Presses universitaires de Caen 20211025
1119 03 02 978- 978-23818-6 01 BC <TitleType shortname="b202" refname="TitleType">01</TitleType> <TitleText shortname="b203" refname="TitleText"> La préhistoire de la Compagnie des Indes orientales, 1601-1622. Les Français dans la course aux épices<br/> </TitleText> <TitlePrefix></TitlePrefix> <TitleWithoutPrefix> </TitleWithoutPrefix> http://www.unicaen.fr/services/puc/article.php3?id_article=1119 A01 Guillaume Lelièvre 428 illustrations 02 02 Collection Quaestiones
01 02 À la fin du XVIe siècle et au début du XVIIe, les Anglais et les Néerlandais se lancent à l'assaut de l’empire établi depuis un siècle dans l’océan Indien par les Portugais, qui contrôlaient le lucratif commerce des Indes orientales, notamment celui des épices. On considère souvent que les Français n’ont rien entrepris dans ce domaine avant 1664, lorsque Colbert fonda la célèbre Compagnie française des Indes orientales, qui est la seule retenue par l’histoire. Au contraire, cet ouvrage, qui souhaite s’adresser à la fois à des chercheurs et à un public élargi de non-spécialistes, démontre que les Français ont eux aussi pris part à cette «course aux épices» dans le premier quart du XVIIe siècle. La confrontation de différentes sources françaises, anglaises et néerlandaises (récits de voyages dignes de romans d’aventures, documents manuscrits contemporains, archives…) permet de faire revivre ces événements presque oubliés de l'histoire maritime française. Sont ainsi relatées quatre expéditions entreprises entre 1601 et 1622, ainsi que la fondation d’une première compagnie par Henri IV dès 1604. Ces tentatives constituent ainsi véritablement la préhistoire de la Compagnie des Indes orientales. Presses universitaires de Caen 01 Presses universitaires de Caen 2021 02 160 mm 01 240 mm Diffuseur : AFPU diffusion\nDistributeur : SODIS 20 02 26