Se loger pendant ses études

FR | EN

Trouver un logement en France peut être difficile, surtout lorsqu’on a un petit budget, et encore plus quand on est étranger. Difficile mais loin d’être impossible : tout est une question d’organisation !

Il est important d’anticiper ses démarches à l’avance et de ne pas attendre d’être en France pour chercher un hébergement. Il y a beaucoup d’étudiants à Caen, et il peut être très compliqué d’y trouver un logement au dernier moment.

Trouver un logement étudiant

En fonction de la durée de votre séjour, de votre budget, ainsi que de vos attentes, plusieurs types d’hébergement s’offrent à vous. Nous en avons répertorié un certain nombre pour vous guider dans vos recherches : 

Le Crous Normandie, partenaire de l’université de Caen Normandie, propose de nombreuses options de logements universitaires sur les différents campus caennais (chambres individuelles, studios, T1…).

Le Crous n’est pas présent sur tous les sites distants.

Caractéristiques

Tarifsde 154,50€ (chambre traditionnelle) à ≈ 400€ (T1 bis)
Meublésoui
Eau, chauffage, électricitéinclus dans le loyer
Accès internetinclus dans le loyer*
Éligibilité Aides au logement CAFoui
Dépôt de garantie1 mois de loyer
Cautionexigée, possibilité d’utiliser la garantie VISALE
Durée du bail1 ans sans tacite reconduction
Préavis1 mois
Possibilité de réserver depuis l’étrangeroui
Assurance habitationobligatoire pour entrée dans le logement
Accès PMRoui, logements réservés

* sauf rares exception. Accès WIFI : dans certains logements.

Les PLUS et les MOINS des logements Crous

Les PLUS…

  • Logements “clés en main” sans démarches supplémentaires sur place qui permettent une installation rapide et facile. 
  • Prix très attractifs
  • Accès direct aux infrastructures du Crous et au réseau des étudiants référents
  • Convivialité
  • Accès direct au tramway desservant les différents campus

…et les MOINS !

  • Nombre de logements limité
  • Pas de places réservées pour les étudiants internationaux (sauf boursiers du gouvernement français – BGF)
  • Âge limite : 30 ans (sauf dérogations exceptionnelles)
  • Pas de présence sur tous les sites distants
  • La sous-location ainsi que l’hébergement d’une personne à titre gratuit sont strictement interdits sous peine d’expulsion

Faire une demande de logement Crous

Première demande

Les premières demande de logement Crous pourront être déposées à partir du 9 juillet sur la plateforme https://trouverunlogement.lescrous.fr/

Si la demande est validée, il faudra confirmer la réservation en payant une avance sur loyer via messervices.etudiant.gouv.fr > rubrique “Gérer son logement” > “Cité’U”. En cas de refus, n’hésitez pas à retourner régulièrement sur le site pour voir les logements disponibles et faire une nouvelle demande.

Demande de renouvellement

Si vous avez déjà un logement au Crous et souhaitez le conserver vous devez faire votre demande de renouvellement  entre le 16 mars et le 21 juin sur messervices.etudiant.gouv.fr > rubrique “Gérer son logement” > “Cité’U” 

Le conseil du SPI : il est possible que la réponse du Crous arrive dans vos Spams. N’oubliez de vérifier !

Les résidences étudiantes privées sont de plus en plus populaires auprès des étudiants qui cherchent des solutions d’hébergement simples et rapides.
Chaque année, de nouvelles résidences apparaissent dans les villes universitaires de France pour faire face à une demande de plus en plus importante.
Les tarifs appliqués, plus élevés que ceux du Crous, s’expliquent en partie par la qualité des services d’accompagnement proposés ainsi qu’un certain niveau de confort.

Avec leur flexibilité et leurs modalités de réservations simplifiés, ces résidences sont idéales pour des étudiants qui prévoient de séjours courts en France (moins d’un an) ou des étudiants primo-arrivants qui cherchent une alternative à l’hébergement en résidence Crous.

Caractéristiques

Types de logementStudios équipés
TarifsPlus élevés que le Crous. Compter env. 500€ mensuels
Meublés avec cuisine équipée*oui
Eau, chauffage, électricitéinclus dans le loyer
Eligibles Aides au logement CAFoui
CautionSe renseigner
GarantSe renseigner
Durée du bailbail court possible selon les résidences (moins de 6 mois)
PréavisSe renseigner
Possibilité de réserver depuis l’étrangeroui pour certaines résidences
Assurance habitationobligatoire, peut être incluse dans les frais de loyer
Accès PMRse renseigner

* Cuisine équipée : réfrigérateur, plaques de cuisson, micro-onde (voir avec chaque résidence).

Des conditions particulières peuvent s’appliquer pour chaque résidence. N’hésitez pas à prendre contact par mail/téléphone.

Les PLUS et les MOINS des résidences étudiante privées

Les PLUS…

  • Logements “clés en main” sans démarches supplémentaires sur place qui permettent une installation rapide et facile (à privilégier pour les courts séjours)
  • Possibilité de réserver depuis l’étranger
  • Accompagnement personnalisé
  • Selon les résidences, accès à des infrastructures (salles de sport, lavomatiques etc…)

Et les MOINS…

  • Prix élevés
  • Nombre de logements limité

Trouver et réserver un logement en résidence étudiante privée

Plusieurs sites recensent les logements en résidences étudiantes privées (ainsi que d’autres types d’hébergement). Nous avons sélectionné pour vous :

L’accès à ces plateformes est gratuit sous réserve d’inscription. Il peut également vous être proposé des offres premium payantes.

Pendant vos études à UNICAEN, vous pouvez faire le choix de résider hors-campus dans un logement privé.

Cela veut dire que vous allez louer un hébergement à un propriétaire soit en direct (location par particulier), soit par l’intermédiaire d’une agence immobilière.

Le type de logements proposés à la location varie énormément : de la chambre louée chez un particulier à la colocation avec d’autres étudiants, en passant par des logements individuels de type studio ou T1.

Ce type d’hébergement donne accès aux aides au logement de la CAF (s’en assurer auprès du propriétaire en amont).

Les PLUS et les MOINS de la location dans le parc privé

Les PLUS…

  • Choix variés dans le type d’hébergement ainsi que la localisation
  • Plus grande autonomie
  • Possibilité d’avoir accès à de plus grandes surfaces
  • Possibilité de vivre en colocation
  • Animaux de compagnie acceptés (avec l’accord du propriétaire)
  • Bail de 3 ans (contre 1 au Crous) pour les logements non-meublés

…et les MOINS

  • Démarches avec beaucoup de documents administratifs à fournir (= le dossier de location) quasi-impossibles depuis l’étranger
  • Beaucoup de logements sont non-meublés (pévoir budget meubles)
  • Pour les logements non-meublés, le bail est de 3 ans et le préavis de 3 mois
  • Eau, chauffage, gaz, électricité, internet : la plupart du temps, ces services ne sont pas inclus dans vos charges (vérifier avec votre propriétaire). Il vous faudra effectuer ces démarches, parfois compliquées, par vous-même.
  • Plus cher si vous passez par l’intermédiaire d’une agence : prévoir des frais d’agences (env. 1 mois de loyer) à l’arrivée en plus de dépôt de garantie
  • Votre garant doit résider et travailler en France (dans la plupart des cas)

Chercher un logement dans le parc locatif privé

Plusieurs sites internet permettent de chercher des logements dans le parc locatif privé, directement via particulier ou par l’intermédiaire d’une agence. Parmi ceux-ci on peut citer :

Vous pouvez aussi chercher en consultant Lokaviz, une plateforme du Crous qui recense de nombreuses annonces de logements privés.

Le plus Lokaviz : Tous les logements sélectionnés doivent répondre à certaines règles élémentaires (caution plafonnée, superficie minimum, installations sanitaires de base). Utiliser Lokaviz permet d’éviter les mauvaises surprises. Consulter les annonces Lokaviz

Préparer son dossier de location

Avant d’accepter votre demande de location, le propriétaire étudiera votre dossier pour savoir si vous êtes un candidat fiable et s’assurer que vous êtes en mesure de payer vos loyers pendant la durée du bail. 

Les documents du dossier le location

Documents du locataireDocuments de la caution
Pièce d’identité en cours de validitéPièce d’identité en cours de validité
Justificatif de domicileJustificatif de domicile
Carte d’étudiant ou certificat de scolarité pour l’année en coursJustificatif de situation professionnelle
Justificatifs de ressources : ce sont les ressources de votre caution qui serviront de justificatif. Toutefois vous pouvez aussi joindre votre contrat de travail et trois derniers bulletins de salaire (si vous travaillez) et/ou attestation de bourse (pour les boursiers).Justificatif de ressources : pour être considéré comme acceptable, votre caution doit toucher des ressources mensuelles égales au minimum à 3 fois le montant du loyer brut.

Vous trouverez plus d’informations sur les pièces demandées sur le site du Service public.

Même avec un dossier complet, le propriétaire a toute liberté de ne pas accepter votre demande, sans avoir à justifier son refus.
De nombreux propriétaires sont également réticents à louer leurs biens à des personnes dont le garant travaille et réside à l’étranger.

Et après ?

Si votre dossier est accepté par le propriétaire, il vous sera alors demandé, à vous et votre caution, de signer un bail de location.
C’est à la signature du bail que vous devrez verser votre dépôt de garantie. Ce dépôt permet de réserver le logement.

L’assurance habitation est obligatoire et vous sera demandée à la remise des clés.

Vous cherchez un logement mais disposez d’un budget serré ? Vous avez besoin d’un hébergement temporaire le temps de vous installer dans un logement plus permanent ? Il existe des solutions.

L’hébergement en foyer

Un foyer de jeunes (également appelé « foyer pour jeunes travailleurs » ou « habitat jeunes ») est une résidence qui loue des logements aux jeunes entre 16 et 30 ans. Les prix varient en fonction du type d’hébergement : d’environ 250€ pour une chambre en colocation jusqu’à 500€ pour un logement de type T1.

Ces logements sont meublés et toutes les charges sont incluses dans le prix du loyer. Ils sont également éligibles aux dispositifs d’aide au logement CAF.

Certains foyers proposent également un hébergement en non-mixité. À Caen, le foyer Notre Dame et le foyer de la Visitation sont réservés aux jeunes femmes.

Consultez la page du Crous Normandie qui recense les foyers de l’agglomération caennaise.

Certains de ces foyers proposent des formules de logements courte durée.

L’hébergement chez l’habitant

Vous êtes à la recherche d’un logement à un prix raisonnable? Avez-vous pensé à la cohabitation avec une personne âgée ?  L’Association LIEN – Logement Intergénération En Normandie propose des cohabitations entre des jeunes et des seniors pour participer au rapprochement des générations dans un esprit d’entraide et de solidarité.

Attention ! Il ne s’agit pas d’une simple cohabitation : en échange d’un loyer réduit, vous devrez participer à rompre l’isolement social de la personne qui vous héberge.Pour prendre part à ce dispositif vous devez par conséquent avoir la fibre sociale, c’est-à-dire la volonté d’aider une personne.

Ce dispositif convivial permet également à l’étudiant de se sentir moins seul, moins isolé dans un pays où il vient d’arriver.

L’hébergement temporaire

À votre arrivée à UNICAEN, il est possible que vous ayez besoin d’un hébergement temporaire en attendant d’intégrer votre logement définitif. De nombreuses plateformes proposent des chambres d’hôtels ou des locations temporaires chez l’habitant, parmi lesquelles :

UNICAEN compte 5 sites universitaires distants en plus des campus caennais : Alençon – Damigny, Cherbourg-en-Cotentin, Lisieux, Saint-Lô et Vire.
Même si ces campus sont tous rattachés à UNICAEN, tous ne possèdent pas de logements universitaires Crous.

Chaque site propose des logements privés, dont certains sont agréés par le Crous.

N’hésitez pas à prendre contact avec les correspondants universitaires locaux (comme la Maison de l’étudiant de Cherbourg) qui connaissent bien les logements sur place et pourront vous donner de bons conseils.

Si vous venez à Caen dans le cadre d’un programme d’échange ou d’une formation en langue française, la demande d’hébergement doit se faire directement auprès du gestionnaire de votre programme :

Les dispositifs d’aides au logement

Aide au cautionnement

Pour louer un logement en France, il vous sera demandé de fournir une preuve de cautionnement. Il s’agit pour le propriétaire d’obtenir la garantie que votre loyer continuera d’être payé si vous n’êtes plus en mesure de le faire vous-même.

Pour cela deux options s’offrent à vous :

Le cautionnement familial, ou garant

Il s’agit d’une personne solvable résidant en France ou dans l’Union européenne qui co-signe le contrat de location avec vous et se porte garant du versement de vos loyers si vous rencontrez des difficultés financières.

La garantie Visale

Visale est un dispositif gouvernemental de cautionnement solidaire. Il est entièrement gratuit et ouvert à tous les étudiants de 18 à 30 ans en recherche de logement dans le parc locatif privé ou public. Comme pour la réservation d’un logement, cette démarche doit être faite sur internet et peut donc être anticipée depuis votre pays d’origine.

Contrairement au CROUS, les bailleurs privés n’ont pas l’obligation d’accepter Visale comme caution locative. Avant de faire votre demande de visa locatif, parlez-en à votre bailleur (propriétaire du logement, agence locative…) pour savoir s’il accepte cette méthode de cautionnement.

Aide au loyer (la CAF)

En France, le statut d’étudiant vous ouvre des droits à certaines prestations sociales dont les aides au logement de la Caisse d’Allocations Familiales · CAF. Ces aides sont versées directement à votre bailleur et sont déduites chaque mois du montant de votre loyer.

Une fois votre contrat de location signé, vous devrez vous créer un compte personnel sur le site internet de la CAF.

En période de rentrée universitaire, les cités universitaires du CROUS mettent à votre disposition des ordinateurs en libre-service et vous guident dans votre demande d’aide au logement.

À titre indicatif, pour une chambre traditionnelle rénovée en cité universitaire à Caen, le montant de l’aide au logement est de 85€/mois pour un loyer mensuel de 254€. Le montant de l’aide varie selon votre situation (montant du loyer, ville de résidence, type de logement etc.).

Assurances habitation

Quel que soit le type d’hébergement que vous aurez choisi pour vos études en France (chambre universitaire, location en ville ou même chambre en famille française), vous devrez souscrire deux polices d’assurance obligatoires :

  • l’assurance habitation
  • la garantie responsabilité civile

L’assurance habitation couvre les dommages occasionnés à votre logement et à vos biens en cas, par exemple, d’incendie, d’inondation ou de cambriolage.

La responsabilité civile couvre les dommages physiques et/ou psychologiques que vous pourriez causer à des personnes tierces si vous étiez responsable par exemple d’un incendie ou une inondation dans votre lieu d’habitation.

Une attestation d’assurance habitation avec responsabilité civile sera exigée lors de la prise de votre logement. La non-présentation d’un tel document est un motif de rupture du contrat de location.

La plupart des compagnies d’assurance proposent cette prestation pour environ 60€ par an.

Certaines banques offrent des avantages particuliers en matière d’assurance habitation lors de l’ouverture d’un compte bancaire étudiant.

Même si vous êtes en colocation, sous location, ou hébergé gratuitement, vous devez avoir une assurance habitation. Dans ces cas là, le plus simple et le plus économique est de demander à être ajouté au contrat d’assurance habitation de la personne avec laquelle vous vivez.

Informations complémentaires

En France, la location d’un logement est encadrée par la loi, avec un ensemble de règles valables pour le locataire, le propriétaire, et, si c’est le cas, le garant (aussi appelé la caution).

Chaque location doit faire l’objet d’un contrat de location (aussi appelé bail). Ce contrat recense les droits et les obligations du propriétaire et du locataire. Il doit impérativement contenir les éléments suivants : nom et domicile du propriétaire, noms du ou des locataires, date de prise d’effet et durée du bail, caractéristiques concernant le logement, montant du loyer et des charges et modalités de renouvellement ou de résiliation du bail.

Sans ce contrat, votre location n’est pas considérée comme légale, et vous ne pouvez pas percevoir d’aides au logement.

La caution est la personne qui, dans un document écrit appelé acte de cautionnement, s’engage envers le propriétaire du logement loué à payer les dettes locatives du locataire. Pour les étudiants, ce sont souvent les parents qui se portent caution mais il n’est cependant pas obligatoire que la caution soit un membre de la famille.

Même si ce n’est pas obligatoire, rares sont les propriétaires ou organismes qui ne demandent pas de caution.

Pour les étudiants qui ne disposent pas de caution, ou dont la caution n’est pas jugée acceptable (c’est souvent le cas lorsque la personne réside et travaille à l’étranger), il existe des dispositifs de cautionnement solidaire, comme VISALE.

Le dépôt de garantie est une somme versée par le locataire au propriétaire au moment de la signature du contrat pour couvrir d’éventuels risques liés à la location : loyers ou charges impayés, réalisation des réparations locatives en cas de dégâts matériels de la responsabilité du locataire etc.

Le montant, le versement, ainsi que la restitution de la garantie sont strictement encadrés par la loi. Ces modalités doivent également figurer dans le contrat de location :

  • location meublée : le dépôt de garantie ne peut pas être supérieur à 2 mois de loyer hors charges
  • location vide : le dépôt de garantie ne peut pas être supérieur à 1 mois de loyer hors charges
  • Restitution du dépôt de garantie :  un délai de 2 mois à compter de la remise des clés, ou 1 mois si aucune dégradation n’est constatée dans l’état des lieux de sortie (délais plus longs pour les Crous)

Le propriétaire peut, en cas d’état des lieux non conforme ou d’arriérés de paiement, décider de garder tout ou partie de ce dépôt. Cette retenue devra être justifiée via des documents officiels.

Le locataire est tenu de verser le montant du loyer du mois (avec les charges) à une date prévue dans le contrat de location.

La loi prévoit que le locataire peut payer son loyer par tout moyen (chèque, virement bancaire ou espèces). Cependant, dans la pratique, le règlement en espèces est parfois refusé et mieux vaut en discuter avec son propriétaire ou l’organisme locataire en amont.

En cas de paiement complet du loyer, le locataire peut demander au propriétaire de lui transmette gratuitement une quittance de loyer.

Voir les onglets Dispositifs d’aides au logement et Assurances habitation sur cette page.

Quitter son logement à la date prévue dans le contrat

Vous devez prévenir votre  propriétaire pour fixer en rendez-vous d’état des lieux de sortie (pour s’assurer que vous laissez un logement propre et en bon état) et de rendu des clés, votre dépôt de garantie vous sera restitué dans un délai maximal de 1 mois (plus longs dans le cas du Crous). 

Quitter son logement avant la date prévue dans votre contrat

Vous devez informer votre propriétaire de votre date de départ via une lettre recommandée avec avis de réception ou une remise de lettre en main propre contre émargement ou récépissé: c’est ce qu’on appelle le préavis.

Ce préavis doit être donné 1 mois avant la date du départ pour un logement meublé et 3 mois avant pour logement vide. Même si vous partez avant la date de préavis, et en l’absence d’un nouveau locataire, vous devrez continuer à verser votre loyer.

À l’issue de votre délai de préavis, vous effectuerez l’état des lieux de sortie, remettrez les clés aux propriétaires, et récupérerez votre dépôt de garantie dans un délai d’1 mois (sauf Crous où les délais peuvent être plus longs).

La sous-location est la mise à disposition de tout ou partie du logement par le locataire à un tiers en échange d’une contrepartie financière, quelle que soit la durée du séjour. 

Dans le parc locatif privé, cette pratique est autorisée à condition que le locataire obtienne l’accord de son propriétaire avant de sous-louer son logement. 
Le montant du loyer demandé par le locataire ne peut pas être supérieur à celui payé par le locataire au propriétaire.
Il est conseillé d’établir un contrat de sous-location qui permettra au sous-locataire de bénéficier de l’aide au logement de la CAF.

Au Crous et dans les résidences privées, la sous-location est formellement interdite et peut être sanctionnée par un renvoi immédiat du locataire du logement.

En France, la taxe d’habitation est un impôt s’appliquant à chaque personne (propriétaire, locataire ou occupant à titre gratuit) disposant d’un bien immobilier. Elle est payée par la personne occupant le logement au  1er janvier de l’année d’imposition. La taxe d’habitation est à payer avant le 15 novembre de l’année. 

Un étudiant étranger occupant un logement en France au 1er janvier devra payer la taxe d’habitation, sauf s’il habite dans un logement appartenant à une résidence étudiante ou une chambre meublée louée par un propriétaire. S’il arrive en France après le 1er janvier, l’étudiant peut être exonéré de la contribution.

Comment être exonéré de la taxe d’habitation ? La taxe d’habitation peu être très chère (plus d’un mois de loyer !). Pour en être exonéré, nous vous conseillons de déposer une déclaration de revenus auprès du Service des impôts de votre domicile.

À votre emménagement, n’oubliez pas de mettre votre nom sur votre boîte aux lettres. Sans cela, vous pourriez ne pas recevoir votre courrier.

À votre déménagement (ou en cas d’absence de longue durée), communiquez votre nouvelle adresse aux administrations d’états et aux autres organismes susceptibles de vous envoyer du courrier.

Un site internet propose une démarche simplifiée pour transmettre votre nouvelle adresse à la plupart des services de l’état (SAUF la préfecture) : https://changement-dadresse-gouv.fr/

Pour être certain de continuer à recevoir votre courrier, vous pouvez aussi opter pour la redirection de courrier (payante) proposée par La Poste : https://www.laposte.fr/demenagement-absence