GREEN lab

Le GREEN-lab est un projet de plateforme de montage de projets transdisciplinaire destiné à créer des passerelles entre le monde de la recherche, les collectivités, l’entreprise et la société civile dans le domaine des transitions écologiques et de l’environnement.

Adossé à la MRSH de Caen, il prendra la forme d’un « think tank » opérationnel permettant l’accompagnement de projets de développement des territoires en transition en créant un espace de dialogue et de réflexions associant l’ensemble des acteurs impliqués dans la « gouvernance à cinq » issue du Grenelle Environnement. Processus démocratique novateur, le Grenelle Environnement a donné une place singulière aux associations et fondations œuvrant en faveur de la protection de l’environnement : aux SHS d’en mettre en œuvre les principes fondamentaux.

Il hébergera notamment des jeunes chercheurs financés dans le cadre de projets pilotes (thèses (co)financées par les collectivités ou des organismes de recherche (ADEME, ANRT, etc.), des stages professionnels (notamment du master GREEN, Gouvernance des Risques et de l’Environnement), et poursuivra une activité de réflexion théorique et pratique liée aux séminaires du Pôle Risque de la MRSH

Son but est de faire émerger des projets développant des outils et méthodes novateurs et d’inciter les jeunes chercheurs en SHS (sociologie, géographie, psychologie, histoire, philosophie) à élaborer des hypothèses, des méthodes et des outils prenant en compte le caractère transdisciplinaire des problèmes d’environnement, et leur inscription dans un contexte écologique, politique et social nouveau : choc énergétique, changement climatique, nouvelles technologies, mondialisation, émergence de nouvelles formes de vulnérabilité des milieux, des hommes et des régimes démocratiques.

Sa philosophie est d’entretenir une dynamique autoréflexive sur les outils et méthodes disciplinaires, d’associer l’ensemble des parties-prenantes à la co-construction de nouveaux savoirs et de proposer des moyens d’action basés sur des approches prospectives (et non tendancielles) audacieuses prenant en compte l’ensemble des composantes du territoire et les volontés de ses habitants.

Reseau et partenaires

Travaux et recherches

  • 1 post-doc en économie portant sur la mise en œuvre de tableaux de bord et nouveaux indicateurs de développement durable (CG50)
  • 1 post-doc en sociologie sur la valorisation de la haie bocagère et la gestion des ressources en eau (CG50)
  • 1 post-doc en sociologie sur la rénovation de l’habitat et ses enjeux culturels, identitaires et sociétaux (CG50)
  • 1 thèse de doctorat en sociologie sur l’acceptabilité sociale des Energies Marines Renouvelables (Région Basse-Normandie)
  • 1 thèse de doctorat en sociologie sur l’acceptabilité sociale du déploiement de la filière hydrogène (EHD2020)
  • TERESA, recherche sur le Traitement social de l’encombrement dans les styles de vie alternatifs (ADEME)

et aussi :

  • Les Ateliers-débats de la Mission prospective (du Ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie).
  • Le séminaire du Pôle Risques un amrdi après midi par mois à la MRSH de Caen.

Le GREEN-lab accueille et encadre également de nombreux stages de Master Pro GREEN (Gouvernance des risques et de l’environnement) au Québec, aux USA, en Russie, en Finlande, au Togo,..

Direction et organisation

Frédérick LEMARCHAND, MCF en Sociologie, Université de Caen

Michèle Dobré, PR en sociologie, Université de Caen

Le GREEN-lab est pour l’instant intégré au Pôle RISQUES de la Maison de la Recherche en Sciences Humaines de Caen (Université/CNRS).

Fichier(s) à télécharger
  Présentation du GREEN lab à télécharger