Presses universitaires de Caen http://localhost/spip/ fr SPIP - www.spip.net n° 36 : Écrit sur l'écorce, la pierre, la neige… Les supports matériels du poème (période moderne et contemporaine) http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/spip.php?article1146 http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/spip.php?article1146 2022-01-17T10:38:12Z text/html fr <img class="spip_logos" alt="" align="left" src="http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/IMG/arton1146.jpg?1642416214" width="133" height="210" /> <div class='rss_chapo'>Textes réunis et présentés par <contributeur role="directeur"><prenom>Cécile</prenom> <nom> Brochard</nom></contributeur> et <contributeur role="directeur"><prenom>Anne</prenom> <nom>Gourio</nom></contributeur>.</div> <div class='rss_chapo'><p>2021, 14 x 22, br., 176 p.</p></div> <div class='rss_texte'><p><span class='spip_document_2308 spip_documents spip_documents_left' style='float:left; width:198px;'> </span>Que le grain de la matière soit réellement convoqué dans certaines pratiques de la poésie in situ, ou qu'il soit rêvé dans le texte lui-même, l'intérêt suscité par la matière élémentaire dans la poésie contemporaine relève du paradoxe : la scène contemporaine de l'écriture poétique est visitée par un imaginaire archaïque venu d'un temps difficilement situable, celui des inscriptions ou des empreintes qui, des épitaphes funéraires aux initiales entrelacées des amants gravées dans l'écorce, portent la trace humaine dans le monde sensible pour l'éterniser. Comment se conjuguent cette fascination pour l'archaïque et les gestes de notre modernité ? En réunissant des chercheurs en littérature française, en littérature comparée et en littérature hispanophone, les contributions de ce numéro entendent explorer la circulation entre les inscriptions passées dont les traces s'impriment dans la mémoire et celles proposées en relais par les poètes d'aujourd'hui.</p></div> <div class='rss_ps'><p>15 e</p></div> n° 46-2 : Varia http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/spip.php?article1145 http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/spip.php?article1145 2022-01-17T10:25:01Z text/html fr <img class="spip_logos" alt="" align="left" src="http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/IMG/arton1145.jpg?1642415121" width="137" height="210" /> <div class='rss_chapo'><p>2022, 16 x 24, br., 184 p.</p></div> <div class='rss_texte'><p><span class='spip_document_2306 spip_documents spip_documents_left' style='float:left; width:204px;'> </span></p></div> <div class='rss_ps'><p>20 e</p></div> n° 60 : Art et émancipation. L'art peut-il encore éduquer ? http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/spip.php?article1144 http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/spip.php?article1144 2022-01-17T09:55:01Z text/html fr <img class="spip_logos" alt="" align="left" src="http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/IMG/arton1144.jpg?1642413276" width="139" height="210" /> <div class='rss_chapo'><p>2021, 16 x 24, br., 208 p.</p></div> <div class='rss_texte'><p><span class='spip_document_2303 spip_documents spip_documents_left' style='float:left; width:207px;'> </span>Le dossier du numéro 60 du Télémaque concerne la question de l'émancipation liée à la pratique artistique dans le champ éducatif. Les contributions rassemblées éclairent d'un jour nouveau ce champ problématique.</p></div> <div class='rss_ps'><p>16 e</p></div> Kentron 36, 2021 http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/spip.php?article1143 http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/spip.php?article1143 2022-01-17T09:39:10Z text/html fr <img class="spip_logos" alt="" align="left" src="http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/IMG/arton1143.jpg?1642412370" width="140" height="210" /> <div class='rss_chapo'><p>2022, 14,5 x 21,5, br., 318 p., ill.</p></div> <div class='rss_texte'><p><span class='spip_document_2302 spip_documents spip_documents_left' style='float:left; width:209px;'> </span>Le numéro 36, 2021 de la revue <i>Kentron</i> comporte un dossier thématique qui explore les notions de normes et de transgressions dans l'Antiquité gréco-romaine à travers le prisme du jeu en tant qu'opérateur et révélateur d'une société.<br class='autobr' /> Six études de cas s'échelonnent de la Grèce classique au Haut-Empire romain.</p></div> <div class='rss_ps'><p>25 e</p></div> n° 18 : Concevoir le décor de théâtre et de cinéma http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/spip.php?article1142 http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/spip.php?article1142 2021-11-09T16:14:47Z text/html fr <img class="spip_logos" alt="" align="left" src="http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/IMG/arton1142.jpg?1636474485" width="132" height="210" /> <div class='rss_chapo'>Numéro publié sous la direction de <contributeur role="directeur"><prenom>Pierre </prenom> <nom>Causse</nom></contributeur>, <contributeur role="directeur"><prenom>Léa</prenom> <nom>Chevalier</nom></contributeur> et <contributeur role="directeur"><prenom>Valérie</prenom> <nom>Vignaux</nom></contributeur></div> <div class='rss_chapo'><p>2021, 14 x 22, br., 220 p.</p></div> <div class='rss_texte'><p><span class='spip_document_2297 spip_documents spip_documents_left' style='float:left; width:197px;'> </span>Longtemps restés à l'ombre des ateliers et des studios, les décorateurs se trouvent rarement au centre de l'attention. Loin des usuelles perspectives dramaturgiques ou auteuristes, ce numéro de <i>Double Jeu</i> propose de mettre en lumière les techniques et le savoir-faire de ce groupe professionnel. Au croisement du théâtre et du cinéma, il interroge les manières de penser et fabriquer les décors : comment sont-ils conçus ? Quel est leur rôle et leur statut ?<br class='autobr' /> Les textes organisés en trois axes problématiques questionnent les méthodologies d'approche du décor au regard des diverses ressources mises à disposition dans les fonds d'archives. Forts de ces premières recherches, les auteurs écrivent une histoire des pratiques et examinent les processus de représentation du réel au théâtre, au cinéma mais aussi à l'opéra entre le XIX<sup>e</sup> et XXI<sup>e</sup> siècle.</p></div> <div class='rss_ps'><p>15e</p></div> Caen. Un ouvrage sur l'œuvre de l'historien Pierre Chaunu http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/spip.php?article1139 http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/spip.php?article1139 2021-11-05T13:56:54Z text/html fr <div class='rss_texte'><p>Paru dans le Ouest France-Caen du 13 mai 2021, cet article mentionne la parution remarquée du titre <i>[Un historien dans ses lendemains : Pierre Chaunu><a href="https://www.unicaen.fr/puc/html/spip091e.html?article1123" class='spip_url spip_out auto' rel='nofollow external'>https://www.unicaen.fr/puc/html/spip091e.html?article1123</a>]</i>, suite à un entretien journalistique avec un des co-directeurs, Alain Hugon.</p> <p>Disponible en librairie et sur le site de vente en ligne Le Comptoir des Presses : <a href="https://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=27000100693420" class='spip_url spip_out auto' rel='nofollow external'>https://www.lcdpu.fr/livre/?GCOI=27000100693420</a></p></div> L'inventaire des a priori. Recherche de l'originaire http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/spip.php?article1137 http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/spip.php?article1137 2021-10-01T14:39:59Z text/html fr Dufrenne Mikel <img class="spip_logos" alt="" align="left" src="http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/IMG/arton1137.jpg?1633099323" width="133" height="210" /> <div class='rss_chapo'>Reprint de l'édition de 1981, présenté par <contributeur role="directeur"><prenom>Maud</prenom> <nom>Pouradier</nom></contributeur><br/><br/>collection Fontes & Paginæ.</div> <div class='rss_chapo'><p>Paris, 1981 ; reprint, Caen, 2021, 21 x 27, br., 322 p.</p></div> <div class='rss_texte'><p><span class='spip_document_2292 spip_documents spip_documents_left' style='float:left; width:198px;'> </span>Dans <i>L'inventaire des a priori</i>, publié initialement en 1981 et aujourd'hui réédité par les Presses universitaires de Caen, Dufrenne expose sa conception bifide de l'<i>a priori</i>, à la fois subjectif et objectif, et l'ancre dans une philosophie de la Nature. L'enquête sur l'<i>a priori</i> devient ainsi une recherche de l'« originaire » antérieur à la distinction entre le sujet et l'objet. Dufrenne distingue les différentes régions du champ <i>a priorique</i>, et se risque à proposer une liste des <i>a priori</i>. Le sentiment et l'expérience esthétique en sont les voies d'accès privilégiées. Ils permettent d'entrevoir un originaire brut, foyer de tous les possibles artistiques et politiques. <br class='autobr' /> L'introduction de Maud Pouradier à cette réédition resitue <i>L'inventaire des a priori</i> dans l'œuvre de son auteur, et souligne l'intérêt de relire Mikel Dufrenne dans le contexte d'une métaphysique contemporaine rejetant l'interrogation transcendantale et la philosophie du sujet au nom du réalisme.</p></div> <div class='rss_ps'><p>18 e</p></div> n° 24 : Traduire – et retraduire – les classiques http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/spip.php?article1136 http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/spip.php?article1136 2021-10-01T14:03:47Z text/html fr <img class="spip_logos" alt="" align="left" src="http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/IMG/arton1136.jpg?1633097428" width="128" height="210" /> <div class='rss_chapo'> Textes recueillis par <contributeur role="responsable"><prenom>Viviana</prenom> <nom>Agostini-Ouafi</nom></contributeur> et <contributeur role="responsable"><prenom>Mariella</prenom> <nom>Colin</nom></contributeur>. </div> <div class='rss_chapo'><p>2021, 14 x 22, br., 224 p.</p></div> <div class='rss_texte'><p><span class='spip_document_2289 spip_documents spip_documents_left' style='float:left; width:191px;'> </span>Ce numéro de <i>Transalpina</i> porte sur la réception de la littérature italienne en France et notamment sur la (re)traduction de ses « classiques », en prenant en compte les canons de l'histoire littéraire et les conceptions du traduire qui évoluent selon les pays et les époques. Cette historicisation met en évidence une dimension inter-factorielle complexe à la base des retraductions : politiques de marketing et vente, révisions de l'original, défaillances des premières traductions (erreurs et censures), changements de poétiques et des pratiques éditoriales…<br class='autobr' /> C'est dans un tel cadre que les études ici réunies proposent des cas spécifiques illustrant les parcours d'œuvres d'auteurs variés, par genre, poétique et style, du Moyen Âge à nos jours : <i>la Vita Nova</i> de Dante, les <i>Piacevoli notti</i> de Straparola, <i>I Promessi sposi</i> de Manzoni, <i>I Malavoglia</i> de Verga, <i>Ferito a morte</i> de La Capria et <i>La freccia azzurra</i> de Rodari.<br class='autobr' /> Toute retraduction dévoile ainsi le statut d'inachèvement du traduire.</p></div> <div class='rss_ps'><p>18 e</p></div> n° 58, 2021 : Style et subjectivité http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/spip.php?article1135 http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/spip.php?article1135 2021-09-13T14:38:06Z text/html fr <img class="spip_logos" alt="" align="left" src="http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/IMG/arton1135.jpg?1631631684" width="133" height="210" /> <div class='rss_chapo'>Sous la direction de <contributeur role="responsable">Maud<prenom></prenom> <nom>Pouradier</nom></contributeur> et <contributeur role="responsable">Valentin<prenom></prenom> <nom>Sonnet</nom></contributeur></div> <div class='rss_chapo'><p>2021, 14 x 22, br., 225 p.</p></div> <div class='rss_texte'><p><span class='spip_document_2287 spip_documents spip_documents_left' style='float:left; width:198px;'> </span>Dans son usage courant, le terme de style oscille entre la désignation d'un type, d'un genre (conformément à son origine rhétorique et aux styles étudiés par l'histoire de l'art) et la visée d'une singularité, d'une individualité (dans le sillage de l'idée moderne du style propre d'un écrivain). Une telle ambiguïté empêche à la fois d'associer nécessairement le style à une subjectivité (comme celle de l'auteur, dont le style serait l'empreinte ou la signature) et d'écarter tout à fait du style le fantôme de la subjectivité qui le hante obstinément. La philosophie peut-elle penser le passage du style individuel au style collectif sans mobiliser l'Esprit hégélien ? Le programme phénoménologique de fondation du style dans la figure du sujet comme être-au-monde est-il à même d'y parvenir ? Ou faut-il renoncer au concept de sujet pour définir le style ? Les études ici rassemblées donnent à voir différents rapports ou absences de rapports du style à une subjectivité, et à des concepts distincts de la subjectivité, ainsi que ce que la philosophie contemporaine cherche et trouve dans le recours à l'idée de style, de Husserl à Goodman, en passant par Heidegger, Merleau-Ponty, Maldiney et Foucault.</p> <p>En <i>Varia</i>, une traduction et un commentaire de la correspondance entre Ferdinand Tönnies et Carl Schmitt (1924-1930), ainsi qu'une étude sur la fondation par Husserl du concept tönnisien de communauté.</p></div> <div class='rss_ps'><p>15 e</p></div> n° 19 : Pandémies et épidémies http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/spip.php?article1134 http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/spip.php?article1134 2021-09-13T13:58:54Z text/html fr <img class="spip_logos" alt="" align="left" src="http://pdnpreprod.unicaen.fr/puc/IMG/arton1134.jpg?1631541762" width="142" height="210" /> <div class='rss_chapo'><p>2021, 21 x 29,7, br., 190 p.</p></div> <div class='rss_texte'><p><span class='spip_document_2284 spip_documents spip_documents_left' style='float:left; width:211px;'> </span>Consacré aux <i>Pandémies et épidémies</i>, ce numéro d'actualité, en lien avec l'intense crise sanitaire due à la Covid-19, mobilise les réflexions de juristes de disciplines variées, mais aussi d'historiens et de sociologues, en réfléchissant aux relations entre la lutte contre les crises sanitaires et le droit et les institutions, entendus dans leur sens le plus large. Les différents articles interrogent tant l'évolution du droit et des institutions démocratiques, que des libertés individuelles, en France comme au plan supranational, dans le cadre d'une lutte contre une pandémie mondiale inédite.</p></div> <div class='rss_ps'><p>24 e</p></div>