis que l'étude de <i>Chronique d'un été</i> permet d'observer, à travers les dispositifs, les implications du geste filmé dans sa capacité à révéler l'être au monde.<br class='autobr' /> Autant de réflexions qui restituent l'importance et la singularité des propositions cinématographiques de Morin, retrouvant de la sorte la dimension politique du voir et du savoir.</p></div> <div class='rss_ps'><p>18 e</p></div> n° 46-1 : Passer au crible les traces du passé. Modèles, cadres et métaphores (Frames, Patterns and Metaphors) http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/spip.php?article1128 http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/spip.php?article1128 2021-06-18T09:00:14Z text/html fr <img class="spip_logos" alt="" align="left" src="http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/IMG/arton1128.jpg?1624006856" width="139" height="210" /> <div class='rss_chapo'>Sous la direction de <contributeur role="responsable">Nathalie<prenom></prenom> <nom>Sebbane</nom></contributeur> et <contributeur role="responsable">Mathew<prenom></prenom> <nom>Staunton</nom></contributeur></div> <div class='rss_chapo'><p>2021, 16 x 24, br., 190 p.</p></div> <div class='rss_texte'><p><span class='spip_document_2272 spip_documents spip_documents_left' style='float:left; width:206px;'> </span></p></div> <div class='rss_ps'><p>20 e</p></div> Pour une approche anthropologique des usages monétaires médiévaux (France du Nord, XIIe-XVIe siècle) http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/spip.php?article1127 http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/spip.php?article1127 2021-03-17T10:51:16Z text/html fr Cardon Thibault <img class="spip_logos" alt="" align="left" src="http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/IMG/arton1127.jpg?1615978595" width="164" height="210" /> <div class='rss_chapo'>Collection Publications du CRAHAM</div> <div class='rss_chapo'><p>2021, 22 x 28, rel., ill. coul et N. & B., 392 p.</p></div> <div class='rss_texte'><p><span class='spip_document_2266 spip_documents spip_documents_left' style='float:left; width:244px;'> </span>Les monnaies sont ici considérées non comme un support neutre de l'économie mais comme des objets dont la matérialité est un ressort essentiel de leurs usages. Les fouilles archéologiques sont à ce titre une source de premier plan puisqu'elles permettent, au prix d'une méthodologie adaptée, d'observer les monnaies réellement employées dans des contextes précis. Pourquoi choisit-on telle monnaie pour tel usage et en quoi ce choix a-t-il un sens ?<br class='autobr' /> L'étude fine de cas bien documentés permet d'aborder des usages aussi différents que le paiement des salaires, la gestion des monnaies à l'échelle domestique, la formation des dépôts monétaires ou le dépôt d'une monnaie dans une sépulture. Le but est de mettre en place des clés d'interprétation en archéo-numismatique et de souligner les limites de ces hypothèses, mais aussi de proposer des pistes pour une lecture anthropologique des usages monétaires sur la longue durée. Les théories de l'anthropologie économique fournissent à ce titre des modes d'interrogation particulièrement efficaces. Dans cette perspective, la dernière partie de ce travail est l'occasion d'une analyse plus théorique.Les monnaies sont ainsi organisées en systèmes de valeur qui sont loin d'être strictement économiques mais avec lesquels les acteurs peuvent sans cesse jouer pour donner du sens aux situations.</p></div> <div class='rss_ps'><p>50 e</p></div>