Presses universitaires de Caen 20211209
177 03 02 978-2-84133-058-4 01 F202194 BC 02 07583478 Elseneur 14 <TitleType shortname="b202" refname="TitleType">01</TitleType> <TitleText shortname="b203" refname="TitleText">n° 14, juin 1998 : L’écriture de soi comme dialogue</TitleText> <TitlePrefix></TitlePrefix> <TitleWithoutPrefix>n° 14, juin 1998 : </TitleWithoutPrefix> http://www.unicaen.fr/services/puc/article.php3?id_article=177 B01 Alain Goulet 212 02 02 Études publiées sous la direction d’ Alain Goulet. 01 02 L’écriture de soi, qui se donne pour objet l’exploration d’un espace intérieur, n’est pas plus qu’une autre une écriture autarcique ni un discours monologique. Les articles regroupés ici ont étudié les formes, les modalités et les fonctions du dialogue dans quatre variétés d’écriture de soi caractérisées par la présence implicite ou explicite d’un destinataire : celui de l’autobiographie, du XVIe siècle à la « Nouvelle autobiographie » ; le public visé explicitement par l’essai à caractère autobiographique ; le correspondant de la lettre intime ; l’interviewer ou le partenaire de l’entretien d’auteur. Chacun s’est demandé dans quelle mesure ce caractère de dialogue affectait les modalités de la présentation de soi. On constatera ainsi que ces mots de Bakhtine : « La conscience de soi […] est entièrement dialogisée : à chaque moment elle est tournée vers l’extérieur, s’adresse avec anxiété à elle-même, à l’autre, au tiers » ne concernent pas les seuls héros de Dostoïevski. Presses universitaires de Caen 01 Presses universitaires de Caen 1998 02 140 mm 01 220 mm Diffuseur : AFPU diffusion\nDistributeur : SODIS 20 02 13,72