“À pied, à cheval, en voiture…” : les villes, du cheval à l’automobile

Lieu : MRSH - salle des actes SH027
Début : 06/12/2016 - 14:30
Fin : 06/12/2016 - 18:00
Responsable(s) scientifique(s) : Pierre Bergel (ESO), Ludovic Lestrelin (CESAMS), Vincent Milliot (CRHQ)

Organisé dans le cadre du séminaire 2016-2017 : La Ville passante : mobilités et enracinements

Au programme :

  • Mathieu Flonneau (Université Paris I Panthéon-Sorbonne)

    Mathieu Flonneau est historien, maître de conférences à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne (SIRICE-CRHI, Centre de Recherche en Histoire de l’Innovation ; LabEx EHNE), spécialiste d’histoire urbaine, des mobilités et de l’automobilisme. Il préside le groupe de recherche P2M, Passé-Présent-Mobilités, qui anime le séminaire interuniversitaire d’histoire de la mobilité fondé en 2005. Il codirige la collection « Cultures Mobiles » aux éditions Descartes&Cie et la collection « Mobilités et Sociétés » aux Publications de la Sorbonne. Récemment, il a co-dirigé et publié en 2016 Choc de mobilités. Histoire croisée au présent des routes intelligentes et véhicules communicants aux éditions Descartes&Cie, Vive la Route ! Vive la République ! Essai impertinent aux éditions de L’Aube et L’automobile au temps des Trente Glorieuses. Un rêve d’automobilisme aux éditions Loubatières. Lors du Mondial de l’automobile de Paris en octobre 2016, il était commissaire invité de l’exposition « Moteur ! L’automobile fait son cinéma ».

    Résumé de la communication

    L’automobile est-elle incohérente ? Est-elle une intruse en ville – et ailleurs ? Cette communication vise à comprendre la façon dont l’automobilisme est devenu un éco-système dominant dans les pratiques collectives et individuelles de mobilité, ainsi que dans l’espace public. En remontant aux sources de son développement, dès avant la Première Guerre mondiale, en examinant le cas parisien, séminal et emblématique, nous tâcherons de comprendre les ressorts de la séduction durable et persistante exercée par la solution automobile dans les offres de transport. La cohérence et la consistance, économique, politique, sociale et culturelle, de la civilisation automobile seront l’objet du questionnement.

« Automobilismes et mobilités urbaines, regard de longue durée »

  • Daniel Roche (Collège de France)

“A pied, à cheval , en voiture : les mobilités dans la ville des Lumières”