l m m j v s d
 
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
 
 
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
 
 
27
 
28
 
 
 
 
Taxonomy >> Term

Colloque

Lieu : Amphithéâtre Demolombe, bâtiment droit (DR), Université de Caen Normandie
Début : 29/03/2019
Responsable(s) scientifique(s) : Laurence Fin-Langer

Sous la direction de Laurence Fin-Langer (coordinatrice), Professeure à l'Université de Caen Normandie, et Erick Tamion, Magistrat.

Cette rencontre a lieu tous les ans depuis plusieurs années en vue de faire le point sur l’actualité du contentieux de la sécurité sociale. Cette année, l’objet de cette journée est double. 
La matinée est consacrée à l’actualité de la réforme des juridictions compétentes en droit de la sécurité sociale, qui entre en vigueur au 1er janvier 2019. Les juridictions existantes disparaissent, le contentieux relevant d’une chambre particulière des TGI. Le but est donc d’étudier les enjeux, les difficultés liées à la mise en œuvre de cette réforme pour les magistrats, les caisses et les avocats. 
L’après-midi est réservée à un thème peu abordé jusqu’à présent, à savoir l’optimisation sociale. Il s’agit d’étudier différents mécanismes qui tendent vers cette optimisation sociale, que ce soit à travers l’étude de statuts divers ou des contentieux.

 

Pour en savoir davantageProgramme détaillé et modalités d'inscription

Lieu : Amphithéâtre Demolombe, bâtiment droit (DR), Université de Caen Normandie
Début : 26/04/2019 - 08:30
Fin : 26/04/2019 - 17:00
Responsable(s) scientifique(s) : Gilles RAOUL CORMEIL, professeur à l’Université de Bretagne Occidentale, membre du groupe de travail interministériel sur l'évolution de la protection juridique des majeurs

Responsables scientifiques du projet : Gilles Raoul Cormeil (Coordonnateur), Professeur à l’Université de Bretagne Occidentale, membre du groupe de travail interministériel sur l'évolution de la protection juridique des majeurs , et Annick Batteur, Professeur émérite de l’Université de Caen Normandie

Ambitieuse, la loi du 5 mars 2007 a introduit le mandat de protection future, la profession de mandataire judiciaire à la protection des majeurs, étendu la protection juridique aux biens et à la personne, tout en maintenant la trilogie classique 'sauvegarde de justice, curatelle et tutelle'. 10 ans après son entrée en vigueur, l'application de la loi a été jugée défaillante par le Défendeur des droits et la Cour des comptes en 2016. Le 21 septembre 2018, le rapport de mission interministérielle a formulé 104 propositions dont certaines ont déjà été adoptées par l'Assemblée nationale au cours de la discussion du projet de loi de programmation de la Justice (2018-2022). Le présent colloque est l'occasion pour les Universitaires et praticiens d'éprouver ces nouvelles mesures, leur efficacité et leur coût, dans un contexte de forte déjudiciarisation.

 

Pour en savoir davantageProgramme détaillé et modalités d'inscription

Lieu : Amphitéâtre Demolombe, bâtiment droit (DR), Université de Caen Normandie
Début : 05/04/2019 - 09:00
Fin : 05/04/2019 - 17:30
Responsable(s) scientifique(s) : Jean-Christophe PAGNUCCO, professeur à l’Université de Caen Normandie, doyen de la faculté de droit, directeur du Master Droit de l'Entreprise/ DJCE.

Avec la participation des professeurs Jacques RAYNARD, Florence DEBOISSY, Michel GERMAIN, Anne RABREAU, Caroline HOUIN BRESSAND, Bernard SAINTOURENS, Nicolas THOMASSIN, Anne PERIN-DUREAU, Nicolas BORGA, Jean-Christophe PAGNUCCO, Julien THERON, Marie CAFFIN-MOI, Caroline COUPET, Marie-Hélène MONSERIE-BON et Maîtres Olivier LECOMTE, Jérôme HOUDAN et Laurent SIMONNEAU

Par une loi de janvier 1994 était créée la dernière-née des formes de sociétés commerciales françaises, à savoir la Société par Actions Simplifiée (SAS). Par son insertion dans le droit positif, la SAS a bouleversé les cadres traditionnels du droit des sociétés et la structure de nombreuses entreprises françaises. La faculté de droit de Caen, sous l’égide de l’Institut DEMOLOMBE et en partenariat avec Caen la Mer et la Fédération Nationale du Droit de l’Entreprise (FNDE), est heureuse de rassembler le 5 avril 2019 une quinzaine des meilleurs spécialistes français de droit des sociétés afin de dresser le bilan et les perspectives de ces 25 années d’utilisation, tout comme elle se félicite d’accueillir le premier d’un nouveau cycle des colloques nationaux des DJCE. Formation d’excellence en droit de l’entreprise et des affaires, label de qualité constituant un puissant levier d’insertion pour les juristes diplômés de cette formation très sélective et unanimement saluée par sa qualité, le DJCE a été créé il y a plus de quarante ans. Proposé à la faculté de droit de Caen depuis près de 25 ans, il est délivré par 11 universités françaises, qui seront chacune représentées le 5 avril prochain.

Pour en savoir davantageProgramme détaillé et modalités d'inscription

Lieu : Amphithéâtre Demolombe, bâtiment droit (DR), Université de Caen Normandie
Début : 22/03/2019 - 09:00
Fin : 22/03/2019 - 17:00
Responsable(s) scientifique(s) : Thibault DOUVILLE, professeur à l'Université du Mans et codirecteur du master droit du numérique à l'Université de Caen Normandie

La réforme du droit des données à caractère personnel opérée par le règlement général sur la protection des données et, dans sa suite par la loi du 20 juin 2018 révisant la loi du 6 janvier 1978 puis par l'ordonnance du 12 décembre 2018, invite à s'intéresser à l'articulation du droit des contrats et du droit de la protection des données à caractère personnel.
Si, en dépit de cette réforme, la philosophie de la protection des données à caractère personnel reste globalement la même, ses modalités ont considérablement changé. Le contrat y occupe une place importante (traitement de données à caractère personnel pour l'exécution d'un contrat, contrat entre responsable de traitement et soustraitant, entre co-responsables de traitement, consentement donné à certains traitements de données, transfert des données en dehors de l'Union européenne moyennant des garanties appropriées...). Dans le même temps, les données à caractère personnel ont vocation à être saisies par le contrat, qu'il s'agisse pour un responsable de traitement de les céder à un tiers ou à une personne concernée de les communiquer pour avoir gratuitement accès à un service. Sous un prisme contractuel, les questions théoriques et pratiques sont nombreuses. Elles portent sur la nature des contrats en cause, sur la notion de contrepartie non pécuniaire, sur les clauses contractuelles en matière de données à caractère personnel, sur la formalisation du consentement au traitement de données...
Premier colloque organisé sur le thème du contrat et de la protection des données à caractère personnel, il permettra de déterminer l'incidence que la protection des données à caractère personnel peut avoir sur le droit des contrats et de mesurer la place du contrat dans le droit de la protection des données à caractère personnel.

Pour en savoir davantageProgramme détaillé et modalités d'inscription

Lieu : MRSH - Salle des actes
Début : 05/12/2019 - 09:00
Fin : 06/12/2019 - 18:00
Responsable(s) scientifique(s) : B. Diaz - A. Silvestri - J. Anselmini
Lieu : MRSH
Début : 22/11/2019 - 09:00
Fin : 24/11/2019 - 18:00
Responsable(s) scientifique(s) : Y. Calvet - M. Jeannin - A. Schneider

 

Les migrations massives de population, relayées par les médias, particulièrement depuis l’été 2016, sont devenues depuis une dizaine années un objet d’écriture à part entière du roman, de la poésie, du théâtre et du cinéma contemporains.

Marie Ndyae raconte le destin de Khadidja, femme africaine migrante qui paye de façon tragique un voyage vers l’Europe  voué d’avance à l’échec au bout d’une lente dégradation de sa condition humaine ; Laurent Gaudé questionne cette recherche sans fin d’un monde meilleur, tandis que la littérature de jeunesse, par le biais de romans ou d’albums se fait l’écho de ces voix devenues symboles d’une enfance brisée. Au cinéma, la figure du migrant est omniprésente dans le cinéma américain de L’émigrant (Charlie, Chaplin, 1917) à The Immigrant (James Gray, 2013) en passant par America, America (Elia Kazan, 1963). Le cinéma européen, lui aussi confronté à différentes vagues migratoires interroge cette figure en l’associant souvent à la question de l’intégration.

Le colloque réunira des écrivains francophones qui parlent de l’exil et des migrations : pour les enfants : Azouz Begag et son illustratrice Catherine Louis, Baudouin auteur d’un album tragique Méditerranée, pour les adultes Natacha Appanah et Scholastique Mukasonga, auteurs caennaises qui parleront de Mayotte et des migrations en provenance de l’Afrique. Les cinémas Lux et le Café des images seront invités à offrir une programmation en lien avec le colloque et à permettre la projection ouverte à tous de films sur le campus et en lien avec la thématique. Enfin, le lien avec la question du public scolaire se fera par le biais du groupe de recherche Espe/ inspection sur les publics allophones et par les bibliothèques et associations de quartier en charge de migrants. 

Lieu : Centre Culturel de Cerisy
Début : 19/08/2019 - 09:00
Fin : 26/08/2019 - 18:00
Responsable(s) scientifique(s) : J. Anselmini/C. Schopp

 

L'Éros proprement amoureux de Dumas, qui le poussa à accumuler sa vie durant conquêtes et maîtresses, est la figure emblématique d'une énergie vitale et d'un désir de littérature et d'action qui n'a pas, en tant que tel, fait l'objet d’une suffisante attention. 

Ce colloque — le premier qui, à la veille des cent cinquante ans de la mort de l'écrivain, le fera entrer à Cerisy — vise ainsi à explorer l'Éros dumasien dans ses divers aspects et ses multiples enjeux, selon trois directions privilégiées. D'abord, le désir amoureux et érotique, sa représentation, sa productivité et sa portée dans les différents genres illustrés par Dumas (théâtre, romans, contes, récits de voyages, autobiographie, causeries, etc.). Ensuite, et plus largement, le désir comme origine et foyer de la création dumasienne, et tel qu'il permet d'en comprendre la fécondité, la variété, mais aussi les modes d'énonciation et de réception. Enfin, les empreintes du désir chez les descendants (biologiques et littéraires) de Dumas ; comment les motifs sentimentaux et l'érotisme façonnent l'imaginaire dumasien, manifesté et fantasmé par les réécritures, les adaptations ou les suites de ses œuvres (comme le D'Artagnan amoureux de Roger Nimier, auquel le titre du colloque adresse un clin d'œil).

Cette rencontre, qui réunira les meilleurs spécialistes du sujet, s'ouvrira à tous les lecteurs amoureux de Dumas.

 

COMMUNICATIONS (suivies de débats) :

* Karl AKIKI: 5 Shades of Dumas
* Julie ANSELMINI: Dumas, écrivain de l'amour fou
* Michel BRIX: Dumas et les amours de Nerval
* Anne-Marie CALLET-BIANCO: Les "wedding comedies" de Dumas
* Sandrine CARVALHOSA: La fabrique médiatique du désir d'auteur: le cas d'Alexandre Dumas
* Philippe CHANIAL: Amour et utopies chez Dumas
* Barbara COOPER: Amours ardents et sombres: l'amour sous toutes ses formes dans Lorenzino (1842)
* Marc DAMBRE: Nimier chez Dumas: amours de lecture?
* Helena DEMIRDJIAN: Naples et Dumas: un cheminement amoureux
* Daniel DESORMEAUX: L'amour nègre chez Alexandre Dumas
* Lise DUMASY: L'amour, la mort et le destin au prisme du roman historique dumasien
* Dominique de FONT-RÉAULX: Décors pour un bal masqué, désirs de la représentation
* Martine LAVAUD: Iconographie de l'auteur amoureux
* Sylvain LEDDA: L'amour et la mort dans le théâtre de Dumas
* Maxime PREVOST: Le désir séculaire: les XVIe et XVIIe siècles contrastants de Dumas
* Valery RION: Aimer la mort, aimer Méduse: l'éros dumasien dans les récits fantastiques
* Isabelle SAFA: Éros et Clio: l'amour comme principe de production de l’histoire
* Angels SANTA: Le sentiment amoureux dans Mémoires d'un médecin: l'exemple de la comtesse de Charny
* Claude SCHOPP: Les deux amours d'Alexandre Dumas
* Marianne SCHOPP: L'amour paternel de Dumas
* Nathalie SOLOMON: Impressions de voyage et sentiment amoureux: "J'en ferai un volume"
* Giulio TATASCIORE: Le brigand amoureux, une figure de l'imaginaire dumasien

Pour en savoir davantageCentre Culturel International de Cerisy

Lieu : Université de Lyon
Début : 23/05/2019 - 09:00
Fin : 24/05/2019 - 18:00
Responsable(s) scientifique(s) : H. Valmary

 

Ce colloque sera le premier en France consacré à une analyse esthétique des films de super-héros du cinéma hollywoodien contemporain. En effet, les rares journées d’études ou colloques qui ont pu se pencher sur l’engouement planétaire pour ces personnages les abordent souvent d’un point de vue culturel ou mythologique, laissant souvent de côté les films les plus commerciaux pour privilégier des productions dites « indépendantes » voire se tourner vers les comics d’origine. Ce colloque veut combler un double manque au sein de la recherche en études cinématographiques en France : celui d’une réflexion qui soit avant tout esthétique et qui se penche sur les films les plus commerciaux du genre super-héroïque. Il s’agit de faire entrer à l’université et au sein des études cinématographiques un objet qui y reste encore marginal alors qu’il est omniprésent sur les écrans. Pour cela il nous semble fondamental d’en interroger la puissance des images. Les interventions pourront se développer selon deux grands axes :

1) Les innovations esthétiques : analyse des transformations de ces corps hors-normes, de la création d’univers oscillant entre réalisme et magie, de la circulation d’acteurs et de thématiques créant des filiations esthétiques inédites sont autant d’entrées possibles dans ces films. Il s’agira de comprendre la force d’évocation de ces images ainsi que le mélange d’extrême contemporanéité (avec tout ce que cela peut induire de gravité) et en même temps la puissance d’enchantement se dégageant de ces œuvres

2) La transmédialité : approche familière au domaine anglo-saxon, consistant à étudier un objet non pas tant dans une de ses sphères d’apparition mais dans son rayonnement sur différents médias, l’approche transmédiatique semble indispensable à la compréhension de l’univers super-héroïque. Le déploiement des super-héros au cinéma, dans les séries télévisées, sur internet, en comics, en jouets induit ce type d’analyse décloisonnant les frontières et ayant à cœur de comprendre les interactions à l’œuvre et ce qu’elles produisent.

Ce colloque veut ainsi s’emparer de cet objet de la culture populaire pour l’inscrire dans les études universitaires dans un souci à la fois de rassembler des chercheurs et des publics mais également de tisser des liens pérennes entre chercheurs français et internationaux intéressés par la culture états-unienne.

Co-organisée par les universités de Lyon 2, Caen et Pittsburgh (Pennyslvanie), soutenue par le pôle Ouest de l’Institut des Amériques et déjà co-financée par le LASLAR (laboratoire pluridisciplinaire Lettres, Arts du spectacle, Langues romanes de notre université) et le département Arts du spectacle de l’Université de Lyon 2, cette manifestation porte ainsi dans sa structure organisatrice et ses premiers soutiens, cette volonté de créer des liens au niveau national et international.

Après ce premier événement basé à Lyon (ville symbolique, dans le domaine de l’édition, de la popularisation des super-héros sur le territoire français), la prochaine manifestation sur le sujet devrait avoir lieu à l’université de Caen

Lieu : MRSH - Salle des actes
Début : 14/03/2019 - 09:00
Fin : 15/03/2019 - 18:00
Responsable(s) scientifique(s) : M.-G. Lallemand/M. Speyer

Loin d’être taxé de plagiat, le recours au copier-coller est courant dans la production littéraire aux XVIe et XVIIe siècles. L’extraction de pièces – parties caractérisées par leur unité interne – d’œuvres constituées et leur réemploi dans d’autres est un mode de composition productif à l’époque. Transformant la création d’une œuvre en jeu de construction, ces pratiques interrogent tant la conception de l’auteur que celle de l’œuvre et de sa poétique, ce que ce colloque se propose d’analyser à l’échelle européenne.

Fichier(s) à téléchargerProgramme journée "Usages du 'copier-coller'..."

Début : 09/01/2019 - 09:00
Fin : 10/01/2019 - 12:00

Depuis les rapports du recteur Philippe Joutard (1989) et de Régis Debray (2002), l’enseignement des faits religieux à l’école laïque est l’objet de recommandations, voire de prescriptions, récurrentes.

Où en est aujourd’hui cet enseignement ? Les efforts institutionnels déployés n’ont pas été vains. Les enseignants ont désormais à leur disposition des ressources pédagogiques et culturelles qui leur permettent de l’aborder, y compris à l’école primaire, et l’enseignement du fait religieux fait de plus en plus partie du paysage scolaire. Pourtant, il suscite encore des hésitations, voire des réserves. De ce constat, est née la double ambition de ce colloque, organisé par l’ESPE de Caen et l’association Enquête, avec le soutien de l’université de Caen Normandie et du laboratoire CIRNEF et la participation de l’ISFEC :

  • interpréter les résistances rencontrées et comprendre le caractère en lui-même problématique d’un tel enseignement. Le penser utile et légitime, suppose d’abord de ne pas le considérer comme une sorte d’allant de soi de l’école républicaine dont le peu de pénétration dans les classes s’expliquerait par des seuls obstacles extérieurs
  • interroger les pratiques enseignantes (en laissant une large place à l’expérience des enseignants) à la fois pour comprendre comment et à partir de quels situations et outils pédagogiques ils s’emparent d’un tel enseignement ou pourquoi au contraire ils peinent
    à s’en emparer.

Entrée gratuite - Inscription obligatoire : espe.evenement@unicaen.fr

Fichier(s) à téléchargerTélécharger le programme

Lieu : MRSH et MEDEF
Début : 29/11/2018 - 13:30
Fin : 30/11/2018 - 15:30
Responsable(s) scientifique(s) : Aline SCOUARNEC

17 et 18° RENCONTRES SUR LA PROSPECTIVE DES METIERS

2°RENCONTRES INTERDISCIPLINAIRES
 

Journée du 29 novembre

9H00-11H30 : Réunion des chercheurs du Groupe PIMS et du groupe Anticipation et Pilotage du NIMEC

11H30-13H30 : Déjeuner libre

13H30 : Accueil des participants (Hall de la MRSH)

14H00 : Ouverture du colloque par les organisateurs et présentation des enjeux de l’interdisciplinarité

14H30 – 15H30 : Table ronde animée par Aline Scouarnec (IAE Caen, Nimec, PIMS)
Travailler Demain : Une vision du champ des possibles dans le secteur de la Santé

Présentation de l’enquête emploi Unifaf par Lionel Aubert (Unifaf Normandie)

Vision du droit public de la santé Aurore Catherine (Université de Caen Normandie)

Présentation des premiers résultats de l’étude prospective de Nexem Normandie sur les métiers, compétences et organisations du travail demain par Aline Scouarnec (IAE Caen, Nimec, PIMS), Sébastien Payre et Mohamed Tissioui (Université Caen Normandie, Nimec, PIMS) et Clémence Joffre (Em Normandie)

Présentation de l’appel à contribution RMA Santé sur les configurations sectorielles par Sébastien Payre et Mohamed Tissioui (Université Caen Normandie, Nimec, PIMS)

15H30 – 17H00 : Table ronde par Grégory Godiveau (Université Caen Normandie, CRDFED, PIMS)
Travailler Demain : Des normes et territoires en devenir ?

Les nouveaux territoires d’organisation du travail par Gregory Godiveau (CRDFED, Nimec)

Les nouveaux territoires RH et les enjeux normatifs par Aline Scouarnec (IAE Caen, Nimec, PIMS), Sébastien Payre et Mohamed Tissioui (Université Caen Normandie, Nimec, PIMS) et Clémence Joffre (Em Normandie)

 

Journée du 30 novembre
Institut Esprit Service -  Medef - 55 avenue Bosquet, 75 007 Paris

8H30 - 9H00 : Accueil des participants

9H00 : Ouverture de la journée par les organisateurs et présentation des enjeux de l’interdisciplinarité

9H30 – 10H45 : Table ronde animée par Aline Scouarnec (IAE Caen, Nimec, PIMS) et Grégory Godiveau (CRDFED, Pims)
Travailler demain ? : Des visions possibles …

Alain Juillet (L’Académie d’intelligence économique) : Les apports de l’Intelligence économique
Lise Cornillier (Cornillier Avocats) : Les apports d’une lecture juridique
André-Benoit de Jaeggere (ABDJ Conseil) : Les Business Model de demain
Maurice Thévenet (FNEGE) : Le plaisir de travailler… demain
François Silva (Kedge Business School) : Les apports d’une lecture postmoderne

10H45 – 11H00 : Pause-café

11H00 – 12H30 : Ateliers 1 et 2

12H30 – 13H30 : Pause déjeuner

13H30 – 15H00 : Ateliers 3 et 4

15H00 – 16H30 : Table ronde animée par Alain Tedaldi (Institut Esprit Service) et François Silva (Kedge Business School)
Travailler demain ? : …Des visions possibles aux pistes d’action

Francesco Martucci (Université Paris II) :  Les effets de l’ouverture à la concurrence sur le travail
Hélène Garner, Départ. Travail Emploi Compétences, France Stratégie : Travail, Compétences et IA
Laurence Breton-Kueny (Afnor) :  Les enjeux des normes en RH
Jérémy Lamri (Lab RH) : Les compétences du XXI° siècle avec le témoignage d’étudiants
Catherine Guyonnet (Opcalim) : Les enjeux des OPCA-OPCO dans l’innovation, vision Opcalim

16H30 – 17H00 : Christèle Lambolez (Jobsferic) : Présentation du e-Livre blanc sur la fonction RH demain et synthèse et ouverture par Jean-Marie Marx (Haut-commissaire aux compétences et à l'inclusion par l'emploi)

Atelier 1 : Les innovations managériales

Alison CAILLÉ, Université de Nantes - Laboratoire de Psychologie des Pays de la Loire (EA 4638), Doctorante CIFRE en psychologie sociale et du travail, Psychologue du travail,

Christine JEOFFRION

Maître de conférences HDR en psychologie sociale, du travail et des organisations, Psychologue du travail, Université de Nantes - Laboratoire de Psychologie des Pays de la Loire (EA 4638),

 

Innovation managériale et Manager idéal au 21ème siècle : Quels leviers d’actions pour les entreprises ?

Guillaume ROGINE, Université de Caen Normandie, Doctorant

Nimec, Pims

Innovation sociale et managériale dans le secteur médico-social

 

Arnaud LACAN, Professeur, Kedge Business School

Le postmanager

 

Atelier 2 : Le devenir des métiers

Jérôme Dinet, Université de Lorraine

Robotisation et emploi : étude des risques perçus chez les salariés d’un constructeur automobile

 

Delphine Maurant, Doctorante en Sciences de Gestion

Isabelle Bories-Azeau, MCF en Sciences de Gestion

Agnès Mazars-Chapelon MCF HDR en Sciences de Gestion 

MRM, Univ. Montpellier, France

 

La professionnalisation inachevée dans les organisations pluralistes : le cas des Opérateurs Technico-Artistiques des Organisations Artistiques et Culturelles publiques

 

Benoît MEYRONIN, Professeur Grenoble Ecole de Management

Jean-Jacques NILLES, Professeur de philosophie, Université de Savoie

 

 

Ethique du care & métiers de service

 

Atelier 3 : La valorisation des compétences

Thierry Garrot (Aunege), Jean Pralong (Em Normandie, Saven), Aline Scouarnec (IAE Caen, Nimec, PIMS), Franck Brillet (IGAENR), Michèle Vincent (Goodmorning Change), Sébastien Payre et Mohamed Tissioui (Université Caen Normandie, Nimec, PIMS) 

 

Repenser l’orientation et la construction des trajectoires professionnelles via une application MAP (Mon Avenir Professionnel)

Anthony Frémaux, Docteur en sciences de l'éducation Laboratoire Experice (Université Paris 8) Co-fondateur de la société Ligamen

La finalité première de l’organisation du travail de demain est l’optimisation de concordances entre talents individuels et missions collectives. Quid de cette politique d’organisation qui associe bien-être et performance au travail.

 

Martine Assar (Institut Mines Télécom)

Quelles compétences de demain dans l’industrie du futur ?

 

Atelier 4 : Quelques approches du Travail demain

Pauline PEREZ, ATER en sciences de gestion, Université de Toulouse 3, FSI, Laboratoire de gouvernance et de contrôle organisationnel, EA 7416.

Quel travail, demain, pour nos élites ? Analyse psychosociologique de deux expériences de travail ouvert.

Philippe Dresto, Directeur au Collège des Métiers – Recherches et Etudes, Les Compagnons du Devoir et du Tour de France

Le travail demain au travers des compagnons du devoir

 

Annabelle Hulin, Professeur, Université de Tours

IAE de Tours - Faculté de Droit, Economie et Sciences Sociales

et Juliette Evon, Doctorante, Université de Tours

IAE de Tours - Faculté de Droit, Economie et Sciences Sociales

Les compétences territoriales, les compétences de demain ?

Rémi Keuleyan, Université de Caen Normandie, Doctorant

Nimec, Pims

Le travail demain via une approche renouvelée des trajectoires professionnelles

 

 


 

Lieu : Université de Caen / MRSH, amphithéâtre les 3 et 5 avril, sh 027 le 4 avril
Début : 03/04/2019 - 09:00
Fin : 05/04/2019 - 17:00
Responsable(s) scientifique(s) : Alexandra MERLE et Marie-Eugénie KAUFMANT

__________________

Ce colloque s’inscrit dans la continuité d’une première manifestation scientifique organisée en collaboration avec le CRIIA de l’U. Paris Nanterre en février 2018 sur le thème du procès dans la littérature du Siècle d’or. Il s’agira de montrer la part que prend la littérature dans les débats sur les limites du pouvoir et les relations roi, droit, sujets, à une époque où la réflexion politique est en plein renouveau. Cette manifestation pluridisciplinaire contribuera au courant actuel de rapprochement entre histoire du droit et histoire culturelle ; elle permettra de consolider les liens avec une équipe de Nanterre et d’accueillir à Caen des spécialistes français et étrangers de l’aire culturelle hispanique appartenant à plusieurs disciplines (littérature, philosophie politique, histoire du droit).

Facebook icon