La ville et les grandes manifestations sportives mondiales : quels impacts ?

Lieu : MRSH - salle des actes SH027
Début : 29/03/2016 - 10:00
Fin : 29/03/2016 - 18:00
Responsable(s) scientifique(s) : Vincent Milliot (CRHQ), Pierre Bergel (ESO), Nicolas Bautes (ESO) et Laurence Montel (CRHQ)

Séminaire pluridisciplinaire Villes et sciences sociales (11e année) : Villes-monde et mondialisations urbaines

Responsable : Ludovic Lestrelin (CESAMS, Unicaen/MRSH), programme en cours d’élaboration

Jeux olympiques, Coupe du monde de football, Euro 2016... L’accueil des grandes manifestations sportives suppose de lourds aménagements pour les villes ayant fait acte de candidature. Ces événements sont aujourd’hui légitimés par des arguments qui touchent à l’attractivité d’un territoire et au développement économique local, à «l’héritage» via l’édification d’équipements durables, au marketing territorial et au positionnement dans la concurrence/compétition entre métropoles européennes ou mondiales. Les coûts financiers induits par la construction des enceintes sportives dédiées ou la transformation de certaines zones urbaines génèrent toutefois de plus en plus souvent des débats publics voire des résistances et des formes de politisation. Par exemple, les habitants d’Hambourg se sont récemment prononcés contre la candidature de la ville à l’organisation des JO 2024. Comment et pourquoi émerge le projet d’accueillir un événement d’une telle ampleur ? Comment celui-ci transforme-t-il la ville ? Quelle réception du côté des populations locales ? Soumises au regard de deux historiens et deux géographes, ces questions sont traitées à partir des cas de Paris, de Londres ou encore de Rio.
 

Programme
 

  • 9h – 9h30 : pot d’accueil
  • 9h30 – 10h : introduction de la journée par Ludovic Lestrelin : « La ville événementielle et le sport » (maître de conférences, Centre d’étude sport et actions motrices CesamS, Caen)
  • 10h – 12h30 : interventions

-    Charly Machemehl (maître de conférences, Centre d’études des transformations des activités physiques et sportive Cetaps, Université de Rouen) : « Jeux olympiques : comment devient-on une ville-hôte ? »

-    Michäel Delépine (docteur en histoire, Institut des Sciences sociales du Politique, Université Paris Ouest Nanterre La Défense) : « Un stade à Colombes : une ville à l’épreuve des grandes manifestations sportives »

  • 14h – 16h30 : interventions

-    Manuel Appert (maître de conférences, laboratoire Environnement, ville, société, Université Lumière Lyon 2) : « La territorialisation du legs olympique de Londres 2012 »
-    Nicolas Bautès (maître de conférences, Espaces et Sociétés ESO-Caen, Université de Caen Normandie) : « Événements sportifs internationaux et urbanisme à Rio de Janeiro : quand l’exception oriente le politique »

  • 16h30 – 17h : conclusion de la journée